actu

Expériences piétonnes en Presqu’île, ça reprend samedi !

Ma ville au quotidien

Publié le 10 octobre 2019 par Charlotte Petit

Les samedis 28 septembre, 12 octobre et 26 octobre, priorité aux piétons sur la Presqu'île de Lyon.

Plusieurs samedis, la circulation des véhicules et le stationnement seront interdits en Presqu’île. Les conducteurs devront se garer en dehors du quartier ou dans les parkings souterrains.

Quels jours sont concernés ?

Pour l’instant, 3 samedis sont prévus : les 28 septembre, 12 octobre, et 26 octobre de 11h à 20h.

Quel est le périmètre ?

Le périmètre de test va du nord de la place Bellecour à la place des Terreaux, de quai à quai. Il inclut également le début des pentes de la Croix-Rousse et la place de la Comédie (devant l’opéra). Ces deux zones ont été ajoutées suite à la réunion publique d’information du 9 juillet dernier. Pour laisser des voies de traversée Rhône-Saône aux automobilistes, les rues Grenette et Constantine restent ouvertes à la circulation des voitures. Les accès aux parkings seront également maintenus, des panneaux indiqueront les itinéraires à suivre pour s’y rendre.

Il y a des exceptions ?

Oui, les voici :

Sont autorisés à circuler en roulant au pas (5 km/h) : les habitants de la presqu’île, les transports en commun, les services de secours et de police, les personnes à mobilité réduite, les livraisons et la Poste, les professionnels de santé, les artisans en intervention, les clients des hôtels, les taxis et les VTC, les camions de déménagement et les services d’auto-partage labellisés.

Sont autorisés à stationner dans une partie des rues de la presqu’île, en rose sur la carte : les habitants de la presqu’île, les transports en commun, les services de secours et de police, les personnes à mobilité réduite, les livraisons et la Poste, les professionnels de santé, les artisans en intervention, les taxis,  les camions de déménagement et les services d’auto-partage labellisés.

En dehors des services de secours et de polices, un justificatif sera demandé à tous les véhicules qui entreront dans la zone d’expérimentation. 

Comment l’expérience sera évaluée ?

Un comité de suivi de ces expérimentations fera le bilan de ces essais après les 3 samedis de tests. Il est composé de commerçant·es, d’habitant·es, de professionnel·les, d’élu·es et d’associations. En parallèle, ces journées de test permettront aux services techniques de la Métropole d’évaluer des critères comme la qualité de l’air, le bruit, la fréquentation… 

 

En chiffres

  • 160 000 déplacements chaque jour pour venir en presqu’île
  • + de 50 % des déplacements dans la presqu’île se font à pied ou à vélo, 35 % en transport et 15 % en voiture
  • 18 000 véhicules circulent en presqu’île chaque jour
  • 12 000 personnes habitent la presqu’île
  • 400 projets pour favoriser les déplacements à vélo et la marche à pied sont inscrits dans le Plan d’actions pour les mobilités actives, voté par la Métropole en mai 2016.
Agrandir l'image
Rue de la République - Cordeliers
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon

infos pratiques

Les samedis 28 septembre, 12 octobre et 26 octobre de 11h à 20h.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Isabelle dupaquiet 12 octobre 2019

    J habite à l extérieur de lyon ( dans l Ain )et il a été impossible de trouver un parking pour me garer pour faire du Shopping en centre ville !
    C était un bazar sans nom!
    Pour interdire les voitures il faut prévoir des stationnements et des transports sauf si ke centre ville est maintenant réservé aux lyonnais …

    Répondre

    Ben 26 septembre 2019

    Enfin ! J’espère que cela va continuer, on en a marre des voitures !!!!

    Répondre

    LORNE 25 septembre 2019

    Point de vigilance, me semble-t’il, sur l’accès et la sortie de certains parkings. Merci.

    Répondre

    Vallet 24 septembre 2019

    Bonjour,

    Expérience bienvenue…. Si elle avait été faite en 1990… Nos élus ont 20 à 30 ans de retard. Les pistes cyclables de la rive droite du Rhône sont déjà saturées, alors que ce type d’aménagement structurant est fait pour les 20 ans à venir…

    Répondre

    Sellam Guy 22 septembre 2019

    Bravo Lyon!! A quand un réseau dense de minibus électriques pour chasser encore plus la voiture de la ville?
    Faisons vite la catastrophe est proche!

    Répondre