interview

« Les jeunes sportives doivent se dire : oui, j’ai ma place ! »

Ma ville au quotidien

Publié le 5 juillet 2019 par la rédaction du MET'

Mélissa est championne de France... de boxe. Une discipline dans laquelle les femmes sont peu nombreuses et pas toujours valorisées. Mais les choses changent. En témoigne le succès des matches de la coupe du monde féminine de football !

« Les jeunes sportives doivent se dire : oui, j’ai ma place ! »

Melissa,
Championne de France de boxe 2019

Racontez-nous comment se déroule votre entraînement.

Je fais de la boxe chinoise en compétition (discipline alliant techniques de coups de pieds, coups de poing et de saisies-projections). Je suis compétitrice niveau élite et j’ai été 3e au championnat d’Europe 2018 et championne de France cette année. Grâce à ce titre, j’ai pu intégrer l’équipe de France et j’ai porté les couleurs de la France en juin, lors des championnats méditerranéens.

Vous êtes très impliquée dans votre pratique…

Oui, je suis coach sportif en salle de sport. Je suis aussi étudiante en STAPS. J’ai dû faire mes preuves dans un environnement où je suis souvent la seule femme. Beaucoup de filles abandonnent à cause de ce frein. J’encadre des groupes (mixtes et non mixtes) dans ma discipline. J’ai pu constater que les filles deviennent meilleures techniquement que les garçons car c’est un aspect auquel elles attachent beaucoup d’importance. Elles aiment s’appliquer et effectuer le geste propre et correct. Elles sont très rigoureuses et perfectionnistes. Alors que les garçons auront plutôt tendance à être portés par leur envie de confrontation face à un partenaire.

 

Le fait que la Coupe du monde féminine de football se déroule en France, ça peut aider ?

Complètement, c’est une force de démocratisation, il y a un vrai bon niveau. Ça peut permettre aux jeunes filles de se dire : « Ah ! Mais oui, moi aussi j’ai ma place dans le foot ! »

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.