Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
tribune politique

Les écologistes

Publié le 1 septembre 2022 | Le MET' n°31

Les écologistes

RENTRÉE 2022 : CONFORTER ET ACCÉLÉRER LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE !

DEPUIS 2 ANS DÉJÀ, LA MÉTROPOLE EST PLEINEMENT ENGAGÉE CONTRE LE DÉRÈGLEMENT CLIMATIQUE

Un constat : le rythme des canicules s’accélère. Toutes nos pensées à celles et ceux qui ont beaucoup perdu dans ces feux trop nombreux, ces sécheresses, ces stress hydriques. Merci aux pompier·ès, civil·es, bénévoles qui ont combattu sans relâche les incendies dévastateurs et multiples que notre territoire et la population ont subis. Nous avons eu chaud, très chaud, la Métropole de Lyon n’a pas été épargnée. Nous espérons que la mise en ligne de la carte des lieux frais pour vous protéger vous a été utile : 869 points d’eau potable, 358 lieux frais, 1219 parcs et jardins publics. La lutte contre le changement climatique doit s’intensifier et nous devons nous adapter, comme nous avons pris l’engagement de le faire à notre arrivée. Alors que la France a été condamnée deux fois pour inaction climatique, et rappelée 3 fois à l’ordre, le 15 juillet dernier, pour infraction à la législation environnementale, comme le prônent les écologistes depuis des décennies : nous refusons l’attentisme et le fatalisme. C’est pourquoi la Métropole de Lyon agit, réagit et investit massivement dans les transports en commun, promeut les mobilités actives, accompagne l’industrie et les entreprises vers un modèle plus soutenable. Et végétalise mieux, plus vite. Le défi est là : nous répondons présent·es.

Depuis le lancement du Plan nature, nous avons déjà planté six forêts urbaines, à Vénissieux, Saint-Priest, Corbas, Sathonay-Camp, Feyzin et Caluire-et-Cuire, 6300 arbres d’alignement (à peu près autant que sur tout le mandat précédent, en deux ans seulement) et multiplié les accords avec des copropriétés pour qu’elles végétalisent leurs espaces communs. Si les arbres assurent climatisation et ombrage, ils représentent également un investissement futur précieux afin d’améliorer la qualité de l’air, la gestion de l’eau, la réduction du bruit et la préservation de la biodiversité.

L’été, c’est aussi le temps des vacances, pour nous toujours sous le signe de la solidarité. Pour la troisième année consécutive, la métropole s’est engagée auprès de ses quartiers populaires au travers de l’opération “Quartiers d’été”. Nous avons pu proposer quotidiennement des animations d’été et retisser du lien social avec les habitant·es. À cette action s’est ajouté le dispositif “Métropole vacances sportives” pour permettre un “été ensemble dans la métropole”. Un budget de 750 000 euros a été alloué afin de permettre aux enfants ne partant pas en vacances de bénéficier d’un ensemble d’activités variées comme du théâtre, de la danse, de la musique ou du sport.

C’est maintenant la rentrée, et nous sommes ravi·es de vous retrouver pour poursuivre la transition écologique et solidaire de la Métropole.

NOUS ACCUEILLONS LES NOUVEAUX COLLÉGIENS ET COLLÉGIENNES DU GRAND LYON DANS LES MEILLEURES CONDITIONS

Plus de 300 millions d’euros jusqu’en 2026 afin de construire et rénover les collèges et leurs abords. La Métropole répond de manière efficace et pertinente aux besoins d’accueil toujours plus importants de nouveaux collégien·nes.

Les nouveaux collèges Gisèle Halimi (Lyon 7ème), Gilbert Chabroux (Villeurbanne) et Simone Veil (Saint-Priest) illustrent nos ambitions d’accueil.

Nous nous étions quitté·es fin juin avec l’inauguration du nouveau collège Gisèle Halimi dans le 7e arrondissement de Lyon et de son square public de 3000 mètres carrés. Nous nous retrouvons en septembre pour la première rentrée des élèves du collège Gilbert Chabroux de Villeurbanne, construit et pensé lui aussi comme les établissements nouvelle génération Veil et Halimi. Ce nouvel établissement scolaire respecte nos engagements de campagne en garantissant sécurité, hautes performances énergétiques et confort pour les élèves. L’ensemble du bâtiment a été réalisé à l’aide de matériaux biosourcés, avec des toits végétalisés et des panneaux solaires, assurant une consommation énergétique maîtrisée. Pour la sécurité et le bien être des élèves comme des parents, la Métropole a procédé à l’aménagement des routes autour du collège. Le choix de la création de pistes cyclables et de larges trottoirs permet un accès sécurisé et agréable au collège.

La qualité de la restauration scolaire des collèges est cruciale pour le bien-être et la santé. Nous avons souhaité proposer aux collégiennes et collégiens des repas diversifiés et équilibrés accessibles à toutes et tous. Cet engagement s’inscrit aussi dans la politique de la métropole de soutien de l’agriculture locale mise en place dès le début du mandat. Dès la rentrée 2021, les élèves des collèges Gisèle Halimi et Simone Veil ont pu bénéficier d’une cantine exemplaire avec 100% de produits bio et de saison. Ce sont plus de 50% des produits consommés qui sont issus de circuits courts. Chaque élève bénéficie également d’une alternative végétarienne proposée chaque jour. Cette nouvelle conception de la restauration scolaire sera étendue progressivement à l’ensemble des collèges de la Métropole. Pour cela les agent·es bénéficient de formations pour assurer le “fait maison” et une cuisine sans déchet.

NOUS DONNONS AUX ÉTUDIANT·ES LES MOYENS D’UNE MOBILITÉ DURABLE

Nous avons eu le plaisir d’inaugurer le premier tronçon de la Voie Lyonnaise n°1 en juillet dernier devant les facultés. Une occasion pour toutes et tous de retrouver la joie de se déplacer à vélo dans Lyon. Avec les FreeVélo’v, nous apportons aussi aux jeunes de la Métropole les moyens très concrets d’une mobilité durable et plus abordable. Lancé en novembre 2021 pour les étudiant·es boursier·es et les jeunes en insertion socio-professionnelle, ils sont désormais accessibles à l’ensemble des étudiant·es métropolitain·es, les plus précaires en priorité. À terme, ce sont 10 000 vélos reconditionnés qui seront ainsi mis gratuitement à disposition des jeunes du territoire.

Notre choix de politique solidaire favorise l’accès aux transports en commun et nous permet de poursuivre la refonte des mobilités urbaines.

Au sein du Sytral, nous avons souhaité renforcer les tarifications sociales et solidaires pour faciliter la mobilité des plus précaires et notamment des jeunes. Les étudiant·es boursier·es bénéficient ainsi depuis septembre 2021 d’un tarif solidaire réduit à 10€ par mois, contre 32,5€ auparavant. Le prix de l’abonnement annuel des 18-25 ans est passé de 32,5€ par mois à 25€ par mois : un coup de pouce bienvenu pour les étudiant·es et jeunes travailleur·euses. Enfin, l’abonnement des bénéficiaires du Revenu de Solidarité Jeunes (RSJ) et de la Garantie Jeunes est devenu gratuit. Cette politique ambitieuse menée de front par les écologistes est rendue possible par le doublement des investissements du Sytral : une augmentation de budget qui permettra bientôt de relier les campus de Bron et de Villeurbanne grâce à une extension du tramway T6, en 2026.

Bonne rentrée à toutes et tous !

Benjamin BADOUARD et Vinciane BRUNEL-VIEIRA
Co-président·es du groupe Les Écologistes

Contactez-nous :

 

Les écologistes