actu

La Doua, un chantier-test pour des innovations écologiques

Ma ville au quotidien

Publié le 2 février 2021 par la rédaction du MET'

La Métropole de Lyon expérimente des techniques et des matériaux innovants sur un chantier à La Doua, à Villeurbanne. Objectif : améliorer sa façon d’aménager la ville en privilégiant l'écologie à chaque étape.

À Villeurbanne, la Métropole de Lyon conduit un chantier pour donner plus de place à la marche et au vélo sur le campus de la Doua. Sur ce chantier qu’elle a voulu exemplaire en matière de développement durable, les curseurs ont été poussés au maximum pour limiter les impacts environnementaux de l’aménagement.

Un chantier pour favoriser les mobilité douces

De nombreux aménagements sont prévus pour favoriser ces mobilités douces : réduction des chaussées, élargissement des trottoirs ou encore création d’une voie verte et d’une piste cyclable. Ces travaux vont durer jusqu’au printemps 2022 et concernent l’avenue Pierre de Coubertin, la porte Einstein, la rue des Sports et le boulevard Niels Bohr.

Un chantier-test vers plus d’écologie

La Métropole de Lyon et l’entreprise Colas utilisent ce chantier pour faire progresser les travaux publics vers plus d’écologie. Une sorte de démonstrateur grandeur nature avec par exemple :

Des innovations bénéficient aussi aux ouvriers qui utilisent par exemple un bras mécanisé appelé exosquelette pour limiter les mauvaises postures et les efforts à fournir.

 

Cette opérations de modernisation du campus de La Doua est menée avec l’État. Elle est inscrite au Contrat de Plan État Région 2015-2020 (CPER dans le jargon). Côté budget :

  • Métropole de Lyon : 5,98 millions d’euros
  • État : 2,90 millions d’euros

 

 

infos pratiques

 

 

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.