actu

Code de la rue : les nouveautés vélos

Ma ville au quotidien

Publié le 11 décembre 2019 par Karine Portrait

Pour faciliter et sécuriser les trajets en vélo, la Métropole de Lyon généralise deux dispositifs : le double-sens cyclable et le cédez-le-passage cycliste au feu. Nos explications

Le Cédez-le-passage cycliste au feu

Ces petits panneaux triangulaires sont installés sur certains feux tricolores. Ils autorisent les vélos à passer au feu rouge pour aller dans la direction indiquée par la ou les flèches. Les cyclistes doivent ralentir et laisser la priorité aux piétons et aux voitures qui ont le feu vert. D’où le nom de ces panneaux : « cédez-le-passage cycliste au feu ».
L’objectif est de faciliter l’usage du vélo en ville : les trajets sont plus sûrs, plus fluides, avec moins d’arrêts répétés. En l’absence de panneau : l’arrêt au feu rouge est impératif !

 

code de la rue
code de la rue

Les cédez-le-passage cyclistes ont été expérimentés pendant plusieurs années et les retours sont très positifs. Les cyclistes peuvent démarrer avant les voitures, cela évite qu’ils soient dans l’angle mort des véhicules qui tournent.

Le double-sens cyclable

Dans certaines rues où les voitures ne peuvent circuler que dans un sens, les vélos eux ont le droit de rouler dans les deux sens.

Pourquoi des double-sens cyclables ?

La Métropole généralise le double-sens cyclable dans toutes les zones 30 notamment à Oullins, à Saint-Fons, dans les 3e et 6e arrondissements de Lyon, dans le quartier Montchat à Lyon 3e, dans le quartier des Charmettes à Villeurbanne. Mais aussi à Couzon, Saint-Germain au Mont d’Or, Charbonnières-les-Bains, Vénissieux…

C’est bien sécurisé ?

Bien sûr ! Les double-sens cyclables ont été expérimentés pendant plusieurs années et les retours sont très positifs ! La rue est à sens unique pour les voitures et motos, les cyclistes, peuvent rouler dans les 2 sens. 250 km de rues sont en double sens cyclable dans la Métropole

Le code de la route change

Pour encadrer la circulation des trottinettes électriques, mono-roue et autres overboards, le code de la route a changé. Voici les points les plus importants.

En agglomération :

Hors agglomération :

infos pratiques

  • 1 carrefour à feu sur 3 est équipé d’un panneau « cédez-le-passage cycliste au feu ».
  • 1 153 panneaux « cédez-le-passage » sont installés dans la Métropole.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Annuler la réponse.

 
  1. Gaëtan 17 décembre 2019

    Le double sens cycliste n’est pas compris des cyclistes. Nombre d’entre eux circulent en sens inverse sur la voie réservée. Beaucoup ne comprennent pas que dans le cas d’un sens unique véhicule ils doivent rouler sur la même portion de route que les voitures. La flèche au sol indique pourtant le sens de la voie cyclable. Mais bon, souvent quand on ne comprend pas, on passe outre…

    Répondre

    Zimmermann 14 décembre 2019

    Bonjour
    Franchement c est du grand n importe quoi cette politique vélos
    En particulier les doubles sens qui ne permettent pas de se croiser et obligation pour le vélo de monter sur trottoir ou voiture de reculer 😡
    Et pourquoi ne pas avoir fait de vraies pistes cyclables sécurisées comme dans beaucoup de pays
    Mais non on met les vélos dans les voies de bus donc les cyclistes pour leur sécurité sont sur les trottoirs avec les trottinettes !!!
    A titre d exemple le cours d Herbouville qui (après 18 mois de travaux et de soit disant concertations ) est à lui seul le condensé de toutes les absurdités
    Cdt

    Répondre
    1. Le MET' 18 décembre 2019

      Bonjour, merci pour votre message et l’intérêt que vous portez aux déplacements à vélo. Nous transmettons vos remarques et propositions au service mobilité.

      Répondre

    Philippe-Erwan COLLÉAUX 11 décembre 2019

    Bonjour,

    C’est joli sur le papier. Je vous envoie, entre autre, rue Salomon Reinach: la voiture et le vélo en sens inverse ne peuvent pas se croiser. Cela crée l’incomprehension des deux !
    Largeur voie voiture : 3 m
    Largeur voie vélo : 1,5 m
    Partant, à ne mettre en place que dans des voies de 4,5 m.

    En marge, mettre en place des solutions, pourquoi pas ? A quand d’éduquer les usagers. J’ai passé mon permis en 1978, il y a… quarante et un ans sans aucun stage de sensibilisation et sécurité routières !
    Ingénieur, je reçois un recyclage Habilitation électrique tous les… trois ans.
    A 1 million, supportée par les assurances, un vie, on pourrait organiser bon nombres de stages de vivre ensemble avec nos différents moyens de locomotion ou non.

    En marge, je suis Coach Fédéral en Triathlon, depuis peu à Lyon. Je n’ai jamais crevé aussi souvent avec des pneus (55 € unitaire) détruits.

    Le Code de la Route induit « la peur du Gendarme ». Dites-moi, y a-t-il des Policiers à Lyon. Je n’en vois jamais. C’est la jungle des usagers. Les feux rouges n’arrêtent personne. Les bus roulent « à la cloche » écrasant tout ce qui se trouvent devant eux. Le C12, articulé, roulent à 75 km/h route de Vienne à Lyon 8 et franchi, le même, le Pont de la Guillotière à Lyon 2 à 68 km/h selon mon Coyotte.

    Sans Police, ilotiers piétons, vélos, ces mesures ne serviront à rien. C’est mon analyse. Je suis Ingénieur Conseil Industriel.

    Bien à vous,
    PEC

    Répondre
    1. Le MET' 18 décembre 2019

      Bonjour Philippe-Erwan,
      merci pour l’intérêt que vous portez aux déplacements doux. Nous transmettons vos remarques au service Mobilité.
      Ce n’est pas la Métropole qui s’occupe des policiers municipaux, ils sont placés sous l’autorité de la commune qui les emploie. Nous vous invitons à vous rapprocher de la Ville de Lyon à ce sujet.

      Répondre

    Fred Audibert-Michel 11 décembre 2019

    Bonjour, effectivement il y a du mieux. En revanche, à la question  » Les double-sens cyclables sont-ils bien sécurisés ? » pour moi la réponse n’est pas « Bien sûr ! » , notamment sur la portion Ed. Herriot > Rue vieille du temple de la place des Jacobins, ou rues Franklin ou quartier d’Ainay.
    merci !

    Répondre
    1. Le MET' 18 décembre 2019

      Bonjour Fred, merci pour votre message et l’intérêt que vous portez aux déplacements à vélo. Nous transmettons vos remarques et propositions au service mobilité.

      Répondre