actu

Pollution : moins 20km/h sur les routes de la Métropole

Ma ville au quotidien

Publié le 6 décembre 2019 par la rédaction du MET'

Un épisode de pollution aux particules fines est en cours sur la Métropole de Lyon. La Préfecture du Rhône a décidé de baisser la vitesse de circulation maximale afin de limiter les émissions de polluants.

Pour limiter la pollution de l’air, la Préfecture du Rhône a décidé de baisser la vitesse de circulation de 20km/h sur les routes où elle est supérieure ou égale à 90km/h. Pour les routes limitées à 80km/h, la vitesse passe à 70km/h.

Privilégiez d’autres moyens de déplacement

Pour vos déplacements privilégiez dans la mesure du possible les transports en commun, le covoiturage, le vélo, la marche à pied etc. :

Les pouvoirs publics ont également pris des mesures spécifiques pour les professionnels des secteurs industriel, agricole, du BTP. Ces mesures peuvent être consultées dans l’arrêté préfectoral du 5 décembre

 

 

 

services associés

en savoir plus

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Valérie 7 décembre 2019

    Bonjour,
    Je me déplace en Vélo pour mes trajets professionnels presque tous les jours lorsque le temps le permet, soit 12.5 kms par trajet de Tassin La Demi-Lune à Rillieux la Pape en passant par la voie verte, soit 125 kms par semaine au maximum.
    Mais privilégier les trajets en vélo aujourd’hui, n’est-ce pas respirer ces particules fines plus que les autres usagers de la route ou des transports en commun ?
    Par ailleurs, pour le confort des cyclistes et pour encourager les modes de transport doux, est-il prévu d’aménager une partie de la voie verte à l’instar de l’aménagement de la piste qui va du Lycée de Charbonnères les bains jusqu’au chemin de la Bressonnière à Charbonnières les bains ? pour éviter de crever plusieurs fois par mois et se retrouver à marcher pendant 2h28 le soir en rentrant du travail le vélo à la main, parce que les pneus sont soumis à rude épreuve avec tous ces cailloux.
    Car encourager les déplacements doux, c’est également assurer un aussi grand confort de conduite pour les cyclistes que pour les automobilistes.
    Je reste à la disposition de toute personne en charge de l’aménagement et de l’entretien des voies cyclables au sein de la Métropole pour échanger in situ sur cette problématique.
    Dans l’attente de vos réponses, je vous remercie par avance de toute l’attention que vous porterez à ce commentaire.

    Répondre
    1. Le MET' 18 décembre 2019

      Bonjour Valérie, merci pour votre message et l’intérêt que vous portez aux déplacements à vélo. Nous transmettons vos remarques et propositions au service mobilité.

      Répondre