actu

Lyon : 1ère métropole industrielle de France !

Grands projets

Publié le 28 décembre 2018 par Vincent Huchon

Avec 74 000 emplois, Lyon est la première Métropole industrielle de France. Des transports terrestres à la chimie en passant par la santé, les bonnes nouvelles sont légions pour le secteur industriel

400 chercheurs internationaux pour le cancer

Peu de Grands Lyonnais le savent : le Biodistrict Lyon-Gerland, dans le 7e arrondissement, est un quartier qui rassemble les pros de l’innovation en santé : des laboratoires de recherche autour de l’École normale supérieure, l’institut Bioaster et des entreprises leaders comme Sanofi-Pasteur et Boehringer Ingelheim (ex-Merial). En 2021, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) va s’y installer aussi. Ce nouveau siège financé par la Métropole, la Ville de Lyon, la Région et l’État accueillera 400 chercheurs de 50 nationalités à horizon 2025-2030.
www.lyon-gerland.fr

Records d’investissements

Le groupe Solvay investit 110 millions d’euros dans son plus grand centre de recherche. Et c’est à Saint-Fons, dans la Vallée de la chimie, plutôt qu’à Aubervilliers, Bordeaux ou Bruxelles. Le spécialiste de la chimie des matériaux investit dans de nouveaux laboratoires qui vont accueillir 1 000 personnes en 2022.
www.solvay.com

Les investissements en chiffres

  • 200 M€ Boehringer Ingelheim : usine de production à Jonage
  • 110 M€ Solvay : centre de recherche à Saint-Fons
  • 100 M€ Seb : siège mondial à Écully
  • 60 M€ Engie : site de production de biométhane à Saint-Fons

Un site pilote pour l’industrie du futur

Robotique, réalité augmentée, intelligence artificielle : ces technologies de pointe sont essentielles pour l’industrie mais elles coûtent cher. La Métropole a créé en 2017 un site pilote consacré à l’industrie du futur à Vénissieux, sur l’ancien site de Bosch. Installée au coeur du campus, la ruche industrielle, créée par Bosch, Volvo Trucks, EDF, Vicat, SNCF, Aldes et la Métropole de Lyon, aide les entreprises à sauter le pas de la révolution digitale. La start-up Boostheat s’est justement installée sur ce campus du futur : elle produit des chaudières gaz qui consomment peu d’énergie. Elle emploie aujourd’hui 70 personnes. Son ambition : développer un site industriel de 300 personnes d’ici 2021. Depuis le lancement du projet, une vingtaine d’entreprises se sont manifestées pour la rejoindre. Les premières devraient occuper des locaux dès début 2019.

Créer la vocation dès le collège

Fin novembre, 110 élèves de 4e des collèges Grignard (Lyon 8e) et La Tourette (Lyon 1er) sont allés à Paris pour visiter « L’usine extraordinaire ». La Métropole organise ce voyage scolaire pour donner envie aux jeunes de se former aux métiers industriels : une filière qui recrute. Une initiative reconduite en 2019 sur d’autres salons, type Global Industrie Lyon.

Agrandir l'image
L'industrie s'invite dans collèges pour susciter des vocations
© Laurence Danière // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.