actualité

Lyon 8e : L’avenue des Frères-Lumière en concertation

Ma ville au quotidien

Publié le 21 mars 2022 par Kenza Merabti

La Métropole de Lyon lance une concertation pour le réaménagement de l'avenue des Frères Lumière et la rue du Premier-Film. Donnez votre avis jusqu'au 14 mai.

L’avenue des Frères-Lumières, la rue du Premier-Film et la place Ambroise Courtois sont situées dans le 8e arrondissement de Lyon. Ces espaces publics attractifs concentrent des commerces, des écoles, des terrasses de café, l’Institut Lumière et son festival annuel. Pour améliorer la vie de quartier, la Métropole de Lyon va réaménager ce secteur en partenariat avec la Ville de Lyon.

Ce qui est prévu :

Je donne mon avis avant le 14 mai

Vous êtes riverains, commerçants ou usagers du quartier ? Votre contribution est essentielle pour aider la Métropole de Lyon a mieux comprendre vos attentes et vos besoins de tous. Pour participer, il vous suffit de répondre à un questionnaire en ligne sur plusieurs thèmes : mobilités, vos usages de ces espaces, la place du végétal… Cette concertation sera clôturée le 14 mai.

Je participe !

Une réunion publique pour en savoir plus

Une réunion publique d’information aura lieu le mardi 29 mars prochain. Pour y participer, rendez-vous à 18 h 30 à la MJC Monplaisir. L’inscription est obligatoire sur jeparticipe.grandlyon.com.

  1. MJC Monplaisir, 25 av des Frères Lumières 69008 Lyon.
Agrandir l'image

© Thierry Fournier // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment la divulgation des numéros de suivi Toodego qui sont personnels et confidentiels, les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. Anne Quagliaro 13 mai 2022

    Nous aimons notre quartier le plus agréable de Lyon mais il est fragile
    Si on supprime circulation et stationnement il ressemblera vite à son voisin de la Guillotiere
    Répondre

    Bernard 20 avril 2022

    Tout à fait d'accord pour la végétalisation de l'avenue
    Garder la circulation automobile nécessaire pour les résidants du quartier
    Répondre
    1. La rédaction 21 avril 2022

      Bonjour,
      Si vous souhaitez que votre avis soit pris en compte dans le cadre de la concertation je vous invite à le déposer ici : https://jeparticipe.grandlyon.com/project/lyon-8e-av-des-freres-lumiere-et-rue-du-premier-film/collect/deposez-votre-idee-et-contribution-pour-cette-concertation.
      Bonne journée
      Répondre

    TESTA Martine 19 avril 2022

    Bien dommageable pour les commerces de supprimer des zones de stationnement. Bien dommageable pour les personnes qui ont besoin de leur véhicule automobile pour faire leurs courses. Je ne parle pas de la circulation augmentée sur le cours Albert Thomas et l'avenue Jean Mermoz déjà en saturation.
    Répondre
    1. La rédaction 21 avril 2022

      Bonjour,
      Si vous souhaitez que votre avis soit pris en compte dans le cadre de la concertation vous pouvez le déposer ici : https://jeparticipe.grandlyon.com/project/lyon-8e-av-des-freres-lumiere-et-rue-du-premier-film/collect/deposez-votre-idee-et-contribution-pour-cette-concertation.
      Bonne journée
      Répondre

    VERGIER Bruno 5 avril 2022

    Très bien: il faut des arbres, encore des arbres et partout!
    Répondre

    AC 26 mars 2022

    Il n’est pas pertinent dans ce projet de supprimer des places de stationnement « voiture »…
    Merci de prendre en compte cet avis.
    Répondre
    1. La rédaction 28 mars 2022

      Bonjour,
      Pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur : https://jeparticipe.grandlyon.com/project/lyon-8e-av-des-freres-lumiere-et-rue-du-premier-film/collect/deposez-votre-idee-et-contribution-pour-cette-concertation.
      Les commentaires à nos articles ne peuvent pas être intégrés à la concertation.
      Merci et bonne journée
      Répondre