vidéo

A pied ou à vélo : choisissez les mobilités actives !

Ma ville au quotidien

Publié le 27 juin 2016 par Julien Kaufmann

A pied ou à vélo : choisissez les mobilités actives !© Native // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. MET' – Salon Primevère, le rendez-vous de l’écologie 1 mars 2017

    […] pour promouvoir ses actions en matière d’écologie et de développement durable : plan climat, mobilité, biodiversité, gestion des espaces naturels et agricoles, ville intelligente, écojardinage, […]
    Répondre

    Paul 7 juillet 2016

    Je circule exclusivement à vélo dans Lyon depuis des années, il est appréciable de voir les efforts réalisés par la Métropole pour faciliter la vie des cyclistes qui font beaucoup contre la pollution.
    Mais malheureusement il existe des absurdités qui ne sont pas corrigé, il n’y a aucune piste cyclable entre la rue Viala et le boulevard Pinel lorsque l’on circule Avenue Rockefeller, à l’heure de pointe impossible de circuler sur la voie publique, reste le trottoir ou les voies de tram toutes deux interdites au vélo. Cela fait des années que cela dure et rien n’est fait faudra-t-il un accident grave pour voir un équipement se mettre en place ? Plus loin en allant sur Bron il y a une très belle piste cyclable qui longe l’hôpital du Vinatier , en arrivant sur Bron , dans la traversé des voie d’accès et de sortie du périphérique elle est même signalé obligatoire (panneau circulaire bleu) mais cette piste cyclable obligatoire arrivé au carrefour de la Boutasse se termine en cul de sac : une dernière voie d’accès a la rue de 19 mars est traversé par un simple passage piéton , puis il y a soit une trottoir soit une voie de circulation en sens interdit. Théoriquement un cycliste au bout de cette piste cyclable devrait mettre pied à terre et rejoindre un une voie de circulation en marchant son vélo à la main !!! Bien entendu ce ne pas ce qui se passe, et qui sera responsable le jour ou un cycliste se fera renversé sur ce passage piéton ? Ou bien si un cycliste renverse un piéton sur le trottoir ??
    Faire de la publicité pour de nouvelle voie cyclable c’est bien, faire en sorte que celle qui existe ne soit pas un danger pour les cyclistes serait bien.
    Cordialement.
    Paul de Bron
    Répondre