actu

Cours Charlemagne : place aux arbres et aux piétons

Ma ville au quotidien

Publié le 22 mars 2021 par Vincent Huchon

A partir du 22 mars, la piétonisation d'une partie du cours Charlemagne débute. Objectif : accompagner l'arrivée du tram T2 et tester une nouvelle configuration qui laisse plus de place aux piétons, à la fraîcheur et à la détente.

Tester la piétonisation

Le prolongement du tram T2 jusqu’à l’arrêt Hôtel-de-Région-Montrochet a lieu le 24 mars. Quelques jours avant, le 22 mars, c’est aussi le début de la piétonisation du cours Charlemagne, entre le quai Riboud et la rue Montrochet. Il s’agit d’une expérimentation de 3 mois minimum, pour tester différents aménagements autour de la darse et du centre commercial.

Pour se déplacer dans le quartier, privilégier les transports en commun, la marche à pied, le vélo... Pour les automobilistes, il est conseillé d’emprunter le quai Perrache pour remonter en direction du nord de la Presqu’île ou d’emprunter le cours Suchet puis le quai Perrache en direction du sud.

Plus d’infos sur les déviations mises en place

Des arbres pour plus de fraîcheur

Ces aménagements sont issus de l’appel à idées lancé par la Ville et la Métropole de Lyon en décembre dernier. Plus de 800 avis ont été enregistrés et ils pourraient se résumer ainsi : faire de cet espace trop minéral un lieu de détente, agréable, surtout l’été. Sur les 800 avis, 782 sont favorables au projet. Cette concertation est fidèle à la réalité : elle a été menée auprès des personnes qui fréquentent très régulièrement cet espace.

36 arbres ont été plantés sur les marches de la darse, 11 banquettes et des pergolas seront installées pour apporter ombre et fraîcheur. Un bilan de cette expérimentation sera présenté en octobre.

Réunion publique le 24 mars

La 2e réunion publique se déroulera en visioconférence mercredi 24 mars à 19h30. L’objectif de cette réunion sera de présenter le dispositif d’aménagement temporaire et de détailler le programme de la consultation citoyenne.

S’inscrire en ligne pour participer à la réunion publique en ligne du 24 mars

Elle se déroulera en présence de :

  • Fabien Bagnon vice-président de la Métropole de Lyon, Voirie et mobilités innovantes et actives
  • Laurence Boffet vice-présidente de la Métropole de Lyon, Participation et initiatives citoyennes
  • Chloë Vidal, adjointe au maire de Lyon Démocratie locale et redevabilité, évaluation et prospective, vie étudiante
  • Valentin Lungenstrass, adjoint au maire de Lyon, Mobilités, logistiques urbaines, espaces publics
Agrandir l'image
L'expérimentation de la piétonisation sur le cours Charlemagne débute mi-mars 2021
© Laurence Danière // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Annuler la réponse

  1. dohen 24 mars 2021

    Bonjour, vous dites "piétonisation" et sur la photo, on voit un vélo!!! es ce que ça va vraiment être piéton, donc en sécurité, ou es ce qu'il va avoir des vélos, trottinettes électriques, etc..... vu que les lois ne sont pas respecter, et que personne ne les fait respecter dans la métropole Lyonnaise, les piétons prennent plus de risque à marcher sur un trottoir que de traverser la route!!! quand es ce que le laxisme va s'arreter?
    Répondre

    Renaud 22 mars 2021

    J'ai toujours été un anti-béton, anti-clapier et plus généralement hostile aux choix et décisions qui rendaient notre environnement invivable à terme. L'actualité me donne hélas raison, et je suis bien content des mesures qui sont prises enfin pour ré-humaniser la ville !
    Répondre

    Renaud 22 mars 2021

    La marche étant forcément "à pied", dire la "marche à pied" est un pléonasme. Autant communiquer en français, n'est-ce pas ?
    Répondre
    1. La rédaction 22 mars 2021

      ça marche !
      Répondre
      1. Renaud 22 mars 2021

        Et donc : "Pour se déplacer dans le quartier, privilégier les transports en commun, la marche, le vélo...", n'est-ce pas ?
        Répondre