Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

« On tourne » : 10 collèges font leur cinéma

Ma ville au quotidien

Publié le 15 octobre 2018 par Vincent Huchon

0

250 collégiens et collégiennes de la Métropole de Lyon vont tourner un film avec l'Institut Lumière. Tout au long de l'année, les 10 classes vont travailler en atelier avec leurs profs et le réalisateur Hakim Fdaouch : écriture du scénario, repérage des lieux, casting, tournage... Une projection du film aura lieu à l'Institut Lumière. Moteur !

Lancées par la Métropole de Lyon, les classes culturelles numériques permettent chaque année à 1800 collégiens de plusieurs établissements de travailler, en réseau, sur un projet collaboratif. Les projets sont variés : gaspillage alimentaire, littérature, théâtre, ou comme ici le cinéma – et associent à chaque fois 10 classes de 10 collèges différents, en lien avec un professionnel : une chercheuse, un artiste, une scientifique ou un réalisateur. Pour avancer ensemble tout au long de l’année scolaire, les collégiens et les équipes pédagogiques, s’appuient sur le site laclasse.com.

« On tourne » : une classe culturelle numérique avec l’institut Lumière

Alors quand la Métropole a imaginé une classe culturelle numérique autour du cinéma, elle s’est naturellement tournée vers l’Institut Lumière de Lyon. Partenaire artistique du projet, l’Institut s’est chargé de trouver l’intervenant, en la personne du réalisateur Hakim Fdaouch, réalisateur de courts-métrages. Les équipes de l’Institut ont l’habitude de travailler avec lui sur des projets pédagogiques.

Imaginez plutôt : 250 collégiens qui réalisent un court-métrage, depuis l’écriture du script jusqu’au tournage. Accompagnés par un réalisateur, ils vont découvrir la réalité du cinéma, ses outils et tourner leur premier film.

Court-métrage, mode d’emploi

Tout commence par l’écriture du scénario. Chaque classe va écrire une scène avec des contraintes imposées (1 sujet, 1 personnage, 1 objet…) en suivant leurs envies et leurs coups de cœur cinématographique.
Fin janvier, le réalisateur Hakim Fdaouch récupérera les scripts des 10 scènes pour les inclure dans l’histoire globale.
En avril, viendra l’heure du casting et du tournage dans chaque collège avec acteurs et actrices, metteurs en scène, cadreurs, techniciens préposés aux making-off…
Puis le réalisateur produira le montage final et le film sera présenté en fin d’année scolaire aux participants, réunis à l’Institut Lumière.

 

Avec la classe culturelle numérique "On tourne", 250 collégiens de la Métropole de Lyon vont apprendre à réaliser un court-métrage avec l'Institut Lumière.
Avec la classe culturelle numérique "On tourne", 250 collégiens de la Métropole de Lyon vont apprendre à réaliser un court-métrage avec l'Institut Lumière.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.