actu

Rives de Saône : redécouvrez le Bas-Port Gillet

On sort

Publié le 25 février 2015 par Cécile Prenveille

La dernière séquence de la promenade du Bas-Port Gillet est achevée ! Avec ce nouvel accès, c’est toute la continuité de la promenade au bord de l’eau qui est désormais possible, depuis le centre de Lyon jusqu’à l’île Barbe.

Un espace public à vivre

Achevé le 18 février, le dernier tronçon du Bas-Port Gillet est un des plus larges de la promenade. Réel espace public à vivre, il dispose de grandes parties enherbées et de nombreux petits salons (bancs, assises, tables) qui ponctuent le parcours et invitent les promeneurs à s’arrêter.

Les péniches logement qui étaient présentes le long du bas-port ont repris leur place dès la fin du mois de janvier.

Une promenade au fil de l’eau 

La promenade du bas-port Gillet, partie intégrante du grand projet des Rives de Saône, est longue de 1,7 km. Elle marque la transition entre les deux visages de la Saône : les rives naturelles et les rives urbaines.

Plusieurs éléments historiques viennent rythmer le paysage de la promenade : le Grenier d’abondance, le fort de Saint-Jean, ou encore le Rocher de l’Aigle. La promenade mène ainsi progressivement au cœur de Lyon, entre les collines de Fourvière et de la Croix-Rousse.

L’oeuvre de Meschac Gaba

Le jeu de la vie, l’oeuvre de Meschac Gaba, est un parcours d’une dizaine de marelles le long de la Saône.

Aujourd’hui seule la marelle cœur (notre photo) est visible des promeneurs. Les neufs autres seront installées au cours du printemps.

Agrandir l'image
La promenade du bas-port Gillet nous offre une vue imprenable sur le pont Schuman et la Saône @ Jacques Léone // Grand Lyon

en savoir plus

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil