actu

Des masques made in Lyon, aux anciennes usines Fagor-Brandt

Coronavirus

Publié le 27 mai 2020 par Charlotte Petit

Les anciennes usines Fagor-Brandt sont un héritage du passé artisanal et industriel de Lyon. Après avoir servi à fabriquer de l'électroménager, elles sont devenues un lieu d'accueil de grands événements comme les Nuits sonores et la Biennale d'art contemporain. Et l'histoire continue pour cette grande friche industrielle de près de 29 000 m² : avec l'épidémie de coronavirus, c'est l'entreprise Boldoduc qui s'y est installée pour fabriquer des masques.

En cette période d’épidémie, tout le monde doit avoir un masque à portée de main pour se protéger. Pour répondre à cette priorité, l’entreprise Boldoduc, spécialisée dans le textile, s’est adaptée. En quelques semaines, l’entreprise a recruté 65 couturiers et couturières pour produire des masques. Et s’est installée dans les anciennes usines Fagor-Brandt, à Gerland (Lyon 7e).

 

2 millions de masques déjà produits

En deux semaines, 65 couturiers et couturières, les bureaux et les machines à coudre ont pris possession des lieux. Pour l’instant, c’est une convention d’occupation temporaire qui a été signée entre Boldoduc et la Métropole de Lyon, pour une durée de 3 à 5 mois. L’objectif étant que les activités de l’entreprise se poursuivent à Lyon par la suite et que le recrutement continue.

Entre le site des anciennes usines Fagor-Brandt et celui de Tarare, les salarié·es de Boldoduc ont déjà fabriqué près de 2 millions de masques. Si la production continue comme prévu, 10 millions de masques auront été fabriqués d’ici deux mois. Et dans quelques temps, les masques devraient même pouvoir être imprimés et personnalisés, l’entreprise y travaille.

 

Où en est la distribution de masques ?

La Métropole de Lyon a commandé 1,4 million de masques pour les distribuer aux 59 communes du territoire. Ce sont les communes qui organisent ensuite la distribution aux habitantes et habitants. Depuis le début du déconfinement, déjà 830 000 masques ont été distribués, en priorité aux petites communes et aux communes abritant des quartiers prioritaires de la politique de la ville, qui sont les plus défavorisés.

Parmi les 1,4 million de masques commandés par la Métropole de Lyon pour les communes du territoire, 300 000 ont été commandés à Boldoduc.

  • Des masques made in Lyon, aux anciennes usines Fagor-Brandt

    Des masques made in Lyon, dans les anciennes usines Fagor-Brandt à Gerland

    © Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

  1. gomez 2 juin 2020

    magnifique et tellement utile que la mise en route de ces masques dont on ne pourra peut-être plus se passer. Un grand bravo et merci. La mairie de Ste-Foy-lès-Lyon en aura-t-elle à distribuer ?
    Répondre
    1. La rédaction 4 juin 2020

      Bonjour,

      la Métropole a distribué des masques à toutes les communes qui la composent dont Sainte-Foy fait évidemment partie

      bonne journée
      Répondre

    gaillard mirey 29 mai 2020

    je suis pour une fabrication près de chez nous. BRAVO et bonne suite.
    Répondre

    veronique raby 28 mai 2020

    que dire il faut attendre un virus pour que nos usine française tourne alors oui preservons nos petits mains et nos richesse du savoir faire en france est arretons d achetez made in chine meme les masques voila une reconversion possible au niveau lyonnais alors regardons autour ,et continuons a aidez ces activitées par la suite et encore bravo qualitées des masques parfaites
    Répondre