actu

Donner le choix aux seniors pour leur logement

Ma ville au quotidien

Publié le 22 novembre 2022 par Marie-Hélène Towhill

Fini le temps où le seul horizon était la maison de retraite. L’éventail pour se loger quand on vieillit est en pleine expansion. Avec notamment, un boom des solutions dites "alternatives".

Pour ouvrir le champ des possibles, la Métropole soutient l’habitat solidaire, partagé, intergénérationnel et inclusif… À cette fin, elle a lancé une Aide à la vie partagée. Jusqu’en 2029, 14 millions d’euros vont être consacrés à 42 projets qui abriteront 342 personnes âgées et 280 en situation de handicap.

De nouvelles façon d’habiter

Leur philosophie : lutter contre l’isolement en vivant ensemble tout en ayant son propre espace d’intimité. Il n’y aura pas de modèle unique. L’idée, c’est d’imaginer avec les futurs locataires un logement qui répond à leurs envies et à leurs besoins. Cela peut être une colocation, de l’habitat groupé dans un immeuble, des appartements proches avec un espace commun à proximité…

Certains fonctionnent déjà :

D’autres sont en projet :

  • Donner le choix aux seniors pour leur logement

    La majorité des aînés reste autonome ! Seuls 8 % des + 60 ans sont dépendants. Et seulement 1 personne sur 5 après 85 ans.

    © Thierry Fournier // Métropole de Lyon

Des résidences dans l’air du temps

Les 63 résidences autonomie de la métropole cultivent aussi cet équilibre entre privé et collectif. Celles que l’on appelait logements-foyers, proposent de petits appartements privés qui ont tout d’un logement classique. Ce qui change ce sont les espaces collectifs : un restaurant, des services, une présence 24h/24 en cas de besoin et surtout, des activités. Leur objectif ? Ancrer fermement les locataires dans la vie de la cité et les aider à se maintenir en forme.

Cerise sur le gâteau : 5 résidences autonomies de la métropole proposent aussi de l’hébergement temporaire, lorsque l’on a besoin d’un sas pour se remettre d’une hospitalisation avant de rentrer chez soi, ou quand les aidants ont besoin d’une pause.

Trouver un logement adapté à son besoin

  • Donner le choix aux seniors pour leur logement

    Atelier et animation beauté cosmétique avec les seniors de la résidence Plaisance à Décines, pendant la Semaine Bleue d'octobre 2022.

    © Thierry Fournier // Métropole de Lyon

 

Rester chez soi, le premier choix

8 aînés sur 10 souhaitent vieillir chez eux. Cela passe par l’adaptation du logement : élargir les ouvertures, motoriser les volets, installer une rampe d’accès, créer un chemin lumineux pour se repérer quand on se lève la nuit… Pour vous y retrouver, monter vos dossiers et construire votre projet, la Métropole finance Soliha. Avec son bus qui sillonne le territoire, l’association sensibilise et montre ce que l’on peut faire pour bien vieillir chez soi. Dans ses permanences, elle aide à construire le projet d’adaptation, à mobiliser les aides et apporte des conseils techniques. En moyenne, il faut compter 6 mois entre les devis, l’obtention des aides et la réalisation des travaux. N’attendez pas que ça devienne urgent !

04 37 28 70 20 – contact.69@soliha.fr

 

La bonne idée pour les personnes âgées isolées

Le service « Je veille sur mes parents »

Lorsque les proches sont géographiquement éloignés, pris par leur quotidien, que les contacts se réduisent, les visites à domicile du facteur permettent de rompre la solitude des personnes âgées. Une présence régulière, familière et rassurante qui joue sur la santé et le moral de nos aînés, soulage les aidants et rassure les familles. Le service payant « Je veille sur mes parents » est proposé par La Poste, 100 personnes y ont recours dans la Métropole. 0 800 000 011

 

 

 

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil