actu

517 millions d’euros pour préserver notre environnement

Ma ville au quotidien

Publié le 22 février 2021 par Julien Kaufmann

Comment mieux gérer notre eau potable et les énergies que nous consommons ? Réduire nos déchets ? Lutter contre les îlots de chaleur ? La Métropole de Lyon investit 517 millions d'euros d'ici 2026 pour préserver notre cadre de vie et protéger la biodiversité sur notre territoire.

Le 25 janvier dernier, les conseillères et conseillers métropolitains ont adopté un plan d’investissement de 3,6 milliards d’euros d’ici 2026. 517 millions sont consacrés à la politique en faveur de l’environnement, à la gestion des déchets, de l’eau et à l’agriculture. 

Compost facile pour tous !

Aujourd’hui, nous produisons encore trop de déchets qui finissent incinérés alors qu’ils pourraient être recyclés, valorisés en énergie ou en compost. Objectif d’ici 2026 : réduire de  50% les  déchets envoyés à l’incinérateur et alléger de 25% le poids de nos poubelles.

Pour cela, la Métropole installe dès cette année des bacs dans l’espace public pour déposer ses bio déchets (épluchures de fruits et légumes, marc de café, coquilles d’œufs…) et met en place le circuit de ramassage qui va avec. Elle va aussi distribuer des composteurs individuels aux habitants et habitantes qui le souhaitent.

L’eau : préserver notre bien commun

La Métropole va reprendre en main la production et la distribution d’eau potable pour privilégier l’intérêt général aux intérêts d’une entreprise privée. Pour cela, elle va créer la régie publique de l’eau le 1er janvier 2023.

Dès maintenant, elle lance des opérations d’acquisitions de terrains à Crépieux-Charmy et à Saint-Priest pour protéger les champs captants où se trouvent nos ressources d’eau. Il est également prévu de remplacer un maximum de canalisations pour éviter les fuites et donc le gaspillage de l’eau. Autre priorité : rénover nos stations d’épuration, qui traitent les eaux usées.

Mieux consommer l’énergie

La transition écologique passe aussi par des économies d’énergie et une plus grande part accordée aux énergies renouvelables. Les objectifs à atteindre : moins 20% de consommations d’énergie dans la Métropole et la multiplication par 2 de la part du renouvelable dans les énergies consommées.

Concrètement, on rénove les logements, on connecte des nouveaux quartiers au réseau de chaleur urbain, on récupère l’énergie émise par les industries de la Vallée de la chimie, on installe des panneaux photovoltaïques… 

+ d’arbres en ville contre la chaleur et pour la biodiversité

Pour lutter contre la chaleur excessive en ville, la Métropole va planter massivement des arbres. Des arbres d’alignement le long des routes et des rues, au rythme d’au moins 2000 par an, et des forêts urbaines. Exemple à Saint-Priest où des érables et des chênes ont été plantés en pleine ville. Autre nouveautés : la plantation de prairies fleuries où les insectes pollinisateurs peuvent venir butiner en toute tranquillité !

 

Agrandir l'image
Vaulx en Velin Ile de la Pape, zone de captage en eau
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Annuler la réponse

  1. Tollot Maurice 22 février 2021

    Vous comptez distribuer des composteurs aux particuliers. Quand, comment et à quelles conditions en obtenir un ? Merci pour votre réponse
    Répondre
    1. La rédaction 22 février 2021

      Bonjour,

      Nous sommes ravis que cette mesure suscite votre intérêt. C'est encore un peu tôt pour communiquer plus précisément sur le sujet mais nous vous tiendrons informé dès que possible.

      Bonne journée,
      Répondre