actu

Collecte des déchets : la Métropole va faire rouler ses bennes au gaz naturel

Ma ville au quotidien

Publié le 30 juin 2021 par Kenza Merabti

La Métropole de Lyon va faire tourner ses bennes à ordures ménagères au GNV, un carburant plus propre que le diesel majoritairement utilisé pour les poids-lourds. Une nouvelle station GNV, provisoire, installée à Villeurbanne permet d'approvisionner les camions qui effectuent les tournées dans le nord-ouest et l'est du territoire.

Pour alimenter sa flotte de camions de collecte et de nettoiement qui fonctionnent au GNV, la Métropole a besoin des points d’approvisionnement. Elle vient d’inaugurer une nouvelle station provisoire à Villeurbanne pour faire le plein chaque jour de 15 à 20 camions. Cette station provisoire sera remplacée par une station permanente de plus grande capacité et aménagée d’ici à la fin de l’année 2023.

La collectivité mise sur le carburant GNV et le BioGNV pour les bennes à ordures ménagères qui assurent chaque jour le ramassage des déchets dans l’agglomération. Un carburant plus propre que le diesel, qui permet de réduire les émissions de polluant dans l’air.  

Le GNV, et encore davantage le BioGNV, fait partie des carburants que la Métropole souhaite privilégier pour alimenter sa flotte de bennes à ordures ménagères qui, toutes, fonctionneront au GNV en 2026. Le diesel va être banni de la ZFE et la collectivité se doit d’être exemplaire à cet égard.

 

Fin 2021, 33% des bennes à ordures ménagères et 55% des camions de nettoiement fonctionneront au GNV. Pour atteindre 100% de bennes à ordures GNV à la fin du mandat, une enveloppe de 18,2 millions d’euros a été inscrite dans la programmation pluriannuelle des investissements.

A plus grande échelle, la Métropole voudrait faciliter l’accès au gaz naturel pour les particuliers. Avec l’agence de la transition écologique (Ademe), elles estiment qu’il faudrait créer 26 stations GNV supplémentaires sur le territoire d’ici 2030 : la Métropole pourra mettre à disposition des terrains pour installer les pompes et atteindre cet objectif au cours du mandat.

 

Agrandir l'image
Remplissage au GNV des réservoirs d'un camion de collecte. La procédure dure environ 15 minutes.
© Thierry FOURNIER // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.