actu

Eau potable : travaux cet été au lac de Miribel-Jonage

Ma ville au quotidien

Publié le 29 juin 2020 par Julien Kaufmann

En plus d'être un lieu de baignade très fréquenté de la Métropole, le lac des eaux bleus à Miribel-Jonage constitue une réserve de sécurité en cas de problème d'approvisionnement en eau potable. Des travaux sont réalisés cet été pour garantir la qualité de l'eau en cas de besoin. Jusqu'à fin septembre, la promenade et la baignade sont formellement interdites à proximité de ces installations.

88% de l’eau potable consommée dans la Métropole provient de Crépieux-Charmy. En cas de problème, la Métropole bénéficie d’une autre source d’approvisionnement en eau : le lac des eaux bleus de Miribel-Jonage et l’usine de traitement de la Pape.

De l’eau potable toujours disponible

Avec les fortes chaleurs de l’été, des algues prolifèrent dans le lac des eaux bleus, à Miribel-Jonage. Elles se développent essentiellement sur les berges du lac. Ce phénomène, qui s’accélère avec le réchauffement climatique, s’appelle l’eutrophisation. La qualité de l’eau reste satisfaisante pour la baignade mais elle ne peut plus être utilisée pour produire de l’eau potable dans l’usine de la Pape.

La Métropole doit donc réaliser des travaux pour installer des pompes qui captent l’eau plus loin des bords du lac. Les opérations commencent ce lundi 29 juin et vont durer 5 semaines. 5 pompes vont être installées sur 3 radeaux reliés à la berge par une canalisation flottant à la surface de l’eau.

C’est une solution provisoire, qui sera démontée à l’automne, une fois que la qualité de l’eau à proximité de la berge sera redevenue satisfaisante. Pour assurer la production de l’eau potable à plus long terme, un projet de modernisation de l’usine de traitement de la Pape est prévu dans le prochain mandat.

Restez en sécurité, n’approchez pas

La canalisation flottante et les radeaux resteront dans le lac pendant tout l’été, jusqu’à la fin du mois de septembre. Les promeneurs comme les baigneurs ne pourront pas s’approcher des ces installations. Un balisage installé sur la berge et dans l’eau interdira l’accès. Des agents seront présents pour informer les usagers du Grand Parc Miribel-Jonage et veiller à la sécurité de tous et toutes.

Agrandir l'image
Le lac des eaux bleus à Miribel-Jonage est une réserve d'eau de secours en cas de problème pour l'approvisionnement en eau potable de la Métropole de Lyon.
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.