actu

Partage de la rue : le guide des bonnes conduites

Ma ville au quotidien

Publié le 7 novembre 2018 par la rédaction du MET'

Aujourd’hui la diversité des modes de déplacements est clairement visible sur l’espace public. Qui dit nouveaux usages dit forcément nouvelles règles de conduite... Automobilistes, deux-roues, cyclistes, piétons : révisez votre code de la rue !

Règle numéro 1, celle qui résume toutes les autres : la priorité va toujours au plus fragile. Ainsi, le piéton est plus vulnérable que le cycliste, qui est plus vulnérable que le deux-roues, qui est plus vulnérable que l’automobiliste etc.

Vous roulez en voiture :

Vous roulez en scooter ou en moto :

Vous vous déplacez en vélo :

Vous êtes piéton :

 

Consultez le guide des bonnes conduites du partage de la rue

 

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Trivier R. 3 mars 2019

    Les stationnements anarchiques des trottinettes électriques sur les trottoirs sont des obstacles très dangereux pour les personnes non voyantes. Comment remédier rapidement à ces négligences?

    Répondre

    Fradin Anne 28 février 2019

    Excellente idée que ce guide : comment le diffuser à tous ? Et comment faire en sorte qu’il soit respecté ? Sachant qu’il en va de la sécurité de tous ? On pourrait, par exemple, utiliser les panneaux lumineux publics. Distribuer gratuitement un document papier ..

    Répondre

    Françoise GRANGER 26 février 2019

    Un guide ,c’est bien. Mais ça ne suffit pas, les habitudes d’incivilité prises depuis des années sont bien ancrées à Lyon. Il faut verbaliser les usagers en infraction (campagne de verbalisation). Par ailleurs la mise en place de parcours cyclables dans les rues en sens interdit pour les voitures est un danger : rue Rognon par exemple (nombreux vélos car beaucoup d’étudiants) avec le stationnement des 2 côtés de la rue il n’y a absolument pas la place pour un vélo qui circule à contresens des voitures ; actuellement le soir pour éviter les embouteillages 2 roues motorisés, trottinettes et vélos circulent déjà sur les trottoirs … Piétons, handicapés, personnes fragiles et poussettes sont en réel danger.. A quand une loi, une réglementation locale et des moyens de verbalisation ?

    Répondre

    Eliane 26 février 2019

    Bonjour ,bon point pour les automobilistes qui laissent de plus en plus la priorité aux piétons lorsqu’ils vont emprunter un passage protégé..Certes, certains piétons traversent hors des « clous » mais parlons des vélos : c’est une plaisanterie !! Jamais , jamais , ils ne mettent pied à terre en empruntant les trottoirs : au contraire ils vous klaxonnent pour qu’on leur laisse le passage et vous insultent si vous leur faites une remarque ! Et désormais ces trottoirs sur lesquels roulent les trottinettes électriques vertes , ultrarapides, lourdes et peu maniables sont un danger permanent du fait de leur vitesse et de leur stationnement perpendiculaire au trottoir.Il m’est arrivé d’en déplacer une pour permettre à un non voyant ou à un handicapé en fauteuil de passer .Je propose qu’une fois par semaine les employés aux amendes , soient dédiés aux incivilités sur les trottoirs

    Répondre

    RUELLE Evelyne 26 février 2019

    bonjour malgré toutes les précautions d’usage en tant que piétons ,emprunter les trottoirs devient un parcours à risque vu le nombre de mode doux qui les pratique principalement les trottinettes électriques utilisées par de très jeunes utilisateurs qui vont très vite et surtout sont totalement silencieux Pitié il est urgent de légiferer pour notre securité merci de tenir compte de ma reflexion qui émane de nombreux piétons

    Répondre

    Robert 26 février 2019

    Dommage que vous ne parliez pas des trotinettes électriques. Pourtant on en voit de partout, surtout sur les trottoirs…

    Répondre

    Julien 8 novembre 2018

    Un point important me semble avoir été oublié concernant les vélos (et les motos).

    Ces derniers ne peuvent pas, lorsqu’ils sont sur la route remonter une file par la droite ou la gauche sauf si la circulation est bloquée (ce n’est pas le cas de voitures arrêtées à un feu) ou si il y a une ligne discontinue dans le cas d’un dépassement par la gauche.

    Code de la route à vélo : droits et devoirs

    Répondre
    1. Le MET' 8 novembre 2018

      Bonjour Julien,

      Le guide des bonnes conduites a été réalisé en partenariat avec de nombreuses associations d’usagers de la rue (cyclistes, piétons) et n’a pas pour vocation d’être un rappel des droits et devoirs de chacun vis à vis du code de la route. Le guide des bonnes conduites a pour objectif de rappeler – de manière pédagogique et ludique à travers la web-série Z’oeufs code – les bons comportements à adopter pour mieux partager la rue. Les points choisis dans le guide ont été discutés avec les associations d’usagers qui nous ont fait part des situations vécues au quotidien mais également des points les plus importants à rappeler aux différents usagers de la rue. C’est pour cette raison que le point que vous évoquez n’entre pas dans le guide dans sa version actuelle, car ce type de comportement n’entre actuellement pas dans les comportements les plus à risques vis-à-vis des autres usagers, mais nous en avons tenu compte.

      On vous donne rendez-vous pour la saison 2 de Z’oeufs code ! A bientôt

      Répondre