actu

Notre-Dame de Paris : la Métropole participera à la contribution nationale

Ma ville au quotidien

Publié le 17 avril 2019 par Coline Blondiaux Garcia

La cathédrale Notre-Dame de Paris a été ravagée par les flammes. Cet événement bouleverse la France. La Métropole de Lyon vient d'annoncer qu'elle participera à la reconstruction de ce bâtiment emblématique du patrimoine français.

Lundi 15 avril, un violent incendie a ravagé la toiture et la flèche de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Les pompiers de Paris ont passé la nuit à combattre les flammes. Elles ont finalement été maîtrisées mardi matin à l’aube.

La Métropole de Lyon participera, comme de nombreuses autres collectivités, à sa reconstruction.

 Le président de la République a lancé une grande contribution nationale. Je souhaite que la Métropole de Lyon participe à cet élan, comme de nombreuses autres collectivités, au titre de la solidarité territoriale et de la sauvegarde du patrimoine.

David Kimelfeld
Président de la Métropole de Lyon

Agrandir l'image
Notre-Dame de Paris après l'incendie
© Life Gigarama
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Odl 25 avril 2019

    Offrir une participation avec l’argent des contribuables, c’est très facile ! La Métropole est-elle aussi motivée en matière de sauvegarde du patrimoine local ? Ce type de contribution devrait relever de l’action individuelle.

    Répondre

    gabriel 21 avril 2019

    peut-être que l’énorme quantité de plomb fondu de la couverture a activé le sinistre . en tout cas, les futurs intervenants seront surement exposés à la toxicité du plomb ! il va falloir dépolluer le site des tonnes de plomb et d’oxydes de plomb au sol et sur toutes les surfaces et débris avec de bonnes protections individuelles : « les travailleurs dans les bâtiments ou ouvrages anciens sont exposés à des risques des charpentes au plomb, et lors de découpages au chalumeau de matières plombifères dans les travaux de réfection. Les risques concernent les menuisiers, charpentiers, intervenant sur des éléments recouverts de peinture au plomb et les ouvriers de démolition de vieux bâtiments, dont les couvreurs déposant les vieilles couvertures au plomb » : La prévention des risques professionnels d’exposition au plomb : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/risque-chimique/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=69&dossid=354

    Répondre

    B.R. 18 avril 2019

    Complément,
    Bien entendu les autres problèmes restent entiers et des solutions sont à apporter.
    Mais gardons espoir et activons nous…. »ça devrait le faire » 😉

    Répondre

    B.R. 18 avril 2019

    Notre-Dame de Paris (ce 15.04.2019 vers 19h00, consternation)

    Quasimodo pleure du fond de nos mémoires !
    Lui qui repousse si vaillamment l’attaque des gueux, venus délivrer Esmeralda…
    Gardien de fait de cette cathédrale universellement connue et qui lutte pour la protéger.
    Livre 10 – chapitre 4 du roman de Victor Hugo.
    L’auteur n’avait pu écrire une telle tragédie pour Notre-Dame de Paris.
    Le bossu utilise quand même le feu et le plomb fondu pour repousser les assaillants….
    Et cet ouvrage séculaire risque bien malheureusement de périr des suites d’une telle fournaise.
    Mais d’autres consciences sont d’ores et déjà en éveil.
    Des femmes et des hommes, pleins d’espoir et de volonté, referons le même chemin de construction pour et avec nous tous.
    Ils relèveront cet édifice vers les cieux, avec la même synergie qu’il y a si longtemps.

    Répondre

    Antoine 18 avril 2019

    Belle initiative. Notre patrimoine historique quel qu’il soit est un élément constitutif de notre identifié et mérite toute notre attention dans cette société superficielle.

    Répondre

    six 18 avril 2019

    « Je souhaite » dit le Président de la Métropole. Et « la Métropole participera à la contribution nationale » dit son Cabinet : belle marque de respect pour le Conseil de la Métropole.
    On l’aimait bien comme elle était, Notre-Dame ; et Woody Allen ne saura plus quoi mettre à l’arrière-plan dans ses séquences sentimentales.
    Mais faut-il vraiment que le contribuable local lyonnais paie (significativement, on n’est pas n’importe qui à Lyon) la remise en état de cet édifice, en vue des Jeux Olympiques, ou pour soutenir le tourisme dans la Capitale ? S’il veut participer à titre individuel, bien ! Contre son gré, non !

    Répondre

    Eliane 17 avril 2019

    Les dons pour le patrimoine c’est honorable..mais les rats qui arrivent dans les cours à cause des poubelles non ramassées c’est quoi ?

    Répondre