Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Cœur Presqu’île : la mutation se poursuit au centre de Lyon

Grands projets

Publié le 22 mars 2018 par Vincent Huchon

18

Avec 30 000 passages par jour, la Presqu’île est l’endroit le plus fréquenté de la Métropole de Lyon. Le projet Cœur Presqu’île rénove tour à tour les lieux les plus emblématiques du centre-ville de Lyon. En 2018, c’est au tour de la place des Terreaux et du secteur Ampère-Victor Hugo d'être réhabilités.

Secteur Ampère – Victor Hugo : un quartier plus lumineux

Avec un nouveau revêtement en pierre naturelle en granit clair, la rue Victor Hugo sera plus lumineuse. Et sur la place Ampère, l’éclairage public sera modernisé avec nouveaux lampadaires, en nombre équivalent. Après les travaux sur les réseaux (eau, électricité, gaz…) lancés en mars 2018, place au chantier d’octobre 2018 à fin 2019. Les rues perpendiculaires à la rue Victor Hugo seront livrées après 2020. Reste une incertitude : un diagnostic archéologique des zones hors métro A. Si des vestiges sont mis à jour, le planning pourrait être décalé.

Victor Hugo : les piétons d’abord !

La rue est une aire piétonne encombrée au fil du temps par un mobilier disparate. Mais les voitures et camions y stationnent, notamment pour livrer les commerçants du secteur. L’accès à la rue Victor Hugo, entre les rues Franklin et Sainte Hélène sera contrôlé par des bornes rétractables. Et pour faciliter les livraisons, cinq aires (60 m2 chacune) seront créées dans les rues adjacentes. 21 arceaux vélos vont être posés. Livraison fin 2019.

Place Ampère : arbres et miroir d’eau

Sur la place, le bassin extérieur de la fontaine va être remplacé par un grand miroir d’eau avec des pierres noires au sol. L’ensemble de l’installation technique va aussi être modernisé. 52 nouveaux arbres vont être plantés au croisement des rues perpendiculaires à Victor-Hugo et sur la place Ampère, mais pas sur l’axe principal : le métro est juste en dessous…

Place des Terreaux : plus accueillante

24 ans après son aménagement actuel, la place des Terreaux a subi l’usure du temps. Après la reprise des voiries en 2015 et la mise en sécurité des micro-fontaines en 2016, place à la rénovation du 2 novembre 2018 à fin novembre 2019. À terme, entre autres, les terrasses ne seront plus collées aux façades pour laisser la place aux livraisons (côté pentes de la Croix-Rousse).

 

La place repensée avec ses concepteurs

15 nouvelles micro-fontaines (actuellement testées à Vénissieux) seront installées dans un axe central entre l’Hôtel de Ville et la galerie des Terreaux. Chacune présentera un jet simple et éclairé, jusqu’à 1,50 m de haut.
Au nord de la place, 14 colonnes seront disposées et 44 cubes Buren seront installés tout autour de la place.
Les deux créateurs, Daniel Buren et Christian Drevet, ont d’ailleurs repensé la rénovation dans l’esprit original de leur oeuvre.

Un espace + sécurisé et + agréable

Pour sécuriser cette grande place publique, des bornes en pierre vont être installées tout autour. Elles remplaceront les potelets en inox actuels. De nouvelles appliques, type spots, seront apposées sur les façades du musée des beaux-Arts et de la galerie des terreaux pour apporter plus de lumière la nuit. Au sol, on retrouvera de la pierre en granit gris, dans les tonalités existantes.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Benedicte 27 mars 2018

    Un petit rectificatif pour préciser que la place des Terreaux n’a pas été créée il y a 24 ans, mais seulement réaménagée.
    Sa création est bien plus ancienne…

    Répondre

    Fascione 25 mars 2018

    Enfin la place des terreaux rénovée. Il était temps ….. je trouve très bien cette réhabilitation. Il serait peut être judicieux de mettre des gros pots Avec des plantes pour un peu de verdure comme on peut le voir sur certaines photos anciennes de la place.

    Répondre
    1. MET' 29 mars 2018

      Il n’est pas prévu d’installer des gros bacs de plantations au vu du nombre d’événements annuels, du flux piétons (20 à 30 000 piétons par jour) et des contraintes de gestion. Le volet paysager du secteur de l’Hôtel de Ville sera retravaillé dans le cadre de la refonte complète de la place Louis Pradel, prévue au prochain mandat.

      Répondre

    Pierre 23 mars 2018

    Oui et oui il faut mettre des arbres en villes pour eviter les « ilots de chaleur » et faire baisser les temperatures. Mais il faut aussi penser que sous la rue victor hugo, la place de la comedie il y a le metro. Donc impossible d’implanter des arbres dans le sol. Et sous la place des terreaux il y a le parking souterrain donc impossible egalement de mettre des arbres sur la place.
    Pour la rue victore hugo, des arbres seront implanter dans les rues perpendiculaire.
    Le but de ces projets est de restaurer des lieux emblematique de Lyon, donc de restaurer par rapport à ce qui existe deja. Ceci va redonner un coup de jeune à ces quartiers.

    Répondre

    benoit 23 mars 2018

    Que tout cela manque de verdure et d’imagination, le tout mineral aseptisé… Nos étés vont être surchauffés, notamment rue Victor Hugo axée « plein » Sud. A Villeurbanne, j’ai vu des arbres plantes dans des bacs de la taille d’une place de parking, voilà qui aurait permis de l’ombre, des chicanes (au lieu de ces blocs qui ont déjà été bougés et qui ne servent plus à rien) et une perspective de verdure.

    Répondre
    1. MET' 29 mars 2018

      Il n’est pas prévu d’installer des bacs de plantations au vu du nombre d’événements annuels, du flux piétons (20 à 30 000 piétons par jour) et des contraintes de gestion. Sur le secteur Hugo/Ampère, il est prévu la plantation de 52 arbres sur la place et les voies perpendiculaires.

      Répondre

    Sylvain 23 mars 2018

    Je salue ce projet qui vise à redonner un nouveau souffle au coeur historique de Lyon. En revanche je désapprouve vivement l’absence de végétaux notamment sur la place de la Comédie ainsi que sur la place des Terreaux, les lyonnais le perçoivent comme une nécessité, il aurait été essentiel de prendre leur avis en compte.

    Je rejoins également Lip concernant ces préoccupations pour le quartier Monplaisir, les commerçants et les riverains de l’avenue des frères lumière font tout pour en faire un espace de vie agréable dans le 8em : ravalement de façade, commerces entretenus etc. Néanmoins il est du ressort des collectivités d’entretenir la place ambroise courtois en renouvelant les plots et les lampadaires présents sur la place qui ont été détériorés en les remplaçant par le style ancien qui caractérise ce lieu. Enfin, il est urgent d’élargir les trottoirs de l’avenue des frères lumières côté carrefour market. Il y a de nombreux passants et des voitures qui roulent à toute vitesse.

    Répondre
    1. MET' 29 mars 2018

      La plantation d’arbres n’est pas possible partout, du fait de la présence à faible profondeur du parking sous la place des Terreaux, de la station de métro sous la place de la Comédie et de la ligne de métro sous la rue Victor Hugo. Sur le secteur Hugo/Ampère, il est prévu la plantation de 52 arbres sur la place et les voies perpendiculaires. Le volet paysager du secteur de l’Hôtel de Ville sera retravaillé dans le cadre de la refonte complète de la place Louis Pradel, prévue au prochain mandat.

      Répondre

    vallos 23 mars 2018

    des arbres, des arbres, des arbres !!!

    sans intérêts les micro fontaines si ce n’est ludique , mettez des arbres !

    Répondre
    1. MET' 29 mars 2018

      La plantation d’arbres n’est pas possible partout, du fait de la présence à faible profondeur du parking sous la place des Terreaux, de la station de métro sous la place de la Comédie. Le volet paysager du secteur de l’Hôtel de Ville sera retravaillé dans le cadre de la refonte complète de la place Louis Pradel, prévue au prochain mandat.

      Répondre

    Sau 23 mars 2018

    C’est dommage pour la place des Terreaux. La plupart des Lyonnais déplore le manque d’espace verts et lá toujours aucun arbres ! En fait c’est la même oeuvre qu’il y á 20 ans. Combien on va le payer Buren juste pour navoir eu l’idée de mettre du pavé grisâtre et 14 fontaines?

    Répondre
    1. MET' 29 mars 2018

      Bonjour,
      La plantation d’arbres n’est pas possible partout, du fait de la présence à faible profondeur du parking sous la place des Terreaux, de la station de métro sous la place de la Comédie et de la ligne de métro sous la rue Victor Hugo. Sur le secteur Hugo/Ampère, il est prévu la plantation de 52 arbres sur la place et les voies perpendiculaires. Le volet paysager du secteur de l’Hôtel de Ville sera retravaillé dans le cadre de la refonte complète de la place Louis Pradel, prévue au prochain mandat.
      Le concepteur d’origine détient la propriété intellectuelle de l’aménagement de la place. L’enjeu de l’opération est bien d’adapter l’œuvre originelle aux contraintes techniques actuelles, avec pour objectif de faciliter l’entretien ultérieur et d’en assurer la pérennité.

      Répondre

    jacques gagnolet 22 mars 2018

    étant né rue rené Leynaud ce qartier évoque de nombreux souvenirs…Alors merci des initiatives qui le font évoluer…

    Répondre

    Pedrina Alain 22 mars 2018

    Bonsoir je suis impatient de connaître ses nouvelles installations une demande restaurez la galerie des terreaux comme à Milan se serait super

    Répondre

    Lip 22 mars 2018

    Qu’en est il des projets pour le quartier de Monplaisir Lumière et les deux voies extrêmement circulantes qui le traversent avenue des frères lumière et cours Albert Thomas ? Et de la verdure de la verdure svp Merci

    Répondre

    Bruneau 22 mars 2018

    Habitant pres de la place des terreaux je regrette qu aucune reflexion soit xaite sur les cables des bus qui defigurent le paysage ! Et quid d un peu de verdure ? Et enfin et c est mon plus grand regret pourqui la mairie ne fait elle rien pour prevenir la propreté de ce quartier et sanctionner les cens qui jettznt papiers et megots partout urine sur les murs…pensez a nos enfants qui evoluent dans cet environnement sinistre !

    Répondre
    1. MET' 29 mars 2018

      Bonjour,
      Les lignes aériennes de contact sont nécessaires au fonctionnement des lignes de transport en commun électriques – et donc moins polluantes. Ces câbles sont nécessaires à la bonne desserte transports en commun.
      Il n’est pas possible de planter des arbres sur ces espaces en raison des infrastructures présentes sous ses espaces publics à faible profondeur à savoir : le parking LPA sous la place des Terreaux et la station de métro A sous la place de la comédie. Le volet paysage sera retravailler dans le cadre de la refonte complète de la place Louis Pradel prévue au prochain mandat.

      Répondre
      1. Louis 31 mai 2018

        Vous répondez toujours de biais. D’autres solutions auraient pu être envisagées pour verdir les sites, et ce malgré les contraintes évoquées (parking, métro, flux piétons, contraintes de gestion,etc.). De nombreuses métropoles européennes avec des problématiques similaires ont su le faire, pourquoi pas Lyon ?

        Répondre