actu

Débat : comment réduire la place de la pub en ville ?

Ma ville au quotidien

Publié le 23 mars 2021 par Julien Kaufmann

La Métropole va réduire la présence des panneaux publicitaires dans l'espace public. Pour cela, elle travaille sur un règlement local de la publicité, qui sera voté à l'été 2022. Et à l'occasion de la Journée mondiale contre la publicité, elle organise 2 tables rondes pour faire le point sur l'impact de la publicité dans notre quotidien et sur sa régulation par les pouvoirs publics.

À l’occasion de la Journée internationale contre la publicité, le 25 mars, la Métropole affirme sa volonté de réduire la présence de la publicité dans l’espace public.

Les citoyens sont aujourd’hui exposés à plus de 2 000 publicités par jour et par individu. Face à cette pression publicitaire, la Métropole s’engage à offrir aux habitants des espaces plus apaisés et agréables à vivre, avec plus de végétalisation et d’espaces de libre d’expression.

Pour cela, elle travaille avec les communes à l’élaboration du règlement local de publicité (RLP). Ce document imposera des règles sur les différents modes d’affichage :

L’objectif du RLP est d’améliorer le cadre de vie dans la Métropole et de développer l’attractivité de notre territoire. Il pourrait être adopté par le conseil de la Métropole à l’été 2022 avec une application progressive dans les années qui suivent pour laisser le temps aux professionnels de s’adapter.

Deux tables rondes sur la publicité en ville

Pour faire le point sur la place de la publicité dans l’espace public, la Métropole de Lyon organise 2 tables rondes et invite des chercheurs, des militants, des personnalités politiques à discuter ensemble.

Ces rencontres sont diffusées en direct sur la page Facebook de la Métropole. Les habitants et habitantes sont invités à venir suivre les débats et à poser leur question dans les commentaires du live. 

1er débat : le numérique, enjeu actuel de la publicité

L’affichage publicitaire a pris depuis quelques années un virage vers le numérique avec une multiplication d’écrans implantés en ville. Quelle est leur influence sur notre comportement ? Les écrans posent-ils des problèmes de pollution lumineuse ? Quel est leur impact sur la consommation d’énergie ?

Pour répondre à ces questions :

Suivez les discussions et posez vos questions sur la page Facebook de la Métropole de Lyon

Jeudi 25 mars, de 17h à 18h30

2e débat : comment agir pour réguler la publicité ?

Les collectivités territoriales disposent d’un outil pour organiser l’implantation des supports publicitaires : le règlement local de publicité. Quelles orientations peut-il prendre en fonction des élus et élues ? Quels sont les intérêts de réduire la place de la publicité en ville ?

Pour répondre à ces questions :

Suivez les discussions et posez vos questions sur la page Facebook de la Métropole de Lyon

Jeudi 25 mars, de 18h45 à 20h15

 

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

  1. nguyen 30 mars 2021

    Les manifestants s'occupent très bien des panneaux Decaux. Il suffirait de ne pas en remettre.
    Répondre

    BONFILS 24 mars 2021

    Président Bernard,

    Mon recours contre le futur RLP métropolitain de Lyon est déjà prêt... il ne me reste plus qu'à indiquer le nom du ou des requérants et à régler quelques questions de détails de procédure !
    Répondre

    Pierre Bonfils 24 mars 2021

    La Métropole de Lyon, avant de poursuivre plus avant la rédaction de son RLP métropolitain liberticide et discriminant, devrait s'inspirer de l'avis L & P Publicité du Conseil d'Etat et des récentes décisions des Tribunaux administratifs de Rouen et de Grenoble qui ont annulé des dispositions liberticides dans les règlements locaux de publicité de Petit-Quevilly (Seine-Maritime) et de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie). Trop de restrictions tuent les restrictions !!!
    Répondre

    Pierre Bonfils 24 mars 2021

    La Métropole de Lyon devrait savoir que le parc national de panneaux publicitaires a été divisé par 2 en 10 ans du fait de la loi Grenelle II, de ses décrets d'application et des conséquences des règlements locaux de publicité Grenelle II adoptés de puis 2015... Est-ce bien la peine d'en rajouter sur la Métropole de Lyon ? Il y a sûrement des problèmes à régler autrement plus importants et graves... Les nouveaux élus lyonnais municipaux et métropolitains ont manifestement le sens des urgences ! Lyon et la Métropole ne méritaient pas ça !
    Répondre
    1. Licinio 24 mars 2021

      Un débat absurde ! Vous avez bien d’autre choses à régler ! Mais vous préférez contenter votre électorat ....
      Répondre
      1. Pierre Bonfils 24 mars 2021

        Je suis totalement d'accord avec A Licinio ! La publicité extérieure n'est pas un sujet clivant, comme on dit ! La loi Grenelle II du 12 juillet 2010, ses décrets d'application et les RLP Grenelle II ont d'eux-mêmes régulé la publicité en divisant par 2 le parc de panneaux publicitaires en France en 10 ans !
        Répondre

    Pierre Bonfils 24 mars 2021

    La Métropole a investi ou va investir plus de 820 000 euros pour élaborer un règlement métropolitain de publicité (délibération de la Métropole du 5 oct. 2020). En ces temps de crise sanitaire et économique, est-ce bien raisonnable de jeter autant l'argent des contribuables par les fenêtres ???...
    Répondre

    Pierre Bonfils 24 mars 2021

    Le 24 mars 2021

    Lors des deux tables rondes de demain, pourquoi n'avoir invité aucun afficheur et aucun prestataire de mobilier urbain ? Il est vrai qu'un débat "entre soi" est bien plus utile !?!
    Répondre