Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Le périphérique de Lyon à 70 km/h à partir de janvier 2019

Ma ville au quotidien

Publié le 4 octobre 2018 par la rédaction du MET'

10

La limitation de vitesse sur le boulevard périphérique de Lyon va passer à 70 km/h à partir du 1er janvier 2019. Cette mesure a pour objectif de diminuer la pollution générée par la circulation et d'améliorer la qualité de l'air.

À partir de janvier 2019, les usagers circuleront à 70 km/h sur la totalité du boulevard périphérique lyonnais depuis la porte du Valvert au Nord jusqu’à la jonction avec l’A7 au sud. La décision a été prise par la Métropole de Lyon après consultation des services de l’État et fera l’objet d’un arrêté de circulation que prendra la collectivité.

La baisse de 20 km/h de la vitesse maximale de circulation va permettre de diminuer les émissions de polluants dans l’atmosphère et d’améliorer la qualité de l’air que respirent tout ceux qui travaillent ou vivent à proximité de l’infrastructure. Cette initiative s’inscrit dans le plan Oxygène de la Métropole de Lyon au même titre que d’autres actions liées aux déplacements dans notre agglomération :

La vitesse maximum de circulation sera ramenée à 70km/h à compter de 2019 sur le boulevard périphérique de Lyon.
La vitesse maximum de circulation sera ramenée à 70km/h à compter de 2019 sur le boulevard périphérique de Lyon.
© Eric Soudan - Alpaca // Métropole de Lyon

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. vial 5 novembre 2018

    avec toutes les critiques que je lis en pleurant nous devrions tous mourir en toute tranquillité d’esprit puisque se sera de la faute de l’autre qui roulera soit trop vite soit trop doucement, qui aurait pu partir avant ou après, qui travaille dans cette putain d’usine qui crache des saloperies mais que c’est pas trop grave puisque cela lui donne du boulot et un peu d’argent pour empoisonner ces congénères, puisque finalement c’est de la faute à personne puisque c’est de la faute à tout le monde.

    Répondre

    MET' – Les camions les plus polluants interdits à Lyon en 2019 10 octobre 2018

    […] Le passage du périphérique à 70 km/h dès janvier 2019 […]

    Répondre

    PEREZ jean pierre 8 octobre 2018

    Bonsoir à toutes et à tous.
    Il y a eu 110,100,90 et bientôt 70 alors pourquoi pas 60,50 si nous pauvres motards,ce qui est mon cas et pauvres automobilistes continuont à polluer plus que l’on veut nous le faire croire.Et finalement si nous polluons autant pourquoi ne pas tous resté à la maison pendant 1 semaine mais qu’adviendrait t’il donc de notre économie?Alors petits pollueurs à 90 ou plus rien qui rentre dans les caisses pendant ce temps de pollution un peu diminuée.Politiciens,je vous salut.

    Répondre

    ducottet gérard 6 octobre 2018

    il serait plus judicieux de faire réduire la vitesse des camion et surtout de leurs interdire lyon et son périphérique
    c est une absurdité de réduire la vitesse a 70 km h pour les voiture de tourisme
    FAITES DONC PARTIR AVANT LES ENTREPRISE POLLUANTE ET IL Y EN A BEAUCOUP
    mais elles rapportent trop a la région c est terrible ces politiques qui prennent a mon sens de mauvaise position

    Répondre

    Michèle KRUST 6 octobre 2018

    Et pourquoi pas la voiture à cheval pendant qu’on y est.
    Qu’en est il des usines polluantes (Feyzin par exemple) Pas de mesures pour elles? Que les automobilistes concernés ? Encore une hypocrisie pour donner encore plus de contraventions. Et qui paient… certainement pas les plus gros pollueurs que sont les usines mais les petits automobilistes qui sont toujours montrés du doigt comme l’objet du délit… Allez Messieurs les élus lorsque les voitures ne circuleront plus que trouverez vous pour nous traiter encore de pollueurs ???

    Répondre

    DUCON 6 octobre 2018

    Encore une bêtise. Les voitures polluent lorsque qu’elles tournent à 5000 tours et plus Cylindrée x par le nb de tours minutes Ex 2 litres x 5000 tours = 10 000 litres de rejets à la minute. à 130Kms /H
    elles tournent à 2500 tours minute donc elles polluent moins et pendant moins longtemps. C’est ridicule lorsqu’on sait que les 15 navires plus gros porte containers polluent à eux seuls autant que toutes les voitures du Monde.

    Répondre

    Dominique 6 octobre 2018

    Ne faudrait-il pas commencer par se donner les moyens de faire respecter les limitations actuelles, notamment par les camions qui sont nombreux à ne pas les respecter ?
    D’autre part, pour lutter contre la polution, il faudrait rappeler que le camion électrique existe depuis longtemps et n’a pas été développé, porté par les politiques français : cela s’appelle le TRAIN !

    Répondre

    Bmw C-evolution 5 octobre 2018

    Je roule tous les jours sur le périphérique en scooter électrique. Suis-je également concerné par cette mesure délirante ?

    Répondre

    OlivierLyon 5 octobre 2018

    C’est tout simplement de l’éco-fascisme et de l’autophobie obsessionnelle. Mais je suis persuadé que les urnes auront raison tôt ou tard de ces fanatiques délirants et dictatoriaux qui ont prise le contrôle politique de nos institutions et visiblement de la métropole de Lyon comme de celle de Paris.

    Répondre

    GrandLyonnais 4 octobre 2018

    2 questions :
    Quelle étude avec méthode scientifique crédible prouve le bien fondé de limiter la vitesse à 70km/h sur une voie rapide de la typologie d’usage que celle du périphérique lyonnais . Réponse : aucune.

    Quand constatons nous (Atmo Auvergne-Rhône-Alpes) les piques de pollution sur le site de mesure du périphérique : le matin et le soir, aux heures de bouchons donc pour des vitesses inférieures à 70km/h

    Conclusion : soyez honnête et laissez la qualité de l’air tranquille, votre objectif n’est pas cela.
    Tant que vous continuez à autoriser les diesels de véhicules de tourisme à rouler sur le périphérique, la pollution aux NOx (la pire aujourd’hui , loin devant les particules), et son dérivé, l’ozone, ne cesseront de tuer et rendre malade les Lyonnais, bien au delà du périphérique.

    Lyonnais que vous ne servirez jamais en produisant de telles décisions.

    Par contre, vous pouvez avoir l’illusion de sauver la face, (avec une décision sans engagement sans recherche ni investissement :facile low cost et inutile), notamment vis à vis du contentieux que l’Europe vous impose, même si , dans les instances européennes, comme dans les rues de Lyon, votre absence de courage ou même de volonté ne trompe personne. L’Europe saura vous répondre avec autant de mépris que vous le faites envers les lyonnais. Et avec la force de son pouvoir , qui vous sommera d’agir avec le courage que vos responsabilités devraient vous imposer.

    Répondre