actu

Les containers à vêtements reprennent du service

Ma ville au quotidien

Mis à jour le 22 juin 2020 par la rédaction du MET'

Depuis le 22 juin, les containers de vêtements dans la rue ou en déchèterie sont de nouveau prêts à recevoir vos dons.

[Mise à jour le 22 juin] Suite à l’épidémie de coronavirus, la filière de recyclage textile s’est retrouvée en grande difficulté. Toutes les bornes de collecte de vêtements dans les rues et en déchèteries étaient fermées. Depuis le 22 juin, vous l’avez peut-être remarqué, les containers sont de nouveau accessibles. Toutefois, pour faciliter la reprise de l’activité et permettre l’évacuation des stocks accumulés, il est demandé aux usagers d’attendre le 6 juillet pour déposer leurs vêtements.

 

L’éco-organisme TLC s’occupe de collecter les vêtements déposés dans les bornes textiles partout en France. Ils sont ensuite triés puis réutilisés ou recyclés. Mais depuis l’épidémie de covid-19, la filière du recyclage textile est en difficulté. La collecte des vêtements a donc été suspendue et les bennes d’apport volontaire sont ferméesAlors si vous avez des vêtements à recycler, attendez encore un peu avant de les déposer dans des bornes ou de les donner à des associations. 

Pas de vêtements dans la poubelle de tri

En déchèteries comme en ville, les bornes textiles sont condamnées : on ne peut plus rien y déposer. Résultat ? De plus en plus de vêtements sont laissés au pied des conteneurs ou devant les déchèteries. Ils sont ramassés par les équipes du nettoiement et finissent avec les déchets ménagers, à l’usine d’incinération.

Le mieux à faire pour l’instant ? Garder les vêtements chez soi quelques temps, en attendant que la filière de recyclage se remette en marche. Et surtout, ne pas jeter les vêtements dans le bac de tri des papiers et emballages : ça gêne le recyclage des autres déchets ! C’est simple : le bac vert à couvercle jaune ne doit être utilisé que pour les emballages et les papiers.

Et sinon, avez-vous pensé à recoudre, réparer, transformer vos vêtements ? Des conseils et astuces sont à votre dispositions sur lafibredutri.fr. Si vous n’avez pas d’autre solution et que vous devez vraiment jeter vos vêtements, mettez-les dans la poubelle à ordures ménagères dans un sac fermé.

  • Les containers à vêtements reprennent du service

    Surtout, il ne faut pas mettre de vêtements dans le bac de tri des papiers et emballages. Ils bloquent la chaîne de tri et compliquent le travail des agents.

    © Thierry Fournier // Métropole de Lyon

 

Pourquoi recycler ses vêtements ?

D’après les chiffres de l’éco-organisme TCL, 2,5 milliards d’articles textile (vêtements, linge et chaussures) sont mis en vente en France chaque année. En moyenne, cela fait 9,5 kg de textile par personne !

Lorsque les textiles sont usés, les donner ou récupérer leur matière permet de réduire les déchets et de préserver les ressources naturelles. Voila comment ça se passe : quand un vêtement est déposé dans une benne de recyclage textile, dans une association ou une boutique qui propose un point de collecte, il est récupéré par éco TCL. Les vêtements en bon état sont revendus en friperies en France ou à l’étranger. Les articles non réutilisables sont recyclés. Ils peuvent par exemple :

 

Agrandir l'image
Surtout, il ne faut pas mettre de vêtements dans le bac de tri des papiers et emballages. Ils bloquent la chaîne de tri et compliquent le travail des agents.
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil