actu

Plan de relance : les Métropoles interpellent l’État

Grands projets

Publié le 29 janvier 2021 par La rédaction

En pleine crise sanitaire et économique, les présidents des métropoles de Lyon, Grenoble, Saint-Etienne et Clermont-Ferrand s'inquiètent de ne pas être associés au plan de relance.

Dans un courrier co-signé au préfet de région Auvergne-Rhône-Alpes, ils lui demandent d’engager un travail commun et de proximité.

L’accord de relance État-Région signé le 16 janvier 2021 précise que les enveloppes budgétaires seront décidées début février, avant la consultation des élus et territoires qui aura lieu courant février. Aujourd’hui, les contours du nouveau contrat de plan Etat-Région 2021-2027 n’ont toujours pas été exposés aux métropoles pas plus que les montants prévus.

Les élu·es des quatre métropoles demandent plus de visibilité et de transparence sur les montants des enveloppes budgétaires et les axes de coopération envisagés par l’État et la Région pour lancer un nouveau plan de relance ambitieux.

Ils sollicitent enfin l’organisation d’une réunion, dans les jours à venir, en présence du président de la région Auvergne Rhône-Alpes, pour présenter le calendrier détaillé, les modalités de concertation avec les collectivités, les montants prévisionnels des enveloppes territoriales et les thématiques prévus dans le contrat de plan Etat-Région 2021-2027.

« Nos métropoles sont porteuses de nombreux projets structurants à l’échelle régionale, nationale, voire internationale. Il nous semble donc indispensable que l’État garantisse, par son pilotage attentif, et la bonne complémentarité de toutes les collectivités, le déploiement équilibré du CPER à l’échelle régionale, et ce de façon urgente, avant toute tentative de répartition de l’enveloppe territoriale » précisent Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, Christophe Ferrari, président de Grenoble-Alpes Métropole, Gaël Perdriau, président de Saint-Etienne Métropole et Olivier Bianchi, président de Clermont Auvergne Métropole dans ce courrier co-signé et adressé au préfet.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.