actu

De Saint Just à Gorge de Loup, une « nouvelle » rue Audry

Ma ville au quotidien

Publié le 7 juillet 2022 par Julien Kaufmann

Après un an de travaux, la Métropole de Lyon a terminé le projet de réaménagement de la rue Pierre Audry à Lyon 9. Aujourd'hui, on y circule plus volontiers à vélo ou à pied, les automobilistes vont devoir ralentir et la rue a gagné en ombre et végétation.

La rue Pierre Audry est un axe très fréquenté. Elle fait le lien entre les quartiers de Gorge de Loup à Lyon 9e et de Saint-Just à Lyon 5e. Avant que le projet de transformation commence, cette rue concentrait un grand nombre de dysfonctionnements classiques : une part belle laissée à la voiture au détriment des piétons et des cyclistes, une vitesse excessive et accidentogène et peu d’arbre et de plantations.

Le projet mené par la Métropole de Lyon en lien avec la ville de Lyon corrige ces problèmes. Au final, après un an de travaux, la rue Pierre Audry a été complètement revue.

+ de sécurité

+ de places pour les piétons et les cyclistes

+ de fraîcheur

Un projet imaginé avec les jeunes du quartier !

Des élèves provenant des établissements à proximité, le collège Jean Moulin, l’école Ferdinand Buisson et l’école Jean Zay, se sont impliqués à leur manière dans ce projet. Ils ont visité le chantier, réalisé des plantations, suivi les sondages archéologiques menés par la ville de Lyon et Lugdunum. La Métropole les a interrogés sur les aménagements de 2 placettes. Plusieurs idées ont été retenues : des nichoirs à oiseaux, du mobilier ludique, des plantes sur les murs.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. Levitte 10 juillet 2022

    J'avais abandonné mes promenades à travers ces q
    Répondre

    Luc JOUSSELME 9 juillet 2022

    Oui ENFIN les travaux sont terminés ou presque. Mais personne ne s'est soucié pendant toutes ces années du bien être des riverains de cette avenue si passante pendant toute la durée des travaux. Ceux ci ont débutés bien avant la période COVID (non prévue bien sûr) avec l'ouverture puis fermeture de tranchée dans toute la longueur pour cette fois refaire les égouts obsolètes, puis 2ème fois après rebouchage ré ouverture d'une tranchée pour re tirer tout le réseau de gaz ancien, rebouchage et ré ouverture à nouveaux pour reprendre le réseau de distribution d'eau, puis rebouchage et ré ouverture pour remplacer tout le réseau haute tension du quartier; puis rebouchage passage sur voie alternée puis mise en sens unique dans la descente de l'ensemble de l'avenue, puis ré ouverture d'une tranchée pour déplacement des réseaux PTT et Internet existant en aérien, rebouchage puis ré, ouverture pour refaire tout l'éclairage public vieillissant et énergivore. Ensuit travaux d'aménagement lents très lent des des futures voies vélo, piétonne rangée d'arbres et de massif végétaux, futures emplacements de parking (2 places de parking sur 3 supprimées et les nouvelles devenues payantes ce qui n'était pas prévu à l'origine) Je ne parle pas des nombreux incidents: coupure de accidentelles des lignes Electriques HT, coupure accidentelles des réseaux d'eaux, coupures accidentelles des réseaux de gaz avec intervention des service de sécurité et confinement provisoire de certaine zones. Voila ce qu'a été notre de vie de quartier depuis 2018 date des premiers travaux. Et je passe sous silence de l'incivilité des automobilistes qui doublaient malgré l'interdiction mise en place, ceux qui n'hésitaient à prendre une partie de l'avenue mise en sens unique dans le sens interdit et éviter un long détour, les stationnements anarchiques dans certaines zones (lotissement de la gravière impasse du gymnase pierre audry etc ). Et enfin les derniers mois de chantier avec une date buttoir période ou les entreprises ont allègrement zapper les règles élémentaires de sécurité. Oui c'est beau, mais pas une excuse par la maitrise d'œuvre auprès des riverains pour la gêne occasionnée. Apparemment une inauguration en cati mini de deux placettes aménagées ( pourquoi le carré vert existant vers le 100 de l 'avenue avec un magnifique cèdre vert n'a pas été ré aménagé sinon la mise en place d'un lampadaire décoratif) a été réalisé en comité restreint. Peut être que notre maire avait peur des remarques de riverains ? Remarques sur les retards pris en plus du COVID, retards du fait de l'oublie de la budgétisation dans le projet d'une partie du réseau électrique, retard pris pour la modification du projet de voie et piste cyclables par la nouvelle municipalité etc etc.. Les carrefours à feux de gorges de Loup et croisement P Audry B Buyer restent dangereux et mal signalés Par exemple en venant du tunnel à gorges de loup il manque du balisage au sol signalant la possibilité de tourner à droite pour remonté la rue P Audry, il manque le marquage au sol de la voie cyclable dans une grande partie de la descente. BREF CONTENT QUE CELA SE TERMINE ENFIN !
    Répondre