actu

Bienvenue aux nouveaux habitants du quai Sarrail : des arbres !

Ma ville au quotidien

Publié le 9 avril 2021 par la rédaction du MET'

Les équipes de la Métropole de Lyon viennent de planter 19 nouveaux arbres quai Sarrail. Les anciens platanes avaient été abattus suite à une maladie et sont remplacés par 3 nouvelles variétés. Pourquoi est-ce une décision importante ? Réponse dans cet article. 

19 nouveaux arbres sont arrivés quai Sarrail, à Lyon 6e, sur les quais hauts du Rhône. Choisir où planter des arbres et lesquels, c’est une décision importante pour 3 raisons :

  1. Les arbres permettent de rafraîchir la ville

Ils apportent de l’ombre et rejettent de l’humidité dans l’air quand il fait très chaud, un peu comme des climatiseurs naturels. Ils permettent de combattre les « ilots de chaleur », des endroits localisés dans la ville où la température monte énormément, en raison notamment du rayonnement du soleil sur le bitume et la pierre.

  1. Les arbres sont soumis aux maladies et aux parasites

Pour qu’ils vivent le plus longtemps possible et qu’ils grandissent bien, il faut prendre en compte ce critère. Les essences d’arbres, autrement dit les différentes variétés, ont chacune leurs sensibilités et leurs résistances. Sur les quais du Rhône, il n’y avait jusqu’à très récemment que des platanes, dont une partie a été touchée par des champignons et a dû être abattue.

  1. Les arbres sont sensibles au dérèglement climatique

On le sait, on se dirige vers un climat de plus en plus sec et chaud. Il faut donc anticiper dès maintenant en plantant des arbres qui résistent à de plus fortes chaleurs et à des épisodes de sécheresse.

Bienvenue aux nouvelles essences d’arbres

C’est l’heure de présentations. Voici une rapide carte d’identité des 3 nouvelles essences d’arbres qui ont pris leur quartier quai Sarrail :

Et la suite ?

Nous vous le disions plus haut, les platanes présents sur les berges hautes de Caluire à la Presqu’île sont vieillissants et une partie d’entre eux sont contaminés par un champignon. Lorsque c’est possible, ils seront protégés pour être conservés le plus longtemps possible. Mais pour une partie d’entre eux le temps du changement est donc venu. C’est pourquoi les nouveaux arbres du quai Sarrail feront office de modèle-test. Ces nouvelles plantations seront observées au cours des prochaines saisons pour déterminer si elles répondent aux attentes écologiques, paysagères et patrimoniales que la Métropole s’est fixées. 

Pour la petite histoire…

Les quais hauts du Rhône ont été créés entre 1850 et 1900 pour protéger Lyon des inondations, mais aussi pour créer de grandes promenades pour les habitants et les habitants entre le centre de Lyon et Caluire-Saint-Clair. Pour ombrager ces chemins, les platanes ont été choisis à l’époque. Pourquoi ? Parce qu’ils étaient très à la mode, tout simplement ! Aujourd’hui, l’esthétique est toujours prise en compte, mais beaucoup plus de paramètres sont en jeu pour choisir les nouvelles plantations.

Agrandir l'image
Micocouliers de Provence, chênes à feuilles de châtaigner et ormes du Japon (aussi appelés Green Vase) sont les nouveaux habitants du quai Serrail.
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.