actu

Covid-19 : la Métropole adopte des mesures fortes face à la crise

Ma ville au quotidien

Publié le 15 septembre 2020 par Julien Kaufmann

Aide pour la protection de l'enfance, lutte contre la pauvreté et soutien au festival Lumière : la commission permanente de la Métropole de Lyon a approuvé trois mesures fortes avec une enveloppe de 7 millions d'euros, pour lutter contre les effets dévastateurs de la crise sanitaire.

Lundi 14 septembre, les 66 élus et élues métropolitains, membres de la commission permanente, se sont rassemblés pour leur première séance. À l’ordre du jour, la question de la crise sanitaire et ses lourdes conséquences économiques, avec des mesures pour le secteur social et le milieu culturel.

Protéger les enfants

Les salariés des 114 établissements et services de protection de l’enfance se sont fortement mobilisé·es pendant le confinement pour garantir les conditions d’accueil et le suivi des enfants protégés. La Métropole finance une prime exceptionnelle pouvant atteindre 1000 euros pour ces travailleurs sociaux. Une enveloppe de 2 millions d’euros est débloquée pour cette aide.

Les services de protection de l’enfance ont aussi fait face à d’importantes dépenses imprévues : embauche de personnels, achat de matériel pédagogique ou informatique… La Métropole met en place un fonds de soutien d’1,35 million d’euros pour compenser ces dépenses imprévues.

Lutter contre la pauvreté

La Métropole met en oeuvre une stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté aux côtés de 300 acteurs du territoire. Elle se traduit par des actions concrètes à destination des publics précaires. Certaines situations ont encore été aggravées par la crise sanitaire. Pour répondre aux besoins des plus fragiles, des axes prioritaires ont été identifiés pour 2020 :

Les élus et élues métropolitains ont voté une subvention de 3,6 millions d’euros pour l’année en cours. Cela correspond à la moitié du budget de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté.

Soutenir le festival Lumière

La crise sanitaire fait aussi des dégâts dans le monde de la culture. Alors que plusieurs mécènes privés du festival Lumière ont dû retirer leur financement à cause de la crise, la Métropole va attribuer une subvention exceptionnelle de 200 000 euros pour l’organisation de la 12e édition du Festival Lumière. Cette aide complète les subventions déjà attribuées par la Métropole.

Agrandir l'image
Avec l’épidémie du covid-19 et le confinement, le fonctionnement normal de l’Idef a été perturbé : le service médical a redoublé de vigilance dans le suivi de l’état de santé des enfants. Il a aussi fallu organiser l’école à distance. Les équipes de l’Idef et les travailleurs sociaux des Maisons de la Métropole sont restés en lien avec les familles pour donner et prendre des nouvelles régulièrement par téléphone, envoyer des photos ou faire des appels visio.
© Eric Soudan, Alpaca
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.