actu

Périphérique Nord : un mois d’abonnement offert

Coronavirus

Publié le 18 avril 2020 par La rédaction

Avec le confinement, le trafic sur le boulevard périphérique nord (BPNL) a baissé de 85%. Fin février, il y avait 4347 abonné·es au BPNL. La plupart d’entre eux ne peuvent pas utiliser leur pass pendant le confinement. La Métropole a donc décidé d’offrir un mois d’abonnement à tous les abonné·es. C’est automatique : il n’y aura pas de facture du mois de mai. Par ailleurs, les conditions de résiliation vont être simplifiées pour faciliter la procédure.

Ces mesures prennent effet immédiatement et seront validées à posteriori par les élus métropolitains lors de la séance du conseil du mois de juin prochain. L’impact financier de ces mesures pour la Métropole est estimé à environ 250 000 euros

Restez informé·es : abonnez-vous à nos newsletters

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

  1. LE GALL 11 novembre 2020

    Bjr, et si on testait, le temps du confinement et de la cyclable de la Montée de la Boucle, la gratuité TOTALE de TEO histoire de décongestionner le plateau, et de réserver en priorité cette voie aux services de sécurité et aux riverains et utilisateurs locaux ?
    Répondre

    Coquelle 30 avril 2020

    Diabétique insuline dépendant, soigner pour un cancer, ou trouver des masques, Lyon 5.
    Répondre
    1. La rédaction du MET' 30 avril 2020

      Bonjour,
      depuis le 27 avril, les pharmacies ont le droit de vendre des masques grand public. Il n’y en aura peut-être pas tout de suite, le temps que les pharmacies passent leur commande et la reçoivent mais c’est une piste.
      Les grandes surfaces ont aussi reçu l'autorisation de vendre des masques et les collectivités, communes et Métropole, s'organisent pour en distribuer à leurs habitants. Les modalités de distribution sont en cours d'élaboration mais dès que nous aurons des informations, vous serez prévenu·es.
      Bon courage à vous
      Répondre