actu

Confinement 2 : les maisons de la Métropole restent ouvertes

Coronavirus

Publié le 10 novembre 2020 par la rédaction du MET'

Les 57 maisons de la Métropole restent ouvertes pendant le confinement pour vous accompagner dans vos démarches sociales.

Les maisons de la Métropole assurent de nombreuses missions sociales. C’est là où vous pouvez faire vos démarches pour toucher des aides liées au handicap, au vieillissement. Vous pouvez aussi être accompagné·e pour monter votre dossier RSA ou trouver un logement si vous n’avez nulle part où aller.

Parce qu’il est nécessaire que ce service se poursuive pendant le confinement, la Métropole de Lyon maintient l’ouverture de ses 57 Maisons de la Métropole sur l’ensemble du territoire. Sur place, une équipe de professionnel·les est là pour vous accueillir, vous conseiller et vous orienter.

Sans rendez-vous le matin

Pour vous aider dans vos démarches au quotidien, les maisons de la Métropole vous accueillent sans rendez-vous les matins et sur rendez-vous l’après-midi.

Vous pouvez aussi appeler votre maison de la Métropole, une permanence téléphonique est assurée aux horaires d’ouverture.

Trouver une maison de la Métropole près de chez moi

Un protocole sanitaire renforcé

Marquage au sol, distributeurs de gel hydroalcoolique, écran en plexiglas à l’accueil, suivis de grossesse et consultations médicales sécurisés : toutes les mesures sanitaires sont mises en place pour vous accueillir dans de bonnes conditions, protéger les usagers et le personnel. N’oubliez pas votre masque, il est obligatoire dans toutes les maisons de la Métropole.

Nous vous conseillons d’appeler votre maison de la Métropole avant de vous déplacer.

 

Agrandir l'image

© Laurence Danière // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.