Aller au contenu Aller au menu principal Aller à la recherche
actu

Coupe du monde de football féminine : achetez vos places !

Ma ville au quotidien

Publié le 19 octobre 2018 par Vincent Huchon

0

Les 2, 3 et 7 juillet 2019, les derniers matchs de la Coupe du monde de football féminine se déroulent à Lyon ! Pour assister à ces rencontres d'exception, achetez vos places à partir du 19 octobre.

En juillet prochain, les meilleures footballeuses de la planète ont rendez-vous à Lyon pour la Coupe du monde de football, version féminine. Les ultimes étapes avant le sacre (demi-finales et finale) se joueront en effet au stade de Lyon. Première demi-finale le mardi 2 juillet (21 h), suivie de la seconde le lendemain à la même heure. Et match du titre le dimanche 7 juillet (17 h).

Billetterie Mondial féminin Lyon : Rendez-vous sur Fifa.com

Pour faire partie de la fête, c’est maintenant : les places sont mises en vente à partir du 19 octobre. Pour obtenir les précieux sésames et faire partie des heureux élus qui assisteront à une ou plusieurs rencontres de la huitième édition de la coupe du monde féminine de football, rien de plus simple : rendez-vous ici, le jour J.

Des pass de 50 à 194 euros pour la Coupe du monde Lyon

Les prix des pass vont de 50 à 194 euros pour les 3 matches. Premiers arrivés, premiers servis ! Et dans neuf mois, place à la fête au Groupama Stadium (renommé Stade de Lyon pour l’occasion) durant les trois rencontres.

Après avoir encouragé les Bleus l'été dernier, les supporters sont prêts à pousser les Bleues sur le toit du monde en juillet prochain
Après avoir encouragé les Bleus l'été dernier, les supporters sont prêts à pousser les Bleues sur le toit du monde en juillet prochain
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon

en savoir plus

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.