Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Tour d’horizon des chantiers d’été dans la Métropole

Ma ville au quotidien

Mis à jour le 06 septembre 2018 par Cécile Prenveille

5

Comme chaque année, la Métropole de Lyon profite de l'été pour remettre en état certaines rues et carrefours et entretenir les ponts. Le point sur chantiers estivaux en cours et à venir et les impacts sur les conditions de circulation.

Les premiers travaux ont commencé avec les premiers départs en vacances. La Métropole profite de cette période « creuse » pour remettre en état les voiries. Lorsque les conséquences sur la conditions de circulation sont trop lourdes, les travaux ont lieu la nuit pour minimiser au maximum la gêne occasionnée pour les riverains et les usagers. Nous actualisons cette page tout l’été, n’hésitez pas à (re)venir la consulter pour organiser vos déplacements.

Lyon Part-Dieu

Depuis la coupure à la circulation du boulevard et tunnel Vivier Merle et de l’avenue Pompidou liés au projet d’aménagement du projet Part-Dieu, les reports de circulation se font majoritairement sur les rues Gambetta, de Créqui et André Philip ainsi que sur le reste du réseau.

Le tunnel du boulevard Vivier-Merle est prolongé. En surface, les véhicules ne circuleront plus à partir de la rue Paul Bert.
Le boulevard Vivier-Merle est fermé jusqu’à mi 2020

Avenue Lacassagne à Lyon

Les travaux de RTE (Réseau de Transport d’électricité) ont débuté.

Cours Emile Zola à Villeurbanne

À Villeurbanne, la 2e phase de l’aménagement du cours Émile Zola se poursuit.

Long de 3,5 km, le cours Emile Zola de Villeurbanne est actuellement en plein travaux. Objectif : favoriser les déplacements des piétons et des vélos

Pont Pasteur à Lyon

Dalkia réalise des travaux sur le réseau de chaleur et de froid urbains du territoire métropolitain.

Secteur Presqu’île

Ces travaux doivent s’achever dans le courant du 3e trimestre 2019.

Les travaux du parking Saint-Antoine se poursuivent

Pont des 3 Renards à Tassin la Demi-Lune

Les travaux qui ont débuté en mai sur le pont des 3 renards se poursuivent jusqu’en novembre 2018.

  • Tour d'horizon des chantiers d'été dans la Métropole

    Les travaux sur le pont des 3 renards comprend le changement des appareils d'appuis. Ces derniers transmettent les forces verticales dues au poids de la structure du pont et des véhicules qui l'emprunte et permettent au pont de conserver la stabilité de son niveau.

Boulevard Réguillon à Villeurbanne

Pont Route de Champagne Nord à Écully

en savoir plus

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. MET' – La Métropole de Lyon surveille et entretient ses ponts 23 août 2018

    […] Vous pouvez lire notre article dédié aux chantiers de l’été pour plus de détails sur les … […]

    Répondre

    narbonnet 18 août 2018

    Je n’ai rien trouvé concernant la place général andré.
    merci

    Répondre

    Reicher 17 août 2018

    Après 15 jours de bruits incessants angle pierre blanc / Carmélites dans le 1er, aucun marquage au sol ni poteaux pour empêcher les voitures de stationner sur le trottoir. Le stop n’en est plus un, les trottoirs inaccessibles aux piétons et les rues dangereuses à traverser 6 semaines après la fin de la réfection. Ces travaux étaient censés sécuriser le secteur, c’est Tout l’inverse. Je ne comprendrai jamais votre logique !!!

    Répondre

    Charlotte 3 août 2018

    Les nuits sont chaudes en ces temps de fortes chaleurs, le sommeil léger.
    A cela, se rajoutent les travaux de nuits sous nos fenêtres forcément ouvertes, l’odeur de la peinture et la « discrétion » des ouvrier. Difficile d’être compréhensif. Pourquoi attendre de telles heures (2h du matin?!). Si c’est vraiment comme dit plus haut pour ne pas déranger les riverains, c’est raté!

    Répondre
    1. Tom 17 août 2018

      Je ne suis pas du grand Lyon mais je pense que ces travaux sont fatiguant pour les ouvriers et qu en cette période de canicule, 2h du matin est peut être l horaire le plus « frais » pour couler du béton bouillant… par ailleurs, il n y a jamais de moment parfait pour refaire une route…

      Répondre