actu

Violences conjugales : qui appeler dans la Métropole ?

Coronavirus

Publié le 27 mars 2020 par La rédaction

La période de confinement peut accentuer les violences commises au sein des couples ou des familles. La Métropole et ses partenaires associatifs sont mobilisés pour aider les victimes.

Cette période de confinement peut être difficile à vivre dans certains foyers. D’après les chiffres du ministère de l’Intérieur, les violences conjugales ont augmenté ces derniers jours. En effet, ce confinement peut accentuer les tensions, les conflits, voire les violences à l’intérieur des couples et des familles.

Si vous êtes victime de violences, vous pouvez appeler les maisons de la Métropole ou l’une des associations mobilisées :

Un système d’alerte a été mis en place avec les pharmacies : vous pouvez vous adresser à votre pharmacien·ne qui appellera la police.

Pour les enfants victimes de violence : le numéro de téléphone 119 est disponible 24h/24 7 jours sur 7. Il est aussi possible d’utiliser le site allo119.gouv.fr

Les dispositifs nationaux continuent de fonctionner :

Même en période de confinement, les femmes victimes de violences peuvent quitter leur domicile si leur sécurité ou celle de leurs enfants est en jeu.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.