événement

Publicité dans la rue : donnez votre avis

Le 14 mars

Ma ville au quotidien

Publié le 1 mars 2019 par la rédaction du MET'

Lieu

Université catholique de Lyon, Amphithéâtre Alain Mérieux, 10 place des Archives, Lyon 2.

Horaires

à 18h30

La Métropole de Lyon organise une réunion publique le 14 mars 2019, à 18h30, sur le futur règlement local de publicité. L’occasion de vous exprimer et de débattre sur les grandes orientations proposées en matière de publicité présente sur l’espace public.

Panneaux numériques vidéo, affichage au sol, bâches géantes sur les façades d’immeubles… Les formats publicitaires sur l’espace public ont beaucoup évolué ces dernières années.

La réglementation qui fixe les conditions pour implanter des publicités, des enseignes et pré-enseignes s’adapte également.

La Métropole de Lyon s’est engagée depuis fin 2017 dans l’élaboration d’un Règlement local de publicité (RLP). Objectif : définir des règles communes sur l’ensemble des 59 communes du territoire métropolitain.

Le règlement local de publicité métropolitain va permettre de définir des règles communes sur l’ensemble du territoire.

Une réunion publique pour s’informer et s’exprimer le 14 mars

Ouverte depuis janvier 2018, la phase de concertation publique, qui permet à chaque citoyen de s’exprimer sur ce dossier, franchit une nouvelle étape avec la tenue d’une réunion publique le jeudi 14 mars, à 18h30 à l’Université catholique de Lyon.

Cette réunion ouverte à tous sera l’occasion de découvrir les orientations du futur RLP métropolitain, de s’exprimer et de débattre sur ce document qui concerne le cadre de vie de chacun.

Les objectifs du Règlement local de publicité de la Métropole

Pour l’instant, sur les 59 communes de la Métropole 42 ont leur propre règlement et 17 appliquent le règlement national. A partir de 2020, il n’y aura qu’un seul document commun pour l’ensemble de la Métropole comme le prévoit la « loi de 2010 portant engagement national pour l’environnement ».

L’objectif de ce nouveau règlement est d’harmoniser les règles d’autorisation, de garantir un cadre de vie de qualité et de renforcer l’attractivité du territoire en tenant compte :

Comment donner son avis sur le règlement local de publicité métropolitain ?

Le règlement local de publicité métropolitain doit être appliqué en 2020 après son adoption en 2019 à l’issue de la phase de concertation.

En dehors de la réunion publique du 14 mars prochain, les habitants, les associations et les acteurs économiques peuvent donner leur avis :

  • en écrivant dans les registres disponibles dans les mairies et à l’hôtel de la Métropole
  • en envoyant un message à l’adresse : concertation.rlp@grandlyon.com
  • en adressant un courrier à la Métropole : DDUCV-DSTPU-service planification, 20 rue du Lac, CS 33569, 69505 Lyon cedex 03

L’ensemble du dossier de concertation est disponible sur le site web de la Métropole.

Agrandir l'image
Le nouveau règlement publicitaire prendra en compte les spécificités des territoires urbains, périurbains et naturels.

infos pratiques

Réunion publique du jeudi 14 mars 2019

La réunion publique commencera à 18h30. Accueil du public à partir de 18h. Attention, la jauge étant limitée, merci de vous présenter à l’entrée de la salle au plus tard ¼ d’heure avant le début de la réunion.

Comment venir ? 

  • Métro ligne A station Perrache
  • Tram T1 arrêt Suchet
  • Vélo’V place des Archives
  • Parking Q-Park, rue Smith

tarifs

Entrée libre sans inscription, dans la limite des places disponibles.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

 
  1. M. DEPLANCHE Charles 24 mars 2019

    C’est bien de se préoccuper de l’impact de la publicité dans la rue, déjà réglementée, mais il serait plus judicieux de s’intéresser aux mesures à prendre envers les graffitis de toutes sortes qui deviennent insupportables, autant par leur aspect des moins reluisants que par leur expansion tous azimuts, et donnent une image déplorable d’une ville qui mériterait mieux.

    Répondre