Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

PLU-H : 51 jours pour s’exprimer et s’informer

Grands projets

Publié le 18 avril 2018 par la rédaction du MET'

10

Le projet de révision du PLU-H a été arrêté en septembre 2017. Plusieurs étapes sont encore nécessaires avant son entrée en vigueur en 2019. A commencer par la grande enquête publique qui se tient jusqu'au 7 juin 2018. Pendant 51 jours, les usagers sont invités à s'informer, questionner et donner leur avis sur le PLU-H via différents outils mis à leur disposition, depuis chez eux ou dans leur mairie ou à la Métropole de Lyon.

Le PLU-H réglemente le droit des sols des 59 communes de la Métropole en tenant compte des grands objectifs définis pour le développement économique, l’habitat, l’environnement et les déplacements. Ce document est révisé tous les 25 ans pour s’adapter aux évolutions et aux besoins du territoire et des ses usagers. Une fois approuvé, il s’impose aux aménageurs et aux particuliers pour tous les projets d’aménagement urbain (construction, rénovation, extension de bâtiments, aménagements de rues et d’espaces publics, etc.) Le projet de révision du PLU-H a été arrêté en septembre 2017. Du 18 avril au 7 juin 2018, les habitants et habitantes de la Métropole disposent de 51 jours pour le consulter et donner leurs avis avant son approbation définitive.

PLU-H  : donnez votre avis dès maintenant

À l’issue de l’enquête publique, le Conseil de la Métropole pourra adopter le PLU-H, éventuellement modifié au regard des avis et observations du public.

Du mercredi 18 avril  au 7 juin 2018, chaque citoyen-ne est invité-e à consulter le dossier du PLU-H gratuitement et à faire part de ses observations. Soit 51 jours pour s’exprimer et s’informer. Siège de l’enquête publique, l’hôtel de la Métropole de Lyon disposera, du 18 avril au 7 juin, d’un espace de consultation des documents ouvert à toutes et à tous.

Au total, 11 commissaires enquêteurs vont assurer 186 permanences sur tout le territoire de la Métropole de Lyon, dont 6 à l’Hôtel de la Métropole, siège de l’enquête publique.

6 permanences organisées à la Métropole de Lyon :

>> Consulter toutes les permanences près de chez vous( « permanences de la commission d’enquête » en bas de page)

En parallèle, le PLU-H est consultable dans toutes les mairies, aux jours et heures habituels d’ouverture au public.

Vous ne pouvez pas vous déplacer ? Un registre numérique est à votre disposition, vous pouvez le consulter en ligne et laisser des commentaires.

Enquête publique de révision du PLU-H : les outils à votre disposition

Attention, passé le 7 juin, les remarques ne seront plus prises en compte. L’ensemble des observations et propositions seront consultables au siège de l’enquête publique et sur le registre numérique.

PLU-H : les prochaines étapes

Révision du PLU-H : enquête publique
L'enquête publique se tiendra du mercredi 18 avril 2018 au jeudi 7 juin 2018.

services associés

en savoir plus

infos pratiques

Le dossier du PLU-H est constitué :

  • du rapport de présentation intégrant l’évaluation environnementale,
  • du projet d’aménagement et de développement durables (PADD),
  • du programme d’orientations et d’actions (POA) pour l’habitat,
  • des orientations d’aménagement et de programmation (OAP),
  • du règlement (pièces écrites et documents graphiques),
  • des annexes.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. legrand 13 octobre 2018

    je souhaiteraixs consulter le rapport et les conclusions de l’enquête publique relative à la révision du PLU H métropolitain qui s’est achevée le 7 juin 2018.
    Merci
    ML

    Répondre

    Charvet 6 juin 2018

    ZONE NATURELLE SITUEE A L’ OUEST DES COPROPRIETES Le Pierre Brunier, l’ Aiglon, Bel Horizon à CALUIRE : Concernant la parcelle BI 509, balme de 3,5 ha et la parcelle BI 508 terrain plat de 5 108 m2,il est souhaitable qu’elles restent zone naturelle non constructible dans leur intégralité. Nous avons besoin d’ arbres et de verdure au milieu de toutes ces constructions.

    Répondre

    BLANCHET 4 juin 2018

    LYON 9ème rue Professeur Patel
    terrain entre l’école H.BERLIOZ et le SEES CHAMPAGNAT.
    c’est un terrain non construit, propriété de la ville, mis à disposition de l’école H. Berlioz et de la SEES (fondation pour jeune mal-entendants)
    PLU ACTUEL : zone URP, aucune construction nouvelle hormis équipements collectifs. il est noté emplacement réservé n°6 « espace vert ou terrain de sport »
    PLUH : zone URC2 « immeubles collectifs en plots
    il est scandaleux que ce terrain perde son statut car il est indispensable aux activités sprotives et pédagogiques des établissements le jouxtant.

    Répondre

    JUNOT 31 mai 2018

    Mon avis sur un aspect important malgré tout : la circulation automobile intra-muros.
    Bien sûr ça ne plaira pas aux écologistes mais un peu de bon sens leur permettrait d’accepter qu’un trafic lent (entre 30 et 40kms/h) mais bien régulé, donc fluide, c’est moins de pollution moins de consommation moins de bruit..
    Lyonnais de fraiche date (2015) je suis assez heureusement surpris de la facilité à se déplacer (hors heures de pointe !) grâce bien sûr à des aménagements nombreux, tunnels et le cas échéant voies en sens unique sur les quatre quais lyonnais. Grâce aussi, de façon générale, à une assez intelligente gestion des feux correctement synchronisés (je prends l’exemple d’un parcours rues Duquesne -> Garibaldi). Il est d’autant plus nécéssaire de pointer quelques anomalies ridicules et énérvantes (déjà à plusieurs reprises signalées en Mairie, sans aucune prise en compte ) :

    -> dans le cas de deux ou trois feux rouges consécutifs A B C il est absurde de faire passer au vert le B ou le C avant le A : les voitures démarrent puis s’arrêtent pour qqs secondes d’où perte de temps, agacement et pollution : typique dans le 9è (le grand carrefour extrémité ouest de la rue Marietton)et sur le quai Sarrail où se trouvent trois feux non synchro et surtout beaucoup trop courts car on donne stupidement l’avantage au sens ouest>est du pont et cours Lafayette…stupide car depuis ces interminables travaux et rétrécissement du cours plus grand monde n’a envie de s’y engager, alors que le trafic retenu sur Sarrail est dix fois plus important.!

    Répondre

    PEYRON GUY 23 mai 2018

    Il est indispensable d’arrêter la hauteur des immeubles à moins de 12 mètres dans le quartier de Montchat. toiture comprise et autre ajout sur le toit qui se trouve en retrait. Sans restrictions auprès des constructeurs, ce quartier deviendra une zone à problèmes comme il y en a en banlieue.

    Répondre

    VIAL RINUCCINI 21 mai 2018

    Bonjour,
    je vous écrit par rapport au terrain entre l’école Hector Berlioz et SEES Champagnat dans le 9ème. Nous souhaitons qu’il conserve son ancien statut comme emplacement réservé pour ouvrage public. En effet, SEES Champagnat est venu s’installer à cet emplacement justement pour pouvoir bénéficier de ce jardin. Les enfants, de même que ceux de l’école, ne sont pas de milieu favorisé et garder un espace vert et une ferme pédagogique est important. Le 9ème met en avant les « quartiers verts » et le déclassement du terrain irait à l’encontre de cette philosophie et du maintien de la biodiversité. En espérant que cette requête aboutisse. Cordialement.

    Répondre

    AYAD 12 mai 2018

    Ni haine, ni injure, seulement Appel au Respect de la nature et de la Qualité de Vie des Citoyennes-Citoyens et de leurs familles.
    Dans le 9e arrondissement, le PARC Montribloud-la-Chapelle est un Vrai Poumon d’Air pur. Il est couvert de majestueux arbres dont la plupart sont centenaires sur lesquels veille un Cèdre âgé de plus 300 ans. Il offre un lieu Idéal de Repos et de détente aux familles de notre quartier. Comme tous les riverains, je demande à ce qu’ils soit préservé et classé ZONE NATURELLE;

    Répondre

    Arnaud 1 mai 2018

    Parc de la chapelle montribloud. Le plu-h prévoit un changement de statut de ce petit parc avec posdibilite d immeubles .ce Parc constitue un espace de respiration indispensable dans un environnement très urbanisé .ll comprend un arbre remarquable un cedre du liban parmi les plus s vieux de lyon

    Répondre

    COSTASECA 30 avril 2018

    Bonjour,
    Par ce message je soutiens le comité d’intérêt local de Champvert qui demande que le parc Montribloud- la chapelle soit classé en zone naturelle et non en zone URc2. Il y a dans ce parc, un cèdre magnifique: certains disent que c’est le cèdre le plus ancien de Lyon. Le lieu est paisible, idéal et unique pour accueillir les enfants en bas âge et leur parent autour d’un petit espace de jeu.
    Merci

    Répondre

    pardon 22 avril 2018

    Approbation des demandes du CIL de champvert concernant:

    -1 le parc de Montribloud – la chapelle a classer en zone naturelle N
    -2 le terrain de sports ville de Lyon rue de la chapelle : emplacement à réserver aux installations d’intérêt général.
    merci de l’attention portée a cette demande.

    Répondre