actu

Lyon 1er : la place Chardonnet en travaux

Ma ville au quotidien

Publié le 2 mai 2022 par Julien Kaufmann

La place Chardonnet, c'est une jolie place au cœur des pentes de la Croix-Rousse. La Métropole la réaménage pour la rendre plus agréable à vivre.

Au mois d’avril 2022, la Métropole de Lyon et la ville de Lyon entreprennent des travaux de réaménagements de la place Chardonnet à Lyon 1er. Cette place très vivante est riche de nombreuses activités culturelles, économiques et associatives. Elle va devenir entièrement piétonne.

Le projet a été construit en concertation avec les habitants et les usagers. Une phase d’expérimentation a été menée en 2021 au cours de laquelle tous ont pu exprimer leurs attentes. Le projet tient compte de leur avis.

Plus de confort et de convivialité, voilà les maîtres mots du réaménagement. Ce projet va aussi valoriser le patrimoine de la place : les façades, le monument central ainsi que les marronniers présents sur la place.

Plus de confort pour tous

Concrètement, le centre de la place va être agrandi et être fortement végétalisé avec 4 massifs fleuris et 240 m² de plantations

basses, en plus des 6 marronniers. 15 bancs permettront de profiter l’espace. Au sol, le nouveau revêtement sablé s’inscrit dans la tradition des autres places du secteur : place Colbert, place Sathonay. Du côté du belvédère qui donne sur la rue Burdeau, une bande d’asphalte est prévue pour que les enfants puissent rouler à vélo, trottinette, roller… D’autres arbustes seront plantés au pied des façades. Des arceaux vélo vont être installés du côté de la rue des Tables Claudiennes. Un accès pour les véhicules de secours sera conservé.

  • Lyon 1er : la place Chardonnet en travaux

    5 marronniers sont conservés et 1 autre sera remplacé.

Les accès piétons aux immeubles et aux activités de la place seront maintenus et sécurisés durant le chantier. Les travaux devraient se terminer à l’automne 2022.

 

Agrandir l'image
La place Chardonnet est en travaux pendant 6 mois environ. Elle va devenir entièrement piétonne.
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. Desbois M. 3 mai 2022

    Une mesure qui profitera aux 15% les plus riches, ceux qui ont le luxe de se passer de la voiture, et qui fera souffrir les autres. Le plus drôle, ou le plus triste, c'est qu'avec leurs mesures de bourgeois qui vivent bien dans leur bulle, ils croient faire le bien. Ils sont vraiment dangereux ces gens-là, c'est quand même dingue.
    Répondre

    Alain Rapetier 3 mai 2022

    Et voilà, une énième manière de condamner encore davantage les gens qui doivent se servir de leur véhicule pour travailler, aller chercher leurs enfants à l'école, transporter x ou y objects etc etc...bref, pour vivre. Tout cela ne sera qu'une autre démonstration du privilège caractéristique des bobos-gocho qui eux peuvent se passer de la voiture, méprisent les "excentrés" habitant les coins les plus chers de Lyon s'alimentant en soja et en topinambour à longueur de journée, et ainsi de suite, vous connaissez la chanson: rien n'est plus à droite en termes de violence de classe que la gauche bobo dans son application politique.
    Répondre

    RAGON Jean-Claude-Georges 3 mai 2022

    Bonjour les Écolos ! ... Et où c'est qu'on gare désormais nos bolides ? ...
    Répondre
    1. Habitantdu1er 3 mai 2022

      Les vroomers vont pleurer qu'ils peuvent plus garer 20 de leurs voitures...
      la ville est a 70% un parking/Route, mais il leurs en faut PLUS.

      Une belle place a vivre, avec du ballon, des rollers, des jeux de cartes un lieux de vie.
      Bientôt tout le 1er piétonnisé, que les vroomers fan du 20ème siècle aillent habiter en péri-urbain, ils ne sont plus les bienvenus ici, en ville, là ou NOUS on habite.
      Répondre
    1. Samy 3 mai 2022

      Vu que vous habitez à Saint Fons, c'est pas réellement un souci pour vous non ? :)
      Répondre
      1. RAGON Jean-Claude-Georges 8 mai 2022

        Pov naïf ! ... Je n'ai pas qu'un seul logement ! ...
        Répondre