actu

Lyon et Villeurbanne : le port du masque reste obligatoire

Coronavirus

Mis à jour le 16 septembre 2020 par Cécile Prenveille

La circulation du covid-19 s’accélère dans le Rhône et dans la Métropole de Lyon : près de 10% des personnes testées sont positives. Le masque est contraignant, il faut pourtant s'y habituer pour protéger les plus fragiles. A Lyon et Villeurbanne, la règle est simple et ne change pas : le port du masque est obligatoire partout, tout le temps. Seules exceptions : les enfants et les activités sportives.

Avec la rentrée des classes et le retour au bureau, la circulation du covid-19 s’accélère dans le Rhône. Le 16 septembre, la Métropole est toujours placée en zone rouge. Les gestes-barrières restent les mesures individuelles les plus efficaces pour limiter sa propagation. Le port du masque en premier lieu notamment dans les villes très denses et très fréquentées. Ainsi, à Lyon et Villeurbanne, le port du masque est obligatoire partout et tout le temps. Seules exceptions : les enfants de moins de 11 ans et les personnes qui font du sport. C’est une décision de la préfecture du Rhône qui s’applique jusqu’à nouvel ordre.

Circulation active du covid-19 dans la Rhône

Le port du masque est contraignant, c’est un fait. Il s’agit avant tout de garantir la sécurité sanitaire des citoyens et citoyennes. Le Rhône, et donc la Métropole, sont en zone rouge, c’est-à-dire des zones de circulation active du coronavirus. A ce jour, dans le Rhône :

Un autre facteur important à prendre en compte est la tension hospitalière, autrement dit la capacité des hôpitaux de la Métropole à prendre en charge les malades :

Une exception pour les sportifs et les sportives

Jusqu’à maintenant, une tolérance était accordée aux joggeurs, joggeuses et cyclistes qui ne portaient pas le masque pendant leur activité sportive. Cette exception a été étendue à toutes les pratiques sportives en extérieur par la préfecture : « l’obligation du port du masque (…) ne s’applique pas aux personnes pratiquant des activités physiques ou sportives. »

Le masque obligatoire partout à Lyon et Villeurbanne

La décision prise par le préfet du Rhône le 31 août a été confirmée par les ordonnances du conseil d’État. Petit rappel chronologique :

En conclusion : la règle est simple et ne change pas : le port du masque est obligatoire partout, tout le temps à Lyon et Villeurbanne.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

  1. Karine Princé 10 septembre 2020

    Il serait bien d'arrêter la psychose en rapportant les chiffres évoqués à une valeur de base ou de comparaison !
    "171 personnes sont hospitalisées dans les hôpitaux du Rhône dont 24 en réanimation" sur combien d'admissions ? 24 en réa, sur combien de lits de réa dans les hôpitaux de la Métropole ??
    A en juger par les données du gouvernement, le taux d'occupation des lits de réa reste <10% à l'echelle du territoire
    https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees?fbclid=IwAR3CnAlJDhMns4qwO8wx-4gNQS6YZOWHNJnC4NDp8lvSoR8MYu78gnH-H0Y
    (libre à la Région et la Métropole de partager des données à jour locales / régionales...)

    Par ailleurs, le taux de positivité augmente, certes, mais l'essor des campagnes de tests ne pouvaient que contraindre les chiffres dans ce sens... et surtout, il faudrait garder à l'esprit que pour une bonne partie des testés positifs les symptômes sont minimes voire quasi inexistants.
    Donc je comprends la volonté de limiter les effets délétères du virus au sein des populations à risque, et de ne pas revenir à une situation proche de celle de Mars/Avril derniers, mais on y est pas et il serait bon pour tous - et surtout pour nos enfants - de relativiser un peu autour du covid et d'arrêter la répression et la culpabilisation !
    Répondre
    1. Claudio 10 septembre 2020

      Vous avez parfaitement raison, ne faisons pas des enfants des moutons ayant peur du moindre loup.
      Répondre

    zin 9 septembre 2020

    bjr
    672 personnes décédées depuis le 1er mars dans le Rhône, mais morte de quoi ? elles sont mortes du covid ?
    Répondre
    1. La rédaction 10 septembre 2020

      Oui c'est cela,
      Répondre

    Jaaj 9 septembre 2020

    impressionnant
    Répondre
    1. Claudio 10 septembre 2020

      Rien d'impressionnant, rapporté à la population de département. En appliquant la moyenne française, on devrait avoir 870 morts. de plus, le Rhône accueille une partie de malades de départements voisins. Épidémie d'angoisse...
      Répondre
      1. Claudio 10 septembre 2020

        A moins que le texte soit inexact et qu'il s'agisse de décés à l'hôpital seulement? Il faut donner des informations précises...
        Répondre