actu

Les loyers encadrés à Lyon et Villeurbanne dès le 1er novembre

Ma ville au quotidien

Publié le 26 octobre 2021 par

À partir du 1er novembre, la Métropole de Lyon met en place l'encadrement des loyers pour les logements privés à Lyon et Villeurbanne. Cette nouvelle règle va permettre de limiter l'augmentation des loyers dans ces 2 communes où la demande de logements est supérieure à l'offre.

C’est quoi l’encadrement des loyers ?

Dans les villes où il est difficile de se loger, il s’agit d’encadrer les loyers en fixant un plafond à ne pas dépasser. Un loyer de référence est défini : les propriétaires ne peuvent pas dépasser ce loyer majoré de 20 %.Loyer de référence + 20 % = le plafond que les propriétaires ne pourront pas dépasser.Cela concerne les nouvelles locations mais aussi les renouvellements de bail et les changements de locataires.

Quels seront les logements concernés ?

Toutes les locations du parc privé, y compris les meublés, à Lyon et à Villeurbanne.

Comment les plafonds de loyer sont-ils déterminés ?

Il y a d’abord eu une enquête pour connaître les loyers pratiqués en ce moment à Lyon et à Villeurbanne. À partir de ces données, 4 zones ont été déterminées, avec, pour chacune, des loyers de référence. Ces loyers dépendent aussi du nombre de pièces (T1, T2, T3…), de l’année de construction, ou de la nature du bien (vide ou meublé). Loyer de référence + 20 % = le plafond que les propriétaires ne pourront pas dépasser. Par exemple, pour un T3 loué vide autour de la place Bellecour et construit avant 1946, le plafond sera fixé à 860 €. Au-delà, les tarifs pratiqués seront illégaux

Comment vérifier que le loyer correspond au prix du marché ?

La Métropole développe un simulateur de loyer sur toodego.com. Il suffit de renseigner quelques informations pour vérifier si le loyer pratiqué est conforme à la loi : adresse, s’il s’agit d’un meublé ou non, nombre de pièces, année de construction…

Toodego.com/logement/encadrement-des-loyers

Et si le loyer dépasse le plafond ?

Bon à savoir !

Le bail devra impérativement mentionner le loyer de référence et le loyer de référence majoré. Un complément de loyer peut être appliqué par le propriétaire si le logement présente des caractéristiques de confort et/ou de localisation spécifiques, justifiées dans le bail.

Agrandir l'image
À Lyon et Villeurbanne, les loyers des logements privés ne pourront plus dépasser un certain montant à compter du 1er novembre
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. PETRUS 8 décembre 2021

    bonjour,
    je loue en colocation un appartement avec 3 personnes. Chacun paie 450 € par mois. Du coup, mon propriétaire est-il dans la légalité?
    Cordialement,
    Répondre
    1. La rédaction 9 décembre 2021

      Bonjour,
      Vous pouvez utiliser notre simulateur en ligne pour vérifier la situation du logement que vous louez : https://demarches.toodego.com/logement/encadrement-des-loyers/
      Bonne journée
      Répondre