actu

Recyclage des expositions au musée des Confluences

Ma ville au quotidien

Publié le 1 septembre 2021 par Conception Ramos

L'expo Makay, refuge en terre malgache nous aura fait rêver pendant plus d'un an. Elle vient de se terminer, mais sa vie continue grâce à la réutilisation des mobiliers utilisés. On vous explique la démarche exemplaire du musée des Confluences.

Le 22 août, l’exposition Makay un refuge en terre malgache a fermé ses portes au musée des Confluences. Mais la fin d’une exposition ne signifie pas tout jeter à la poubelle. Depuis l’an dernier, le musée expérimente une démarche pour réemployer et donner les décors utilisés dans certaines de ces expositions temporaires. Mobiliers, cloisons, décors, textiles…  : la plupart des éléments peuvent être recyclés ou réutilisés.

Qui sont les bénéficiaires ?

Les équipes du musée produisent un catalogue avec tous les éléments à donner ou à recycler. Ensuite, des associations, des structures culturelles, des écoles ou des entreprises se portent volontaires pour récupérer des éléments. Pour l’exposition Makay, un refuge en terre malgache, 27 structures ont été sélectionnées : le musée des Confluences s’occupe de la livraison des éléments vers leurs nouveaux propriétaires.

Qu’est ce qui peut se recycler ?

En 2020, le démontage-test de l’exposition « Le monde en tête, la donation Antoine de Galbert » avait été une réussite avec le recyclage de :

Agrandir l'image
Les décors de l'exposition Makay sont démontés pour être réutilisés ou recyclés
© Sylvain Béguin // Musée des Confluences

services associés

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. Céline Bret 1 septembre 2021

    En tant que particulier, est-il possible d'obtenir des décors d'expo également ?
    Répondre
    1. La rédaction 2 septembre 2021

      Bonjour,
      Malheureusement, la récupération des éléments du décor n’est pas prévue pour les particuliers.
      Merci et bonne journée
      Répondre

    Josiane Baud 1 septembre 2021

    Bravo pour cette initiative! Personnellement j'ai fait la même chose lorsque j'ai arrêté mon activité commerciale d'aquariophilie, j'ai donné 3.6 tonnes d'aquariums d'exposition à qui était intéressé. Beaucoup de jeunes passionnés en ont profité, on en a tous été heureux!
    Répondre
    1. La rédaction 2 septembre 2021

      Bonjour et merci pour votre retour positif !
      Bonne journée
      Répondre