actu

Bouger sans polluer

Ma ville au quotidien

Publié le 8 février 2019 par Vincent Huchon

À elle seule, la voiture représente 91 % des pollutions liées aux déplacements de personnes, contre 9 % pour les transports en commun. Changeons nos habitudes quand c’est possible : ça en vaut la peine, surtout pour les petits trajets !

60 % des déplacements en voiture font moins de 3 km.

Sur ces petites distances, c’est prouvé, on va plus vite à pied, à vélo ou en transports en commun.10 km chaque jour à vélo plutôt qu’en voiture pendant 1 an, c’est 700 kg de CO2 en moins. Et si vous prenez le bus au lieu de la voiture, c’est 35 % de CO2 en moins. La métropole s’active:

500 € d’économie par an pour les covoitureurs !

La métropole s’active: Lane, un système de covoiturage courte distance et sans réservation entre Bourgoin-Jallieu et Lyon Est. Objectif: moins d’embouteillages sur l’A43, saturée aux heures de pointe. « La ZFE va limiter la pollution. » Les camionnettes et les poids lourds émettent 51 % du dioxyde d’azote, alors qu’ils ne représentent que 25 % du trafic routier de la Métropole. Début 2019, la Métropole va créer une zone de faibles émissions (ZFE). Une zone qui englobe Lyon, une partie de Villeurbanne et Bron, Vénissieux et Caluire-et-Cuire. Dans cette zone, les camions et véhicules utilitaires les plus anciens seront interdits à partir de 2020. En 2021, le nombre d’habitants surexposés à la pollution (dioxyde d’azote) sera divisé par 2.
Agrandir l'image
Tram Vélo'V Confluence
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.