actu

Terrasses de la Presqu’île : début des travaux place Saint-Nizier

Ma ville au quotidien

Publié le 26 mars 2019 par Vincent Huchon

L'aménagement de la place Saint-Nizier a démarré mi-mars pour 6 mois. Ces travaux font partie du projet des Terrasses de la Presqu’île, nouvelle étape d'aménagement des Rives de Saône qui va amener plus de nature dans le centre-ville de Lyon.

Pour que la place Saint-Nizier devienne un lieu de rendez-vous

Les travaux d’aménagement place Saint-Nizier ont démarré mi-mars pour se terminer fin septembre.

Objectifs des travaux place Saint-Nizier

Les travaux de la place Saint-Nizier poursuivent plusieurs ambitions :

Les changements opérés place Saint-Nizier

Les aménagements pendant le chantier place Saint-Nizier

A noter que les accès à l’église, aux commerces et aux logements sont maintenus, tout comme la circulation des rues de Brest et Chenavard et la place de stationnement PMR (Personnes à mobilité réduite) sur la place.

Les aménagements de la place Saint-Nizier en chiffres

  • 2 200 m2 de place réaménagée
  • 435m2 de parvis pour l’église
  • 3 arbres remarquables plantés
  • 3/4 de la place dédiée aux piétons

> Découvrez le projet des Terrasses de la Presqu’île 

Les Terrasses de la Presqu’île concernent les places Saint-Nizier et d’Albon (1), le quai Saint-Antoine (2) et le quai Bas (3)
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. Caro 16 avril 2019

    Mettre en oeuvre un projet sans prendre en compte l’activité principale d’un lieu , est un acte dictatorial
    Le parvis d’un édifice religieux est un lieu de rencontre pour les personnes concernées par la vie de l’Eglise, les habitants du quartier et les nombreux touristes.
    Dans une société qui se clive de plus en plus, comment peut on prétendre offrir un tel lieu avec une voie de circulation pour les bus et les voitures au raz des portes? Comment prétendre offrir un lieu sécurisé alors que des enfants pourront en une fraction de seconde se retrouver sur la voie publique ?
    Les travaux doivent s’arrêter et une concertation s’établir ainsi Lyon et la métropole prouveront qu’ils ne sont pas laissés à la décision d’une minorité au pouvoir contre les administrés .

    Répondre