actu

Part-Dieu : les tunnels Vivier-Merle et Brotteaux-Servient fermés à la circulation

Ma ville au quotidien

Publié le 23 juillet 2021 par Conception Ramos

Les travaux de la gare de la Part-Dieu nécessitent de fermer temporairement les tunnels Brotteaux-Servient et Vivier-Merle pour creuser la sortie du futur parking sous la place Béraudier.

Les travaux de transformation de la gare de la Part-Dieu se poursuivent. L’un des chantiers du moment, c’est de creuser le tunnel de sortie pour le parking, le dépose-minute pour la gare et la station de taxis situées sous la place Béraudier. Le tunnel aboutira rue Servient pour préserver tout l’espace en surface pour les piétons, les cyclistes et les transports en commun.

Ces travaux impliquent de fermer temporairement les tunnels Brotteaux-Servient et Vivier-Merle :

Privilégiez les transports en commun

Pendant toute la durée des travaux, il est recommandé aux usagers et habitants du quartier de privilégier les transports en communs, la marche ou le vélo pour aller et venir à la Part-Dieu :

Agrandir l'image
Un tunnel pour sortir du parking souterrain va être creusé sous la place Béraudier, il sera raccordé au tunnel Brotteaux - Servient
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

  1. Marion 22 août 2021

    Cette fermeture du tunnel ne fait pas que perturber ce quartier mais empêche une liaison sud nord de Lyon essentielle sans alternative proposée. Les rue adjacentes étant saturées ou à contre sens. Et que dire des aménagements cyclistes temporaires. Une catastrophe en tant que cycliste. Ces travaux s'éternisent, bloquent tout Lyon et mettent cyclistes et piétons en danger. Une catastrophe.
    Répondre