actu

Eau future : l’eau et nous, demain

Ma ville au quotidien

Publié le 16 mars 2022 par Julien Kaufmann

Pour imaginer notre avenir avec une eau qui se fera plus rare, la Métropole invite ses habitants à réfléchir ensemble. Coup d'envoi de cette démarche le 22 mars avec le tribunal pour les générations futures sur le thème "Faut-il sanctionner le gâchis d'eau ?".

Aujourd’hui, l’eau qui coule du robinet, cela va de soi. Nos activités quotidiennes dépendent de l’eau, tout comme l’industrie, l’agriculture, la nature. L’eau est un bien commun vital, mais c’est une ressource en danger. Pour imaginer ce que sera notre futur avec moins d’eau à disposition, la Métropole de Lyon souhaite réfléchir avec ses habitants. C’est le but de la démarche Eau futurE.

Imaginer de nouvelles façons d’utiliser l’eau

Eau future, ça commence dès le 22 mars par un premier temps fort original : le tribunal pour les générations futures coorganisé avec Usbek et Rica, sous la forme d’un procès sur le gâchis d’eau. Pendant 1 h 30, trois témoins seront appelés tour à tour à la barre pour être interrogés par le procureur et par l’avocat de la défense sur la question “faut-il sanctionner le gâchis d’eau ?”. Le verdict ? Ce sera au public de délibérer sur la question !

L’événement est retransmis en direct sur youtube.

À partir du 1er avril et jusqu’en juillet, les habitants pourront participer aux nombreuses animations organisées pour cette démarche. Expression théâtrale, ateliers d’écriture, balades exploratoires, ciné-débats… seront au rendez-vous pour se projeter tous ensemble dans un futur économe en eau.

+ d’infos sur Eau future

Une régie publique de l’eau en 2023

Pour préserver la ressource en eau, la Métropole agit dès maintenant. Elle a créé une régie publique de l’eau. Pour maîtriser l’ensemble de la chaîne : la protection de la ressource, la production et la distribution.

 

 © Laurence Danière // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil