dossier

Publié le 13 janvier 2023

Energie : à l’heure de la sobriété

En un an, les prix de l’énergie se sont envolés de 28% ! Conséquence directe : près d’1 personne sur 7 limite sa consommation en France. Dans le même temps, la situation en Ukraine et le parc nucléaire français au ralenti font planer la menace de coupures d’électricité cet hiver. Dans ce contexte turbulent, l’heure de la sobriété a sonné. Non seulement pour alléger les factures et par solidarité pour que tout le monde ait du courant cet hiver, mais aussi pour répondre à l’urgence climatique. Accompagner les habitantes et les habitants touchés de plein fouet par la flambée des prix de l’énergie, c’est une priorité pour la Métropole de Lyon. Qui se traduit concrètement par de nouvelles aides et des services renforcés.

Économies d’énergie : du concret pour passer l’hiver

Publié le 13 janvier 2023 par Marie-Hélène Towhill

Ma ville au quotidien | Actu

Jusqu’ici, un foyer dépensait environ 1590 € par an pour l’énergie de son logement. En février, les factures augmenteront en moyenne de 25 € par mois pour le gaz et 20 € pour l’électricité : ces hausses auraient atteint 200 € sur chaque poste sans le bouclier tarifaire mis en place par l’État. La Métropole de Lyon a anticipé cette hausse : pendant des mois, elle a mis au point des solutions concrètes pour ses habitantes et ses habitants. On vous guide pour vous y retrouver, entre soutien pour consommer moins, équipement d’urgence et aides financières.

L’ÉnergiTour : les bons tuyaux en bas de chez vous

On vous entend déjà : « Ils sont gentils à la Métropole, comme si on les avait attendus pour faire attention ! ». Certes, mais la vraie question, c’est « comment je fais dans ma situation ? Dans mon logement ? Avec mes besoins ? » C’est là que l’Énergitour de la Métropole peut faire la différence. Depuis début décembre, ce bus s’arrête dans vos quartiers, vos villes et vos villages. À son bord, 3 associations – l’Agence locale de l’énergie et du climat Alec Lyon, The Greener Good et Soliha – vous apportent des conseils pratiques et des solutions pour faire de vraies économies : chauffage collectif ou individuel ; au gaz, à l’électricité ou au bois ; dans une maison ou un immeuble ; passoire thermique ou bonne isolation… À chaque contexte, sa réponse.

Il arrive près de chez vous !

  • Mercredi 11 janvier, place Jean Macé à Lyon 7, 9h-12h
  • Samedi 14 janvier, place du 8 mai 1945 à Lyon 8, 9h-12h
  • Jeudi 19 janvier, place Noël-Carmellino à Vaulx-en-Velin, 9h-12h
  • Dimanche 22 janvier, place Guichard à Lyon 3, 9h-12h
  • Mercredi 25 janvier, 62 rue Oreste Zénézini à Chassieu, 14h-17h
  • Samedi 4 février, parc de la Tête d’Or à Lyon 6, 14h-17h
  • Vendredi 24 février, place Jaboulay à Saint-Genis-Laval, 9h-12h

Téléchargez le calendrier

Le kit écoconfort : jusqu’à 500 € d’économie !

C’est la promesse du kit écoconfort développé par la Métropole pour les ménages les plus précaires ou qui vivent dans des passoires thermiques, et ont besoin d’alléger la facture – et vite. On y trouve quoi ? Un thermomètre pour bien doser chauffage et aération, du joint isolant pour les fenêtres, un bas de porte, un film de survitrage, des ampoules LED…

  • 1650 kits sont prévus au total. Ils sont distribués depuis le 1er décembre par l’ÉnergiTour, les associations partenaires ainsi que certains CCAS.
  • Économies d'énergie : du concret pour passer l’hiver

    Pour aider ses habitantes et habitants à passer l'hiver à l'heure de la crise énergétique, la Métropole de Lyon a mise en place des solutions très concrètes, efficaces de suite.

15 % de consos en moins avec deux outils gratuits

Voltalis, le boitier intelligent

Il a fait gagner 900 € à Mickaël, qui vit à Saint-Priest. Ce boîtier intelligent s’installe sur les radiateurs et permet de réguler à distance son chauffage électrique. En cas de pic sur le réseau national, il réduit la consommation des appareils sans perte de confort. 15 % d’économies à la clé. La Métropole de Lyon a signé un partenariat avec Voltalis pour équiper gratuitement les habitants qui le souhaitent.

EcoLyo, l’appli futée

Développée par la Métropole, récompensée par l’Ademe, cette appli gratuite permet aux Grand-Lyonnais équipés d’un compteur communicant de suivre et comparer toutes leurs consommations – électricité, gaz et eau. À l’année, au mois, au jour, à l’heure – soit en quantité soit en euros. Tableau de bord, mini-défis, écogestes… tout est pour devenir un ninja de la sobriété.

 

L’essayer, c’est l’adopter

Guillaume, 43 ans, prof et locataire à Lyon 3

« Depuis qu’on suit notre conso électrique tous les jours avec Ecolyo, on a pris de nouvelles habitudes à la maison. Pour les lessives, on est passé à 30°C ; on fait cuire plusieurs plats en même temps dans le four. Comme on n’utilisait jamais la hotte, on l’a mise hors tension. Et on coupe la box la nuit ! Résultat ? 15 % d’électricité en moins en 2022. » 

 

Le Fond de solidarité logement en cas de coup dur

En 2022, le FSL Énergie qui aide les ménages en difficulté pour payer le gaz, l’électricité ou l’eau a augmenté d’environ 200 000 euros. En 2021, plus de 2000 foyers en avaient bénéficié. Qui est éligible ? Les locataires ou propriétaires d’une résidence principale qui ont un contrat chez un fournisseur d’énergie, en fonction de leurs revenus. Objectif ? Prévenir un impayé ou régler une dette et éviter la coupure d’énergie. Le FSL énergie peut être activé 2 fois par an, dans la limite de 500 €. Et pour les charges collectives, le FSL Maintien peut intervenir : il a été doté d’1 million d’euros supplémentaire en juin. Renseignements dans votre Maison de la Métropole de Lyon.

  • Bon à savoir. Le FSL est cumulable avec le chèque énergie national.

 

Pense-bête

  • Les périodes critiques pour le réseau électrique, c’est 8h-13h et 18h-20h.
    • Alors quand on peut, ça vaut le coup de concentrer les consos non urgentes en début d’après-midi et à partir de 21h.
  • Économies d'énergie : du concret pour passer l’hiver

    Le chauffage représente à lui seul 66 % de la consommation d'énergie d'un logement.

Reprenons le pouvoir sur notre énergie !

Publié le 13 janvier 2023 par Marie-Hélène Towhill

Ma ville au quotidien | Actu

Et si la crise actuelle était une chance ? Évidemment, là tout de suite, c’est un peu dur de le voir comme ça. Mais ce choc peut être l’occasion d’isoler nos logements, de choisir des énergies renouvelables, voire d’en produire en direct : bref, de faire notre transition énergétique. Bonne nouvelle : vous n’êtes pas seuls ! Le point avec Marion Cannelle de l’Agence locale de l’énergie et du climat (Alec Lyon).

Efficacité énergétique : isoler plus, dépenser moins

« En matière d’énergie, pour être efficace, c’est-à-dire être bien chez soi en chauffant moins, la solution n°1 c’est isoler », explique Marion Cannelle. Oui, mais ça coûte cher. C’est là qu’intervient Écoréno’v, l’aide de la Métropole à la rénovation énergétique. 20 000 logements sociaux, copropriétés et maisons individuelles en ont déjà bénéficié. Et la Métropole y a consacré 21 millions d’euros de plus en 2022, en mettant l’accent sur les foyers les plus modestes et les logements sociaux. En plus, elle est cumulable avec les aides nationales et celles des communes !

 

Le guide des aides Écoréno’v

Devenir acteur de son énergie, c’est possible

Décider d’isoler son logement, changer définitivement ses habitudes ou choisir son énergie, c’est reprendre la main. Et comme souvent, l’union fait la force. Chaque année, le défi déclics énergie et eau de l’Alec mobilise des équipes pour viser – 10 % de consommation en 5 mois.

90 % des participants au défi déclic énergie et eau conservent leurs nouveaux usages par la suite.

Marion Canelle,
Alec Lyon

 

L’essor des énergies renouvelables bénéficie lui aussi de dynamiques collectives. Comme le programme À nous l’énergie de Coopawatt, qui fait émerger des coopératives d’énergie citoyenne avec le soutien de la Métropole. Ces sociétés locales de production d’énergie solaire existent déjà à Villeurbanne et Grigny. D’autres sont en projet à Lyon, Chassieu et Francheville. « Et selon sa situation, on peut aussi choisir un fournisseur d’énergie labellisé VertVolt ou se chauffer avec un poêle à bois performant », conclut Marion Cannelle.

 

Savoir, c’est pouvoir

  • Reprenons le pouvoir sur notre énergie !

    Les saviez-vous ? Une rénovation thermique performante permet de réduire sa consommation d’énergie jusqu’à 60 %.

Sobriété énergétique : une Métropole exemplaire

Publié le 13 janvier 2023 par Marie-Hélène Towhill

Ma ville au quotidien | Actu

Vous aider à alléger votre consommation d'énergie, c'est bien. Montrer l'exemple, c'est encore mieux. C'est pour ça que la Métropole de Lyon agit partout pour économiser l'énergie. Panneaux solaires, éco-rénovation des collèges, réseau de chaleur urbain, sobriété... Le point avec Philippe Guelpa-Bonaro, vice-président Climat énergie, réduction de la publicité.

La Métropole est très mobilisée pour faciliter le déclic sobriété…

Philippe Guelpa-Bonaro : Dire aux gens de « baisser, décaler ou éteindre » ne suffit pas. C’est pour ça que nous multiplions les solutions pour aider les habitants à se protéger du choc énergétique de cet hiver. Et pour aider les entreprises à opter pour un système de chauffage renouvelable, comme une chaudière bois ou du solaire thermique, nous avons augmenté la prime éco-chaleur*.

La Métropole baisse aussi ses propres consommations d’énergie ?

Philippe Guelpa-Bonaro : Pour être crédible, il faut être exemplaire ! Nous faisons des travaux de rénovation énergétique sur notre patrimoine : l’hôtel de Métropole, l’Institut départemental de l’enfance et de la famille, deux collèges à Feyzin et Saint-Priest, et bientôt 8 de plus. Pour économiser jusqu’à 10 % en 2023, nos locaux administratifs sont réglés à 19°C, 16°C le week-end, et 8 degrés quand ils sont vides plus de 4 jours. Sur le périphérique et les voies express, nous allons passer en LED et moduler l’éclairage.

Et les énergies renouvelables ?

Philippe Guelpa-Bonaro : Notre plan solaire, voté cet été, est l’un des plus ambitieux de France. Une douzaine de nos bâtiments vont être équipés de panneaux solaires et nous incitons bailleurs, copropriétaires et industries à faire de même pour multiplier par 4 la production d’électricité solaire sur le territoire. Nous développons aussi massivement le réseau de chaleur urbain, essentiel pour doubler la part d’énergies renouvelables dans la métropole.

La situation actuelle pourrait bien être une opportunité ?

Philippe Guelpa-Bonaro : Le choc énergétique rend concret ce que nous prônons depuis longtemps : les solutions les plus écologiques sont aussi les plus économiques à long terme. Nous sortons de 70 ans d’ébriété énergétique. Aujourd’hui, on a besoin de bon sens. Il ne s’agit pas de se priver, juste de ramener nos besoins au nécessaire. Notre objectif n’est pas seulement de passer l’hiver mais d’adopter des modes de vie soutenables pour assurer l’avenir.

*La prime éco-chaleur s’adresse aux collectivités territoriales, entreprises, promoteurs et aménageurs, associations et bailleurs sociaux.

 

Des intentions à l’action : la traduction concrète !

  • 16 installations de chauffage déjà financées pour 1,8 million d’euros avec la prime éco-chaleur.
  • 200 000 logements au total reliés au chauffage urbain d’ici 2026, contre 86 000 aujourd’hui.
  • Aux collèges Frédéric-Mistral de Feyzin et Boris-Vian de Saint-Priest, la rénovation énergétique va diviser les consos d’énergie par 2. Le secret ? L’isolation de toutes les façades, portes et fenêtres, la ventilation, une gestion fine du chauffage et du photovoltaïque. Le truc en plus ? 60 % de matériaux biosourcés !

Un objectif à garder en tête

  • – 30 % de conso énergétiques et + 17 % d’énergies renouvelables par rapport aux niveaux de 2020 – c’est ce que vise le plan climat de la Métropole pour 2030.

 

Économies d’énergie : 12 habitudes faciles à adopter

Publié le 13 janvier 2023 par Marie-Hélène Towhill

Ma ville au quotidien | Actu

Il paraît qu’on peut réduire ses consommations d'environ 12 % sans impact majeur sur son confort. Ça vous dit ? Alors voici notre top 12 !

Niveau 1 – Initial

  1. On baisse le chauffage. – 1°C, c’est 70 € de moins à l’année sur la facture.
  2. On ferme les volets et les rideaux : 60 % de chaleur gagnée près des fenêtres.
  3. On lave son linge à 30°C = conso électrique divisée par 2.
  4. On éteint les pièces vides. Bah oui quand même. 3 ampoules de 75 W allumées une soirée consomment autant qu’une lessive à 60 °C.

Niveau 2 – Confirmé

  1. On passe aux LED. 10 lampes 60W en LED coutent 310 € sur 15 ans… contre 1500 € en halogène.
  2. On pose un film isolant sur les vitres simples = ¼ d’isolation en plus !
  3. On zappe les économiseurs d’écran et on éteint complètement l’ordinateur : 11 % d’électricité gagnée.
  4. On court-circuite les veilles avec des multiprises à interrupteurs : – 15 % sur votre conso d’électricité totale, soit 100 € par an !

Niveau 3 – Expert

  1. On installe un thermostat d’ambiance – bien programmé, c’est 15 % de moins sur le chauffage.
  2. On pose un film isolant sur les vitres simples = ¼ d’isolation en plus !
  3. On installe un pommeau de douche économe : avec un chauffe-eau électrique, c’est 70 € de moins par an.
  4. On cuisine économe ! Cuire des pommes de terre au four consomme 10 x plus que sur une plaque à induction. Couvrez les casseroles, décongelez à température ambiante, éteignez le four 10 minutes avant l’heure prévue !

Hors catégorie

  1. On habille son chauffage pour l’hiver : des panneaux réfléchissants derrière les radiateurs + des jaquettes isolantes sur les canalisations et le chauffe-eau = 160 € d’économies par an.

 

Découvrez votre potentiel d’économies

* Sources : Les 100 écogestes de l’Alec, les 50 trucs et astuces de l’Ademe, simulateur WattoMètre, négawatt, EcoLyo & HelloWatt via Ouest France

 

Et pour aller plus loin…

  • 100 Écogestes pour réduire efficacement ses consommations d’eau et d’énergie à la maison
  • Les 50 trucs et astuces de l’Ademe pour réduire la facture énergétique
  • La B’Watt de l’ALEC, une mallette pour mesurer ses consommations avant de faire le point avec un conseiller pour identifier les meilleurs gestes à adopter dans votre foyer pour faire des économies.

 

Toute la boîte à outils de la Métropole de Lyon

  • Économies d'énergie : 12 habitudes faciles à adopter

    Allégez votre facture en adoptant ces bons réflexes... Leur potentiel d'économie au quotidien dépasse les 10 % !

    © illustration fmillet
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Annuler la réponse

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. Stop au green washing 17 janvier 2023

    Mais quelle brillante idée, cette sobriété énergétique !! Plutôt que de faire la morale aux particuliers (comment ? vous avez plus de 18°C dans vos pièces à vivre !!?), nos élus feraient mieux d'aller constater comment est mise en oeuvre cette sobriété à l'hippodrome de Lyon Villeurbanne (des communes de la métropole). Jeudi 12/01/23, les projecteurs étaient tous allumés pleine puissance pour le déroulement des courses nocturnes. Il y a évidemment d'autres dates où c'est arrivé et probablement d'autres à venir. Combien de centaines (de milliers ?) de kW d'électricité ont-elles été ainsi gaspillées ? Avez-vous des chiffres à communiquer là-dessus ? Qui paye la facture ? car avec l'augmentation des prix de l'énergie, elle a dû être largement affectée, là encore des chiffres seraient les bienvenus. Pour terminer, j'espère que pas un centime des contribuables ne sert à ça.
    Répondre