actu

Parc Saint-Antoine : une étape clé pour les terrasses de la Presqu’île

Grands projets

Publié le 2 juillet 2021 par Julien Kaufmann

Le nouveau parc de stationnement LPA du quai Saint-Antoine à Lyon vient d'ouvrir. C'est un coup d'accélérateur pour le projet des terrasses de la presqu'île qui transforme le secteur.

Stationnement et services

C’est la fin d’un chantier d’envergure en plein centre-ville de Lyon. Le nouveau parc de stationnement du quai Saint-Antoine, à Lyon 2e, vient d’ouvrir au public. 787 places pour les voitures sont accessibles, 200 places sécurisées pour les vélos et 10 places pour l’autopartage avec les Citiz.

L’originalité de ce nouveau parking, ce sont les services accessibles aux usagers :

Le projet des terrasses de la presqu’île s’accélère

La construction de ce nouveau parking en souterrain et la démolition de l’ancien parking font partie intégrante du projet des Rives de Saône et de sa poursuite sur les terrasses de la presqu’île. Objectifs pour la Métropole de Lyon : réaliser un grand jardin fluvial en quai bas, face à la colline de Fourvière, rééquilibrer la place donnée aux différents modes de déplacements dans le secteur et avoir des espaces publics plus agréables et apaisés.

Sur la place Saint Nizier et sur la partie nord de la place d’Albon, les travaux sont terminés. Pour la partie sud, les travaux se poursuivent jusqu’à la fin 2021. Dans ces secteurs, la Métropole a piétonnisé les 3/4 de l’espace, limité la circulation à 20km/h et planté 12 arbres.

L’autre chantier du moment concerne le quai Saint-Antoine. Ici, la Métropole rétablit la large promenade piétonne le long du quai dans la continuité du quai Pécherie : les arbres ont déjà été plantés. Côté circulation, ce sera une voie pour les voitures, un couloir mixte bus / vélo, plus une piste cyclable dans le sens sud-nord du côté des façades. Ces travaux doivent durer jusqu’à la fin de l’année 2021.

Après la démolition de l’ancien parking, la Métropole aménagera le bas-port pour créer le jardin fluvial. Sur la partie haute, elle aménagera un belvédère dans le prolongement de la place d’Albon.

Quel avenir pour l’ancien parking Saint-Antoine ?

L’ancien parking va être démoli, notamment pour permettre à la Saône de retrouver plus d’espace et limiter le risque d’inondation en amont. La double-rampe de Kawamata et le pavillon des Rives de Saône de Didier Fiuza Faustino, 2 oeuvres temporaires des Rives de Saône, vont aussi être déconstruites. Environ 15 000 tonnes de bétons doivent être démolies et évacuées en quelques mois, avant le début de la période de crues. Pour réaliser cette opération et limiter les nuisances en presqu’île, la Métropole a opté pour l’évacuation des matériaux démolis par voie fluviale. Des barges se relaieront sur la Saône au bord du chantier pour évacuer les bétons. Ce transport par la rivière permet d’économiser 85% de CO2 par rapport à un transport routier classique ! Et un maximum de matériaux sera trié pour être réutilisé le plus possible.

Agrandir l'image

© Lucie Saintvoirin // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Annuler la réponse

  1. th.al 7 juillet 2021

    Un chantier qui a pris son temps !
    j'avais documenté un peu le chantier il y a quelques années :
    https://blog.thal.art/fr/parking-en-chantier-quai-saint-antoine-lyon/
    Répondre

    Ducongé 3 juillet 2021

    L’ancien parking st Antoine va être démoli quand, début des travaux ? Peut-on encore l’utiliser merci
    Répondre
    1. La rédaction 5 juillet 2021

      Bonjour,
      il va être démoli dès cet été.
      bonne journée
      Répondre