actu

Elections métropolitaines du 28 juin : on répond à vos questions

Élections métropolitaines

Publié le 15 juin 2020 par Cécile Prenveille

Dimanche 28 juin, les citoyennes et citoyens de la Métropole vont voter au 2d tour des élections métropolitaines. C'est la première fois que cette élection se fait au suffrage universel direct. Et forcément, cela suscite de nombreuses questions. On y répond.

Le 1er tour des élections métropolitaines et municipales, c’était le dimanche 15 mars. En raison de la crise sanitaire et du début du confinement, le second tour prévu le 22 mars n’a pas pu se tenir. Il a été fixé par le gouvernement au dimanche 28 juin.

Le 28 juin, je vais voter pour ma commune ou pour la métropole ou pour les deux ?

Aucune liste ne l’a emporté au 1er tour des élections municipales dans votre ville ? Alors vous allez voter pour 2 élections : les élections municipales et les élections métropolitaines. Le même jour, vous allez donc voter 2 fois. Généralement, cela se passe dans le même bureau de vote, mais dans 2 urnes différentes.
Si une liste a été élue au 1er tour dans votre ville, vous ne voterez qu’une seule fois le 28 juin : pour le 2d tour des élections métropolitaines.

Mon maire a été élu au 1er tour, je dois quand même aller voter le 28 juin ?

Oui, même si votre conseil municipal a été élu au 1er tour, vous devez voter pour le 2d tour des élections métropolitaines.
Pour info, dans 34 communes de la Métropole, le maire a été élu au 1er tour :

  1. Cailloux-sur-Fontaines,
  2. Caluire-et-Cuire,
  3. Champagne-au-Mont-d’Or,
  4. Corbas,
  5. Couzon-au-Mont-d’Or,
  6. Curis-au-Mont-d’Or,
  7. Dardilly,
  8. Décines-Charpieu,
  9. Feyzin,
  10. Fleurieu-sur-Saône,
  11. Fontaines-Saint-Martin,
  12. Fontaines-sur-Saône,
  13. Grigny,
  14. Irigny,
  15. Jonage,
  16. La Tour-de-Salvagny,
  17. Limonest,
  18. Lissieu,
  19. Marcy-l’Etoile,
  20. Montanay,
  21. Neuville-sur-Saône,
  22. Pierre-Bénite,
  23. Poleymieux-au-Mont-d’Or,
  24. Quincieux,
  25. Rillieux-la-Pape,
  26. Rochetaillée-sur-Saône,
  27. Saint-Genis-les-Ollières,
  28. Saint-Germain-au-Mont-d’Or,
  29. Saint-Priest,
  30. Sainte-Foy-lès-Lyon,
  31. Sathonay-Village,
  32. Solaize,
  33. Tassin-la-Demi-Lune,
  34. Vernaison

Mais c’est quoi la différence entre ma commune et la Métropole?

Ce sont 2 collectivités différentes qui n’ont pas les mêmes compétences, même si elles collaborent sur de nombreux sujets.
Par exemple, les mairies gèrent : les écoles maternelles et élémentaires, les bibliothèques, la police municipale, les permis de construire, les parcs et jardins,  les crèches…
De son côté, la Métropole s’occupe : de l’aménagement du territoire, des transports, des réseaux d’eau et énergie, de la collecte des déchets, de l’entretien des routes, des pompiers, des collèges, du tourisme…
La Métropole et les communes travaillent en étroite collaboration sur de nombreux dossiers : les projets urbains, l’aménagement d’une place ou d’un parc, l’aide aux personnes âgées, la vie étudiante, la petite enfance, le handicap, la culture, le sport…

La maire de ma commune peut-elle devenir présidente de la Métropole ?

Plus maintenant. La loi précise que le poste de président ou présidente de la Métropole ne peut pas être cumulé avec la présidence d’un autre exécutif local : mairie, conseil régional…

Qu’est ce qui est prévu pour faire respecter les consignes sanitaires ?

Pour que ce vote se passe dans de bonnes conditions, chaque électeur, chaque électrice doit obligatoirement porter un masque, chirurgical ou en tissu, et respecter les distances. Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition dans chaque bureau de vote. Et chacun, chacune devra venir avec son stylo personnel.

Mes parents habitent à Rennes et ils ne votent qu’une seule fois eux. Comment ça se fait ?

La Métropole de Lyon a été créée en janvier 2015. C’est une collectivité territoriale à statut particulier, la seule de ce genre en France. Les habitants et les habitantes de la Métropole de Lyon sont les seuls en France à voter au suffrage universel direct pour leurs élu·es métropolitain·es le 28 juin. Dans les autres métropoles, ce vote se fait par fléchage.

 

Le 1er tour des élections métropolitaines s’est déroulé le dimanche 15 mars.
Retrouvez ici les résultats du 1er tour pour les 14 circonscriptions du territoire.

Agrandir l'image

© Thierrry Fournier // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

  1. KEMPF 19 juin 2020

    Pourquoi la liste gagnante est-elle incluse dans la répartition de la seconde moitié des sièges? Cette prima majoritaire ne va pas favoriser la diversité des représentants à la Métropole.
    Répondre

    KEMPF 19 juin 2020

    Quels sont les listes pour le plateau nord au second tour ?
    Répondre
    1. PAUL Gabriel 19 juin 2020

      Veuillez consulter l'adresse:
      https://programme-candidats.interieur.gouv.fr/candidats_met.html?id=6909&idDpt=69&nom=Plateau%20Nord-Caluire&pref=met_
      Répondre

    MARTI 18 juin 2020

    Quand même étonnant votre com'
    qui oublie largement les élections municipales
    vous oubliez comme toujours les communes qui pourtant organisent les élections...
    étonnant non ?
    comme toujours, volonté hégémonie...
    Répondre

    PAUL Gabriel 18 juin 2020

    Bonjour
    Le président de la METROPOLE, et son équipe de la commission permanente, gèrent pour 2020 et pour les 6 ans avenir, un budget d’environ 3,4 milliards d’Euros (c’est plus de 4 fois le budget de la ville de Lyon) soit 2400 Euros pour chacun d’entre nous habitant la METROPOLE.
    Répondre

    PAUL Gabriel 18 juin 2020

    Bonjour
    A ce jour toutes les tendances politiques et tous les territoires ou presque (communes) sont représentés à « La commission permanente de la Métropole de Lyon composée du président de 25 vice-présidents et de 27 conseillers »
    Cette commission permanente dirige la METROPOLE avec l’accord du Président.
    Pour la prochaine élection le 28 juin, la METROPOLE est composée de 14 circonscriptions, en remplacement des 59 communes.
    Ces 14 circonscriptions seront probablement toutes représentées dans la commission permanente, chacun des 3 candidats ayant des représentants ou presque dans chacune des circonscriptions.
    --------------------------------------------------------------------------
    En fonction du nouveau président qui sera élu le Jeudi 2 Juillet il n’en sera pas de même pour la représentation politique.
    Si MM. BUFFET ou BERNARD ou KIMELFELD ont la majorité absolue (c’est-à-dire obtiennent 76 élus sur les 150 du 28juin) ils ne prendront certainement pas dans la « Commission permanente » des élus n’ayant pas été élus sur leurs propres listes.
    Il en sera de même pour les 23 membres du Comité syndical du SYTRAL nommés par la METROPOLE.
    Si l’un de ces MM. n’a qu’une majorité relative (moins de 75 élus) il devra s’allier pour obtenir la majorité absolue, et on aura une gestion de la METROPOLE proche de ce qui est fait actuellement avec M. KIMELFELD.
    Le 2 juillet, après 2 tours de vote, et si aucun candidat à la présidence de la METROPOLE n’a la majorité absolue, un 3éme tour aura lieu, et le candidat qui aura obtenu le plus de voies sera élu président mais il sera difficile pour lui de gérer la METROPOLE sans majorité.
    Répondre