actu

ZFE : vers une sortie du diesel d’ici 2026

Ma ville au quotidien

Publié le 15 mars 2021 par la rédaction du MET'

Pour lutter contre la pollution liée au trafic routier et les dommages qu'elle cause sur notre santé, la Métropole vient de voter un renforcement de la zone à faibles émissions. On vous explique comment ça va se passer et quelles mesures vont accompagner ce changement.

Depuis le 1er janvier 2020, la Métropole de Lyon a mis en place une zone à faibles émissions ou ZFE : la circulation et le stationnement des poids lourds et utilitaires les plus polluants (catégorie N – Crit’air 3, 4 et 5) sont interdits. Cette zone s’étend sur Caluire, Lyon et les secteurs de Bron, Vénissieux et Villeurbanne, situés à l’intérieur du boulevard périphérique. Une première étape importante, mais insuffisante aujourd’hui : notre territoire continue d’enregistrer des pics de pollution au dioxyde d’azote (NO2), à proximité des grands axes routiers. Ces émissions viennent à 60% du trafic routier, essentiellement des véhicules diesel.

Cette pollution de l’air est dangereuse pour chacun et chacune d’entre nous : elle favorise notamment le développement de maladies cardio-vasculaires, respiratoires ou encore neurologiques. On estime qu’en France, 48 000 personnes meurent chaque année prématurément à cause de cette pollution. Et ce sont les zones urbaines, près des grands axes routiers où vivent les personnes les plus modestes qui sont les plus touchées.

C’est dans ce contexte que les élus viennent de voter en conseil de la Métropole un renforcement de la ZFE. Cette fois, les véhicules des particuliers seront concernés. Deux étapes sont prévues :

Première étape : été 2022

En 2022, au plus tôt en juillet, seront interdits dans la ZFE les véhicules Crit’Air 5 et non classés : ce sont les véhicules diesel qui ont plus de 20 ans (immatriculés avant le 1er janvier 2001) et les véhicules essences qui ont plus de 23 ans (immatriculés avant le 1er janvier 1997). Le travail de concertation a déjà démarré avec les maires et les élus locaux.  A l’automne 2021, la Métropole consultera aussi ses partenaires et les Grands Lyonnais.

Pour accompagner cette première étape, il est prévu:

Deuxième étape : vers la sortie du diesel

Entre 2023 et 2026, les véhicules Crit’Air 4, puis 3, puis 2 seront progressivement interdits. La réalisation d’études va permettre de mesurer l’impact de ces mesures sur la qualité de l’air, le trafic et la mobilité des publics concernés. Il y a plusieurs scénarios possibles : la Métropole engagera à nouveau une large concertation avec les maires et élus locaux, les acteurs économiques et les habitants et habitantes. Cette concertation portera notamment sur : 

Des mesures pour accompagner

Une telle évolution devra s’appuyer sur a minima  :

Quel est le périmètre actuel de la zone à faibles émissions ?

Le périmètre actuel de la ZFE comprend Caluire, la quasi-totalité des arrondissements de Lyon, les secteurs de Villeurbanne, Bron et Vénissieux situés à l’intérieur du boulevard périphérique Laurent Bonnevay. Le périphérique et l’axe M6-M7 ne font pas partie de la ZFE.

Le périmètre de la zone à faibles émissoins englobe Lyon, Villeurbanne, Bon, Vénissieux et Caluire-et-Cuire
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

  1. vigouroux 19 octobre 2021

    Bonjour,
    je suis un retraité de 70 ans, j'ai une mégane parfaitement entretenue critère 4.
    Adepte depuis le début des vélo'v, je ne circule dans Lyon qu'avec eux et parfois en métro.
    Je n'utilise ma voiture que pour sortir de Lyon pour aller en montagne ou voyager et je la gare dans mon garage dans le 7ème depuis toujours.
    Je suis donc dans la ZFE par obligation, prévoyez vous des exception pour des déplacements ponctuels, par exemple une possibilité de circuler avant 8 H le matin et après 20 H le soir.
    Investir dans mon cas dans une voiture électrique est disproportionné par rapport à l'utilisation, aussi merci d'inclure ma remarque dans la réflexion citoyenne et merci de me confirmer que vous aller le faire
    Répondre
    1. La rédaction 22 octobre 2021

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire. C'est à vous de le publier sur le site de la concertation. Par ici : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa .
      Bonne journée
      Répondre

    Doudou 13 octobre 2021

    Bonjour pensez-vous que la métropole va mettre en place aide en complément du bonus écologique actuel ( pas assez vu le prix des voitures) pour l’achat du véhicule 100 % électrique en 2022?
    Répondre
    1. La rédaction 13 octobre 2021

      Bonjour,
      Les modalités concernant la ZFE sont en train d’être discutées dans le cadre de la concertation : nous ne pouvons pas encore répondre sur les aides qui seront décidées. N’hésitez pas à ajouter votre contribution sur la plateforme de participation pour que votre avis soit pris en compte. https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa.
      Merci et bonne journée
      Répondre

    fabrice 19 septembre 2021

    Bonjour
    C'est bien de vouloir changer pour le tout électrique.
    Pensez vous pas qu'il y aura un problème de nucléaire pour le rechargement ?
    Y aura t il pas un GROS problème de recyclage des batteries(Vélos trottinettes,voitures et pire camions bus)? La France enverra ses déchets dans d'autre pays ? comme pour le démantèlement des bateaux nucléaires et autres épaves avec de l’amiante
    Pensez vous aux ENFANTS qui extraient le lithium pour faire les batteries et qui attrape le cancer à la l'age de 14 ans ?
    J'aimerai avoir des réponses sur mes interrogations.
    Merci à vous
    Répondre
    1. La rédaction 23 septembre 2021

      Bonjour pour que votre avis soit pris en compte, n’hésitez pas à participer à la concertation sur : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa
      Merci et bonne journée
      Répondre

    fabrice 19 septembre 2021

    Bonjour
    Je souhaiterai avoir des renseignements sur la circulation en ZFE.à LYON
    Je viens de l’extérieur de Lyon et je travail sur Perrache .
    J'ai une MOTO crit air 3.
    Vous parlez que du diesel en crit air 3 et jamais des MOTOS .
    Je pourrai avoir qques info sur ce point ?
    Très cordialement
    Répondre
    1. La rédaction 23 septembre 2021

       Bonjour, tous les véhicules motorisés sont concernés par la ZFE : à partir de juillet 2022, ce sont les véhicules particuliers Critair'5 et sans vignettes qui ne pourront plus circuler. Concernant l'interdiction des Crit'air 4, 3 et 3, le calendrier, les modalités et le périmètre ne sont pas encore fixés : c'est l'un des enjeux de la concertation en cours : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa
      Bonne journée,
      La rédaction
      Répondre
    1. La rédaction 20 septembre 2021

      Bonjour, tous les véhicules motorisés sont concernés par la ZFE : à partir de juillet 2022, ce sont les véhicules particuliers Critair'5 et sans vignettes qui ne pourront plus circuler. Concernant l'interdiction des Crit'air 4, 3 et 3, le calendrier, les modalités et le périmètre ne sont pas encore fixés : c'est l'un des enjeux de la concertation en cours : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa
      Bonne journée,
      La rédaction
      Répondre

    RB 5 septembre 2021

    Bonjour, j’approuve cette nécessité de réduire notre empreinte environnementale.
    Pour la mise en œuvre, j’ai plusieurs remarques:
    1/ Habitant en centre ville, le local à vélo est sous dimensionné. J’ai envisagé l’achat d’un vae, mais où le garer de manière sécurisée ?
    2/ quid des habitant de la périphérie qui viennent exceptionnellement en ville, pour un repas de famille, prendre un train ...
    3/ Quid des propriétaires qui font très peu de kilomètres...
    => mettre une partie du parc automobile au rebut en 5 ans n’est-il pas un cadeau aux constructeurs pour accélérer le renouvellement et pousser à la consommation? Bref, polluer chez les autres...

    Préconisations :
    - Installation d’abris à vélos sécurisés en remplacement de places de stationnement
    - fin d’attribution des vignettes résidents pour les critères 2 et plus dans un planning court ; renouvellement autorisé pour les véhicules déjà identifiés.
    - autorisation pour les véhicules >1 à circuler 2 jours maxi par semaine, au-delà, contribution financière.
    - (re)développer l’auto-partage
    - enfin, brider les voitures pour avoir un dimensionnemnt eco-responsable (taille des pneus, des freins ...) autres sources de polluants

    La transition est en marche, accompagnons tout le monde dans cette voie!
    Répondre
    1. La rédaction 7 septembre 2021

      Bonjour et merci pour votre contribution. La Métropole a développé une plateforme de participation : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa.
      N’hésitez pas à ajouter votre contribution sur cette plateforme pour que votre avis soit pris en compte.
      Merci et bonne journée
      Répondre

    JacqG 15 août 2021

    Bonjour
    D'après votre article, les véhicules GPL ne seront pas concernés par la ZFE (Crit'air 1 obligatoirement avec ce carburant).
    Pourquoi ne pas accompagner les propriétaires de véhicules essences en bon état vers l'ajout d'un kit GPL ? Plus écologique que de devoir jeter et fabriquer de nouvelles voitures non ?
    Répondre
    1. La rédaction 16 août 2021

      Bonjour,
      Les modalités concernant la ZFE sont en train d’être mises en place, nous ne pouvons pas encore vous répondre sur les aides qui seront mises en place par la Métropole.
      Merci pour votre suggestion.
      Bonne journée
      Répondre

    ARMAND 9 août 2021

    Bon à savoir !
    Répondre

    Galais 5 août 2021

    Est-ce qu'une camionette de location de 6 m3 utilisée pour l'emmenagement d 'un étudiant qui vient d'une autre région (le véhicule de location n'a pas de vignette crit'air) peut circuler et stationner dans la Zone à faible ėmission de Lyon et environs?
    Répondre
    1. La rédaction 9 août 2021

      Bonjour,
      Dans le périmètre de la zone à faibles émissions, les véhicules utilitaires légers destinés aux transports de marchandises (catégorie N sur la carte grise) sans vignette crit’air ou avec une vignette 3, 4 ou 5 sont interdits de circulation et de stationnement.
      Si c’est le cas du véhicule que vous louez vous ne pourrez pas vous rendre à l’intérieur de la ZFE. Plus d’infos ici.
      Bonne journée
      Répondre

    Cécile 24 juin 2021

    Bonjour,
    hier, je suis rentré vers 22h00, une partie du périphérique était fermée, du coup obligation de passer par Lyon. Que prévoyais dans ce cas par rapport à la ZFE quand la voiture n'a pas le droit de circuler.
    Comment prévoyez -vous de prendre en compte les personnes habitants hors les zfe (voir loin) et qui voudrait rendre visite à des personnes sur Lyon ou faire du tourisme?
    Répondre
    1. La rédaction 25 juin 2021

      Bonjour,
      les modalités de fonctionnement de la ZFE sont en train d'être construites, nous ne pouvons pas encore vous répondre.
      Bonne journée
      Répondre

    BOUTS Emmanuel 24 juin 2021

    Faire payer les parking, avec prix résidentiels réduiront les allées et venues des véhicules dans le périmètre ZFE.
    Répondre

    EricB 15 juin 2021

    Bonjour,
    J'ai acheté un véhicule année 2019 diesel donc critère 2 MAIS comme c'est un véhicule très récent, le vendeur me l'a "vendu" comme étant, à juste titre, moins polluant qu'une voiture essence car il a la technologue SCR càd mettre un complément dit "adblue". Effectivement, je suis à 109g CO2 / km alors que les critères 1 essence sont à plus de 130g CO2/km ...
    Une voiture diesel de 2019 n'a pas la même pollution qu'une diesel de 2012, avec tous les 2 critère 2 !!!!!!
    Alors, cela veut dire que je vais devoir mettre à la poubelle un véhicule en parfait état dans 3 ans car il sera invendable (et merci d'avoir bouziller la côté de revente de mon véhicule ... vous m'avez fait perdre plus de 25ke !!!) ... je vais donc perdre env 35k€ sans compter que mon épouse qui a une 206 essence en bon état avec critère 3 et devra changer aussi de voiture dans 2 ans ... ! ! Autant quitter définitivement la métropole ... ça coutera moins cher et en plus on n'y remettra plus jamais les pieds ... !!!
    Je crois que ça va être pire que le mouvement gilet jaune. Tout d'un coup, il faut se séparer des tous les véhicules à moteur, même les récents ... autant interdire la vente de véhicule neuf au delà de critère 1 et laisser les gens un peu tranquille !
    Répondre

    Nommayy 12 juin 2021

    Bonsoir

    Je viens de lire votre article et comprend qu une fois encore, ce sont nous les plus démunis et les plus dépendants à l automobile qui serons les punis de votre approche écologique dogmatique. Je viens d acquérir un véhicule d occasion à la hauteur de mes moyens (crit air 2) et comprend dans votre article que dans 2 ans il ne me permettra plus d aller au travail et de vivre en périphérie de Lyon. De plus, grâce à vous il sera invendable et toute sa valeur d occasion résiduelle perdue réduisant encore plus mes chances d en changer. Me proposer un vélo pour remplacer l unique véhicule familiale ou des aides alors même que les véhicules hybrides ou électriques coûtent un bras est une preuve supplémentaire de votre dédain envers nous petits revenus. À croire que vous les politiques ne nous considérez ni ne nous écoutez jamais . À bientôt sur les barricades.
    Cordialement
    YN
    Répondre

    Berlande 2 juin 2021

    Le calcul du degré de pollution d'un véhicule (vignette crit-air) fait par les politiques ne prend pas en compte la pollution générée pour le construire et le recycler (partiellement) mais uniquement la pollution durant sa conduite, ce qui est un biais de raisonnement aberrant.
    Cela conduit à changer des véhicules n'ayant pas atteint leur fin de vie. Le système de LOA sur 3 ans est pire et conduit à changer de véhicule tous les 3 ans, une hérésie. C'est contre écologique !!!

    Un conducteur écœuré de toutes ces règles, qui fait + de 50.000Km/an et qui possède un (gros) véhicule ayant 450.000km mais qui n'a ainsi pas acheté 3 voire 4 petites cylindrées qui auraient été HS à 120.000km.
    Conducteur qui va être obligé de changer de véhicule contre sa volonté !
    Répondre

    Quembre 31 mai 2021

    Bonjour
    Je viens du Nord et passe régulièrement par Lyon pour les vacances. Avec une petite voiture essence critair 2.
    Faudra-il que nous évitions la métropole ?
    Comment faire pour aller récupérer ou déposer un passager à la gare en centre-ville ? Comme c’est souvent le cas avec Blablacar ?
    Avez-vous conscience que ces mesures vont compliquer la vie de milliers de gens ?
    Répondre
    1. Eric 1 juin 2021

      Bonjour,
      J'ai un diesel de 2019 qui dégage moins de polluant que des essences de 2019 !!! ... TOUS les diesels après 2011 sont tous de critère 2, comme si les moteurs étaient les mêmes entre 2011 et 2020 ! Sans commentaire !
      Répondre

    Jean-Claude Marie 29 mai 2021

    Bonjour,
    Voilà, avec ces nouvelles mesures, des orientations qui ont des conséquences très directes sur le quotidien des français mais sans avoir vraiment été analysées par les politiques qui les mettent en avant surtout pour des effets d'annonce.
    Un simple exemple : les personnes qui n'utilisent que très peu leur véhicule diesel , sauf pour les vacances ou pour les longs trajets, vont devoir se débarrasser (il n'y a pas d'autre mot) de leur véhicule alors qu'ils l'utilisent très peu .... Et ce n'est qu'un exemple.
    C'est une bombe sociale cette mesure.
    Ouvrez les yeux, les personnages politiques.
    Ça me rappelle la position des écolos qui s'étaient opposés au canal Rhin Rhône sous prétexte d'environnement .... On marche sur la tête !
    Répondre

    portat 20 mai 2021

    Je viens d'acheter une voiture diesel critair 2 comment je vais faire pour circuler
    Répondre

    Ancel Bernard 17 mai 2021

    Incroyable mais vrai : je suis incapable de donner à mes amis qui transitent par Lyon et qui s'y arrêtent les règles (hors pics de pollution). Certes, les limites de la ZFE, je peux leur donner. Mais les crit'air, je trouve beaucoup de choses (véhicules particuliers, véhicules de société, planning mais rien à donner de clair.
    Répondre

    François 2 mai 2021

    Question de calendrier au cas où cette première mesure entre vraiment en application et qu'il faille renoncer à sa vieille auto, même si elle passe sans problème les contrôles techniques tous les deux ans :
    Les articles parus en mars 2021 citent le 1er janvier 2022.Et il n'y était mentionné une concertation que pour les phases ultérieures jusqu'à 2026.
    Le présent article du journal de la Métropole évoque l'été 2022 "au plus tôt". Et annonce une concertation pour cette première phase.
    Certains articles font le lien avec les systèmes de contrôle automatique qui n'arriveraient qu'en 2023 au mieux.
    Une date a-t-elle réellement été fixée ?
    Répondre
    1. La rédaction 3 mai 2021

      Bonjour
      Quand on parle de 2022, on évoque en effet l'interdiction des véhicules Crit'air 5 et non classés. Ce sera au plus tôt à partir de l'été 2022 : pas de date fixée pour l'instant. Et il y aura de la concertation cet automne.
      Bonne journée
      La rédaction
      Répondre

    François 2 mai 2021

    La proportion du parc automobile national concerné dès 2022 est de 2,6% pour les CRITER 5 et de 4,6% pour les non classés (source http://dataviz.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/ZFEShinyAppv3/). Les chiffres pour Lyon sont même inférieurs.
    On peut logiquement penser que les véhicules les plus anciens sont ceux en majorité qui roulent peu, et même peu en ville si on considère le cas des citadins qui les utilisent surtout pour voyager. Donc leur impact total sur la pollution doit être très faible voire négligeable.
    Alors plutôt que d'interdire brutalement, pourquoi ne pas compter sur l'érosion naturelle, sans douleur, de ce parc résiduel et sur le développement des mobilités alternatives pour attirer ceux qui utilisent réellement leur vielle voiture pour des trajets quotidiens ?
    Répondre

    Maxime 28 avril 2021

    L'exemple des "concertations publiques" menées depuis des années montre surtout que les dirigeants en font un alibi, pour imposer ce qu'ils désirent, sans tenir compte des souhaits et observations de leurs administrés et néanmoins concitoyens
    Je n'ai aucune illusion sur la prise en compte des observations formulées ici
    Répondre

    laurence 18 avril 2021

    Bonjour, je suis sur le point d'acheter une voiture 100% Électrique pour faire mes trajets quotidiens domicile (Villefranche sur Saône ) / travail (Grange Blanche Lyon 8).
    Suis je éligible à la prime ZFE du Grand Lyon ?
    Laurence
    Répondre

    Guillaume 14 avril 2021

    Bonjour,
    Nous sommes une famille avec 3 enfants. Nous avons choisi d'habiter en ville pour ne pas avoir besoin d'une voiture au quotidien et faisons donc tous les trajets domicile-travail-école-courses à pied, en vélo ou en transports en commun.
    Nous avons une voiture diesel que nous utilisons pour rendre visite à la famille, partir en weekend et en vacances. Nous sommes quasi-systématiquement 5 personnes dedans (souvent avec les bagages) et roulons sur autoroute hormis pour entrer et sortir de l'agglomération. Il n'existe pas d'alternative à la voiture pour faire ces trajets à un coût et une durée comparable. Avec l'interdiction des diesels, nous pourrons la remplacer par
    - une voiture familiale électrique avec une certaine autonomie sur autoroute. Certains modèles comme les Tesla Model Y et Kia EV6 seront commercialisés dans les prochaines années, à 60 000 euros environ. D'ici 2026, ni le marché du neuf ni celui de l'occasion ne seront assez développés pour que cette solution soit abordable.
    - une voiture familiale essence. Vu la taille du parc diesel à renouveler et puisqu'il sera aussi interdit aux résidents extérieurs d'entrer dans la ZFE pour rendre visite, le marché régional des voitures diesel d'occasion sera saturé et la plupart finiront à la casse. Cela revient donc à produire de nouvelles voitures essence pour remplacer des voitures diesel déjà existantes. Alors oui, cela améliorera la qualité de l'air dans l'agglomération en déplaçant la pollution sur les lieux de production et de recyclage, mais l'impact écologique global sera négatif.

    Est-ce qu'il est prévu des exceptions pour les véhicules qui transportent plusieurs passagers ou pour ceux qui ne circulent pas en semaine ?
    Répondre
    1. La rédaction 15 avril 2021

      Bonjour,

      Toutes les modalités d'applications et les dérogations doivent encore être élaborées. Elles le seront en lien avec les partenaires, les habitants... Nous vous tiendrons informés régulièrement.

      Bonne journée
      Répondre

    Chen 12 avril 2021

    Je suis propriétaire d'une moto de 2014 qui consomme moins de 4L/100 km, et qui parcourt moins de 2000 km par an : elle ne sort que pour une dizaine de balades le dimanche dans l'année, pour aller voir de la famille (à raison de 1000 km par an), et parfois me sert pour des déplacements professionnels (car 36 km à vélo tous les jours, c'est parfois fatiguant). Comme elle est 2014, elle n'est que crit'air 2 et sera donc bientôt interdite en ville.

    La solution à tout cela pourrait être de racheter une belle moto neuve (les derniers modèles même à plus de 300ch passent sans problème en crit'air 1 malgré des consommations proches de 15L~20L / 100 km) ou bien d'acheter enfin une voiture (par exemple un SUV qui approche les 2 tonnes quand ma moto atteint tout juste les 200 kg).

    Bien évidemment, la solution que j'évoque ici est ironique, le vrai combat pour l'écologie serait d'abord d'inciter les gens à moins utiliser leur véhicule personnel pour des petits trajets. Quand on voit par exemple que 90% des voitures qui circulent tous les matins ont pour seul passager le conducteur et que rien n'est fait pour ça, j'ai du mal à croire que la vraie écologie soit comprise par nos élus.
    Répondre
    1. Chen 12 avril 2021

      Ah et autre option qui pourrait s'offrir à moi : me racheter un beau vélo flambant neuf en carbone tout léger pour me faciliter mes déplacements domicile-travail (qui pour rappel font 18 km aller + 18 km retour = 36 km quotidiens) et qui est une des solutions les moins polluantes à l'heure actuelle. Sauf que si je regarde les aides proposées par la métropole, rien n'est proposé pour ce type de vélo puisqu'on préfère financer des vélos électriques (avec des batteries pleines de lithium, de cuivre, ...) ou alors des vélos qui pèsent très lourd comme des vélos cargos et des vélos pliants.

      Quand je dis que nos élus ont du mal à comprendre ce qu'est une vraie politique écologiste
      Répondre
    1. Chen 12 avril 2021

      L'INSEE a publié récemment une étude sur les modes de transport des français pour les trajets domicile/travail et il en ressort que 60% des trajets sont effectués en voiture pour une distance médiane domicile/travail inférieure à 5 km : à quand une vraie politique pour changer cela ?

      L'étude en question : https://www.insee.fr/fr/statistiques/5013868
      Répondre
      1. La rédaction 15 avril 2021

        Bonjour,

        C'est bien ce que propose la Métropole de faire changer les habitudes de déplacements en développant les transports en communs et les pistes cyclables, en incitant au covoiturage etc.
        Répondre
        1. Chen 20 avril 2021

          Vous ne répondez pas aux questions :

          - pourquoi inciter à acheter un véhicule électrique puisque là aussi, cela génère de la pollution de le fabriquer et de le recharger ? Que vont devenir les véhicules non élligibles à la circulation dans la métropole ?

          - à quand une vraie politique qui financera l'achat d'un vélo « classique » plutôt que d'un vélo électrique polluant ? (oui, « polluant » par sa fabrication et la présence d'une batterie qui finira jetée dans une décharge au bout de quelques années seulement)
          Répondre

    Antoine MACHPRO 11 avril 2021

    La fin du Diesel = exit progressivement des vignettes 5, 4, 3 et 2 = exit les Essences également concernées (par les vignettes (3 puis 2)?
    Comme les vignettes 3, d'ores et déjà interdites pour les utilitaires, que ce doit Diesel ou Essence il me semble ?
    Soit je me trompe, soit la communication métropolitaine est incomplète ? Pour ne pas dire ambiguë ?
    Quand en 2026 adviendra la "fin du Diesel" - et donc des vignettes 5, 4, 3, et 2 - qu'en sera-t-il des Essence correspondantes ?
    Si on regarde les annonces d'autres ZFE, certaines disent plus clairement qu'il s'agit d'écarter des ZFE les véhicules "les plus polluants", sans ramener ça au seul Diesel.
    En tout cas je n'ai pas vu de ZFE faire de distinction, à vignette équivalente, entre Diesel ou Essence...
    Répondre

    SARDIN 11 avril 2021

    Bonjour,
    Je souhaite que votre message de "concertation" ne sera pas un vain mot car imposer sur un délai aussi court, le passage au "zéro diesel", va pénaliser beaucoup de métropolitains lyonnais qui ont choisi ce carburant parce que le coût global pour un gros ou moyen rouleur était plus intéressant, que d'autre part les véhicules diesel récents polluent moins qu'il y a 10-20 ans, que vos affirmations de mortalité dû au diesel, est sujet à débat et que d'autre part, tous les habitants de la Métropole n'ont pas accès à des transports en commun digne de ce nom. Cela fait des dizaines d'années que l'on réclame que l'ancienne ligne de chemin de fer Lyon-Trévoux soit réhabilitée et on nous mène "en bateau" à ce sujet (d'ailleurs, on voudrait bien pouvoir utiliser la Saône jusqu'à Fontaines-sur-Saône, on éviterait les embouteillages que vous avez créé pour embêter les automobilistes, comme faire des voies pour les cyclistes où il n'y a pas de cyclistes comme sur le quai Charles de Gaulle, le long de la Cité Internationale !). Enfin, la pollution provoquée par le chauffage urbain est plus importante que celle des automobiles ! Finalement, favoriser l'énergie électrique va avantager les constructeurs automobiles chinois, c'est-à-dire un pays bien connu pour le respect des droits de l'homme, des conditions de travail excellentes et bien entendu avec zéro émission de co2 ! Enfin, est-ce que vous avez les solutions pour recycler les batteries de ces fameux véhicules ? Bref, une idéologie orwellienne risque "d'ennuyer" des centaines de milliers d'habitants qui vivent ou travaillent ou viennent visiter la capitale des Gaules ! Merci pour votre attention
    Répondre

    Maxime 7 avril 2021

    Bonjour, j'habite à Lyon, je me déplace beaucoup professionnellement sur autoroute (régulièrement plus de 40 000 km par an). La motorisation la plus adaptée est le diesel, qui consomme moins et émet moins de CO2 que les motorisations essence de puissance équivalentes. Je suis en appartement, pas de garage pour recharger une voiture électrique, dont l'autonomie est d'ailleurs insuffisante. Comment devrais-je faire pour partir de chez moi le matin, et rentrer chez moi le soir si tous les diesel et même les CRITAIR 2 sont interdites dans la ville ?
    Répondre

    Aleexandre 7 avril 2021

    J'ai une petite voiture "de collection" qui a 40 ans, qui roule deux fois par mois pour aller se promener à la campagne. Elle est garée chez moi à Lyon, je n'ai pas moyen de faire autrement. Dois je quitter la ville pour vivre normalement ?
    Répondre

    ALEX 31 mars 2021

    Je suis artisan, mes véhicules diesel circulent dans Lyon tous les jours. Je dois remplacer 2 véhicules mais il n'y a aucune offre qui propose plus de 150 km d'autonomie réelle (véhicule chargé, avec un peu d'autoroute, climatisation en été, chauffage en hiver...). Que dois-je faire ?
    Répondre

    Frédérique 30 mars 2021

    Suivons la Métropole et passons à tout électrique.
    Aura-t-on suffisamment de bornes de rechargement -> dans les rues, dans les parkings des immeubles, notamment les immeubles déjà plus anciens ?
    Répondre
    1. La rédaction 2 avril 2021

      Bonjour,

      le développement des points de charge électrique fait partie des objectifs de la Métropole pour accompagner la conversion des habitants vers les véhicules électriques.
      Répondre

    Frédérique 30 mars 2021

    Pour limiter la pollution, limitons les transports également. J'imagine que la Métropole montre l'exemple en mettant en place le télétravail à au moins 3-4 jours par semaine pour ses agents ? Si l'on progresse dans un sens, il faut progresser dans l'autre.
    Répondre
    1. La rédaction 2 avril 2021

      Bonjour,

      En effet c'est le cas,
      Répondre

    Frédérique 30 mars 2021

    Bonjour,

    Ma famille, n'habitant pas la Métropole, vient me rendre visite pour plusieurs jours : sera-t-elle concernée par ces interdictions ?
    Si c'est le cas, quelle solution proposez-vous lorsque les personne viennent nous rendre visite pour plusieurs jours avec beaucoup de bagages ?
    Répondre
    1. La rédaction 2 avril 2021

      Bonjour,

      Oui les restrictions de la ZFE s'applique pour tous ceux et toutes celles qui rentrent dans un périmètre défini.

      Bonne journée
      Répondre

    Antoine MACHPRO 24 mars 2021

    Vous écrivez : "Deuxième étape : vers la sortie du diesel - Entre 2023 et 2026, les véhicules Crit’Air 4, puis 3, puis 2 seront progressivement interdits"
    Question : les vignettes Crit'air 3 et 2 concernant également les véhicules à essence, ceux-ci seront ils également interdits ?
    La "sortie du diesel" est-elle bien limitée au seul diesel ?
    Répondre
    1. La rédaction 29 mars 2021

      Bonjour,

      Oui pour le moment cela ne concerne que les véhicules diesel.

      Bonne journée,
      Répondre
      1. Hervé 1 mai 2021

        Bonjour,
        Votre réponse, qui m'intéresse également, n'est malheureusement pas cohérente avec le contenu du dossier du magazine d'avril 2021 de la ville de St Priest (https://www.ville-saint-priest.fr/fileadmin/fichiers/Couleurs/Couleurs327.pdf) où il est indiqué, page 21, que "La Métropole de Lyon envisage ensuite d’élargir
        progressivement cette interdiction aux véhicules
        particuliers classés Crit’Air 4, puis 3 et 2 entre 2023
        et 2026. Ce qui induit, à l’horizon 2026, la seule
        circulation des véhicules classés 0 et 1, excluant
        de fait les véhicules diesels, actuellement classés
        2, au mieux. " et dans le schéma page 22 que : "2023
        à 2026
        Volonté d’une
        interdiction
        progressive,
        dans la ZFE,
        des véhicules
        Crit’Air 4, puis 3,
        puis 2.
        En 2026, seuls
        les véhicules
        Crit’Air 0 et
        1 pourraient
        circuler."

        Pourriez-vous nous éclairer à nouveau sur cette question ?

        Nous vous en remercions par avance.
        Répondre
        1. La rédaction 3 mai 2021

          Bonjour, c'est ce que nous écrivons aussi dans cet article : "Entre 2023 et 2026, les véhicules Crit’Air 4, puis 3, puis 2 seront progressivement interdits." Je ne comprends pas votre question ? Bonne journée,
          Répondre

    Daouda OUATTARA 18 mars 2021

    Bonjour je souhaiterais que toute la Métropole soit classée comme zone ZFE.
    Daouda OUATTARA
    Répondre

    Sarrodet 18 mars 2021

    Je circule tous les jours en TCL ou vélo, j'habite à Lyon, donc je devrai abandonner ma Citroën 2CV essence qui consomme très peu et dont la construction (plus de 30 ans) a été largement amortie ? Pour acheter une automobile neuve, donc un produit fortement émetteur de CO2 ?
    Répondre
    1. La rédaction 18 mars 2021

      Bonjour,
      Vous n'êtes pas obligé d'acheter une automobile neuve mais par contre, à terme, il faudra peut être abandonner votre auto si elle ne rentre pas dans les critères qui seront définis par la concertation.
      Bonne journée
      Répondre
      1. Seg 18 mars 2021

        Au nom de quel principe d'égalité de déplacement sur le territoire vous êtes en droit de dire à tel ou tel qu'il doit abandonner son véhicule ? Pas assez riche pour acheter une voiture dite propre ? Quid des chargeurs quand tout le monde aura une voiture électrique ? Vous n'avez aucun scrupule à oser dire cela ? Et que vont devenir les milliers de véhicules en parfait état qui sont des investissements pour beaucoup ? Casse alors qu'ils roulent encore et ont passé les contrôles techniques renforcés ? C'est pas un peu se moquer du monde ?
        Répondre
        1. Antoine 19 mars 2021

          @Seg, au nom de la santé de tous, au nom de la réduction de la pollution atmosphérique et au nom de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
          Aucune voiture n'est 100% vertueuse. L'électrique pose aussi des problèmes, mais bien moins que le diesel.
          Enfin, avant d'envoyer votre voiture à la casse, je vous suggère d'essayer Leboncoin ; )
          Répondre

    JACK 18 mars 2021

    Bojour
    Je souhaiterais que toute la Métropole soit concernée par la zone ZFE. Il y a un transite énorme entre les villes. Beaucoup de maires de l'ouest lyonnais protège leurs électorats est c'est navrant.
    Répondre

    Nathalie 17 mars 2021

    Pourquoi ne pas installer des compteurs aux voitures frappées par cette injuste mesure. Consommation forcée. Ma 106 de 1996 ne roule pas plus de 3000km par an et je respectais les pics de pollution. Au début le diesel et dans la foulée la totalité. Totalement scandaleux. Dès restrictions on peut le faire mais la c est au-delà de tout. Mrs et Mmes les élus essayez de marcher sur les trottoirs empruntés par les trottinettes et vélos les urgences vont. Faire. Le. Plein ?
    Répondre

    Seg 16 mars 2021

    C'est encore un truc très intelligent et anticonstitutionnel. D'une part les plus aisés s'en moquent et vont continuer à pouvoir circuler avec des voitures alimentées par des centrales charbon ou nucléaire. Les plus pauvres ne pourront plus rouler car ce n'est pas une prime ridicule qui va les aider à changer une voiture en parfait état et qui roule encore par une voiture impropre à l'usage attendu mais réputée vertueuse par le comité qui pense pour les autres. Toutes les mesures envisagées sont déconnectées du monde réel et des besoins des citoyens.

    L'offre de conseil à destination des entreprises... comme si les gens n'avaient pas compris l'idéologie verte qui consiste à tout interdire sinon le vélo en égoïste. Ou être obligé de partager un véhicule. Alors qu'ils ont d'autres besoins comme aller en famille voire sa famille ou travailler (infirmière d'astreinte par exemple). En pleine pandémie, c'est vrai que prendre un véhicule sale utilisé par tous où des sdf dorment ou se forcer à prendre quelqu'un c'est du bon sens. Les TP ne seront jamais adapté aux familles et bien trop chers sur Lyon. Trop chargés aux heures de pointe et même pas climatisés. Les vélos, la voilà l'idée des écolos. Mettre tout le monde à vélo alors que les accidents explosent et que les incivilités sont réelles. Comme si tout le monde pouvait faire du vélo. Et pourquoi pas le retour des chevaux ? Les lignes vélos exprès ? Et allez... Et pourquoi décider que les gens doivent abandonner leurs voitures ? C'est de la dictature verte ! Interdisons aussi les maisons et mettons tout le monde dans des tours. Avec des tyroliennes pour descendre et arriver au travail. Avec des pulls tricotés dans les ephad comme uniforme. Sérieusement, si les gens rêvent d'aller vivre à la campagne, qu'ils y aillent. Mais qu'ils cessent de vouloir imposer leur vision au monde. Les bornes... oui, on va en mettre une pour chaque appartement en ville. De quelle manière ? il est où le projet que je comprenne ? Mais vous allez répondre que l'idée c'est de retirer une voiture sur deux. Et bien non. Les gens ont besoin aussi d'une voiture pour vivre. Ne serait-ce que pour sortir de la ville. D'autres pour venir travailler comme les artisans. Ils ne vont pas venir en triporteur avec les placos à l'arrière :).

    La seule idée viable c'est le développement des parcs relais. Mais il faut autoriser le stationnement parfois sur deux ou trois jours si une personne prend un train pour une mission. Et imposer la surveillance du site. Avoir ensuite une vraie fréquence des trams pour éviter l'engorgement. Sinon les gens ne vont pas les prendre si c'est pour être serré et dans une fournaise.
    Répondre
    1. Seg 16 mars 2021

      J'ai oublié le d'autre part, qui va consister à reporter tout le trafic qui passait par Lyon vers l'Est Lyonnais au lieu de construire le contournement ouest qui devrait s'imposer dans l'esprit des écolos. L'Est est déjà saturé et reçois toute la pollution.
      Répondre

    Magnin 16 mars 2021

    Les habitants des arrondissements de Lyon traversés par l'autoroute A6/A7 ou M6/M7 vont donc "bénéficier" des interdictions décidées par la Métropole dès 2022 .
    Quelles mesures sont prévues pour les milliers de véhicules qui traversent et polluent quotidiennement ces mêmes arrondissements en empruntant cette autoroute pour traverser la métropole sans s'y arreter ?
    Répondre

    PAUL Gabriel 16 mars 2021

    Pourquoi les écolos s'en prennent toujours aux particuliers qui ne sont responsable de rien.
    Pourquoi ne s'en prennent t'ils pas aux constructeurs automobiles qui continuent de vendre des Diesel et aux Lobis des transporteurs routiers avec les poids Lourds de 40tonnes ont tous des moteurs diesels, si un véhicule pollue ce n'est pas le lieu d'utilisation qui importe.
    Le contrôle technique et valable en France il n’y a pas de raison que certaine zone de la France soit interdite.
    Répondre
    1. Antoine 19 mars 2021

      C'est peut-être une question de compétences ???
      Les élus de la métropole ont peu de leviers, mais ils sont compétents sur la ZFE ou les voies réservées au covoiturage.
      Les pistes que vous évoquées sont pertinentes mais relèvent de compétences nationales (contactez le Gouvernement ou vos députées) voire européennes (contactez vos euro-députées).
      Répondre