actu

Rillieux-la-Pape : focus sur le futur du quartier des Alagniers

Grands projets

Publié le 7 février 2022 par Paul Chiozzotto

À Rillieux-la-Pape, le secteur des Alagniers fait partie du quartier prioritaire de la ville. Très populaire, le quartier est enclavé, malgré sa proximité avec le centre-ville. La Métropole et la ville de Rillieux-la-Pape sont engagées dans un grand projet de rénovation urbaine : on fait le point sur ce qui change aux Alagniers.

Un quartier populaire et enclavé

Les Alagniers se trouvent au cœur de Rillieux-la-Pape, au sud-ouest de l’hôtel de ville. Ce quartier fait partie de la “ville nouvelle” de Rillieux, qui a été construite dans les années 60/70 pour loger de très nombreuses personnes. Comme dans d’autres grandes villes, les constructions de cette période étaient de grands immeubles. Aux Alagniers, on dépasse parfois les 10 étages et les barres peuvent s’étaler sur plus de 100 mètres de large. Résultat : des carrés d’immeubles repliés sur eux-mêmes, et qui abritent des familles aux revenus très modestes, voire précaires. Avec 99% de logements sociaux, le quartier n’attire pas les populations plus aisées. Les écoles, par exemple, manquent cruellement de mixité sociale.

  • Rillieux-la-Pape : focus sur le futur du quartier des Alagniers

    Le quartier des Alagniers, à Rillieux-la-Pape, est surtout composé de très grands immeubles.

    © Balloïde Photos

Quels changements sont à prévoir ?

+ ouvert

Aux Alagniers, la grande majorité des rues traversent le quartier d’est en ouest. Les liens nord/sud, avec les autres quartiers de la ville, sont peu nombreux. Pour y remédier, le projet prévoit de détruire des immeubles, pour faire place à de nouvelles rues traversantes. Ces nouvelles voies vont laisser respirer le quartier, pour que tout le monde puisse s’y repérer.

+ vivant

Plus de 1000 logements vont être détruits. Et d’autres seront réhabilités. En plus de ça, le projet prévoit :

En plus d’améliorer la vie du quartier, l’idée est d’attirer de nouvelles personnes aux Alagniers. L’objectif : aller peu à peu vers une population composée à la fois de familles modestes et de familles plus aisées.

C’est pour quand ?

Les travaux ont déjà démarré depuis quelques années. Voici les prochaines grandes étapes :

Un quartier construit avec les habitantes et habitants

Et pour prendre les bonnes décisions, les personnes du quartier ont été consultées et continueront de l’être tout au long du projet. La ville de Rillieux-la-Pape et la Métropole de Lyon ont notamment organisé :

  • Rillieux-la-Pape : focus sur le futur du quartier des Alagniers

    Extrait du compte-rendu d'une "balade croquée" : des dessinateurs et dessinatrices ont rencontré des personnes du quartier Alagniers - Mont Blanc. En fonction de leurs remarques, de leurs craintes et de leurs envies, des dessins ont été partagés aux équipes du projet, qui ont pu les prendre en compte dans leur réflexion.

    © Passagers des Villes

 

Agrandir l'image
Le quartier des Alagniers, à Rillieux-la-Pape, est surtout composé de très grands immeubles.
© Balloïde Photos

services associés

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. jlpy 11 février 2022

    1000 logements détruits. Et combien construits et où ?
    Répondre

    Coucou 11 février 2022

    Bonjour, au moins vous êtes plus pédagogue que le maire de la ville qui a parfois été très insultant envers les habitants de ce quartier. Lors d'une réunion d'information pour la barre de l'arche de la paix il nous a clairement dit qu'il ne sortirai pas les mouchoirs pour les gens expulsés. De nombreux locataires s'inquiètent car ils vont perdre en M2 ou se retrouvent excentrés.
    Répondre

    Frantz GUINAND 10 février 2022

    Bonjour,
    Il est stipulé sur cette page de votre site : "À terme, plus de 1000 immeubles seront détruits dans la ZAC Alagniers, notamment pour ouvrir le quartier avec de nouvelles rues vers les autres quartiers de la ville." Or il ne s'agit pas de 1 000 immeubles mais 1 000 logements. Pourriez-vous rectifier dès que possible ? Dans cette attente, je vous remercie.
    Répondre
    1. La rédaction 11 février 2022

      Bonjour,
      Merci pour votre signalement, nous corrigeons l’article en ce sens.
      Bonne journée
      Répondre