actu

Violences contre les femmes : mobilisés pour en finir !

Ma ville au quotidien

Publié le 25 novembre 2020 par Cécile Prenveille

Ce jeudi 25 novembre, c'est la journée internationale contre les violences faites aux femmes. Avec la crise, la violence à l’égard des femmes et des filles, surtout celle se produisant à domicile, s’est amplifiée. La Métropole de Lyon et ses partenaires renforcent leurs actions pour informer, protéger et accompagner les victimes.

Les violences contre les femmes et les filles s’exercent à la maison, au travail et dans l’espace public. Elles touchent tous les milieux sociaux et trouvent un terreau fertile dans les représentations stéréotypées et le sexisme ordinaire. Cette journée est l’occasion d’en parler, de briser le silence.

Chaque année, 228 000 femmes subissent des violences conjugales. En 2019, 146 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint, dont 5 dans le Rhône.

  • En cas de danger, les femmes victimes de violences peuvent quitter leur domicile sans attestation.
  • En cas d’urgence : le 17 pour appeler ou le 114 par SMS
  • 39 19 pour toutes les questions relatives aux violences faites aux femmes. Numéro gratuit, anonyme et intraçable. Le numéro fonctionne désormais sur les plages suivantes : de 9h à 19h du lundi au samedi et de 9h à 18h les dimanches et jours fériés.
  • La plateforme de signalement en ligne des violences sexistes et sexuellesarretonslesviolences.gouv.fr
  • Les femmes peuvent aller dans une maison de la Métropole près de chez elles : elles y seront accueillies et accompagnées

Protéger les femmes victimes : la Métropole soutient les associations

Les associations d’aide et d’accompagnement aux femmes victimes de violences de la Métropole assurent des permanences même pendant le confinement. Les subventions aux associations ont été augmentées.

La mise à l’abri des femmes vulnérables

Suite à l’annonce du deuxième confinement, la Métropole a voté une subvention de 150 000 euros pour Le Mas. Objectif : mettre à l’abri 20 femmes en grande vulnérabilité et leurs enfants en attendant de les orienter vers des solutions durables.

La Métropole a aussi débloqué une subvention de 60 000 au CIDFF pour faire avancer un projet ambitieux : la Maison des Femmes. Un lieu d’accueil unique imaginé avec les femmes victimes de violences et tous les acteurs œuvrant dans ce domaine : juristes, médecins, travailleurs sociaux, etc. Le projet est encore dans une phase de préfiguration.

Violences faites aux femmes : la Métropole agit en direct

Qui appeler dans la Métropole ?

Agrandir l'image

© D.R.
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.