actu

La Métropole dévoile la première ligne du réseau express vélo

Grands projets

Publié le 4 juin 2021 par Julien Kaufmann

Bientôt, on pourra traverser la Métropole à vélo sur un réseau de pistes cyclables réservées, confortables et sécurisées. La Métropole donne le coup d'envoi de l'aménagement du réseau express vélo avec la première ligne entre Vaulx-en-Velin et Saint-Fons.

Le nombre de cyclistes ne cesse de s’envoler depuis plusieurs années dans la Métropole ! Rien qu’entre 2019 et 2020, on compte 30% de déplacements à vélo supplémentaire. Pour poursuivre sur cette dynamique, il faut lever l’un des principaux freins à la pratique du vélo : le manque d’infrastructures cyclables sécurisées, qui décourage les personnes les moins expérimentées ou les plus fragiles.

250 km sécurisés, confortables et continus

Pour cela, la Métropole va aménager un réseau express cyclable de 250 km d’ici 2026 avec :

L’intérêt de cette infrastructure est de faciliter les déplacements pour toutes et tous mais aussi d’encourager des parcours plus longs. À terme, le réseau reliera les communes de la périphérie entre elles et avec le cœur de l’agglomération. Il sera organisé par ligne, comme un réseau de transports en commun.

Vaulx-en-Velin / Saint-Fons : la ligne 1

Et pour lancer ce grand projet, les travaux de la première ligne entre Vaulx-en-Velin et Saint-Fons vont démarrer à l’automne 2021. L’itinéraire de 17km partira du quartier du Mas du Taureau direction le campus de la Doua, la rive gauche des quais du Rhône, Gerland pour finir dans la Vallée de la Chimie. Il a été tracé en concertation avec les maires des communes traversées et les associations de développement du vélo.

L’ouverture de la première portion, entre les ponts Churchill et Gallieni est attendue fin 2022 et la ligne continue complète sera accessible en 2026.

Combien ça coûte ?

Dans un premier temps, 10,58 millions d’euros répartis sur les budgets 2021, 2022 et 2023 vont permettre de réaliser les différentes études et les travaux des premières lignes. Pour l’ensemble du projet, la Métropole a prévu une enveloppe de 100 millions d’euros dans sa programmation pluriannuelle des investissements.

Les élus métropolitains voteront une délibération sur le réseau express vélo lors du conseil métropolitain du 21-22 juin.

Agrandir l'image
La ligne 1 du réseau express vélo passera par les quais du Rhône pour relier Vaulx-en-Velin et Saint-Fons
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Annuler la réponse

  1. Dom 11 juin 2021

    Le 1er frein, c'est plutôt le stationnement sécurisé
    Répondre
    1. La rédaction 14 juin 2021

      Bonjour,
      c'est en effet une problématique majeure. La Métropole va installer d'ici 2026 15 000 places de stationnement sécurisées dans des vélostations ou des boxs. Elle va aussi multiplier par 4 le nombre d'arceaux vélos pour atteindre 60 000 places de stationnement d'ici la fin du mandat.
      Bonne journée
      Répondre
      1. Dom 14 juin 2021

        Oups 2026
        A Paris même problème
        Les quelques box se louent à l'année, et on n'a qu'une place à un endroit donné, et il y en a tellement peu que c'est attribué par tirage au sort, c'est vraiment quasi confidentiel tellement.
        Il est impossible de garer un vélo même attaché à de bons arceaux sans se le faire voler. Donc.... on oblige les gens à louer des vélibs... tout est bon pour faire de l'argent alors qu'au départ le principe du velo c'est tres peu de frais, réparations soi même, etc...
        Le stationnement sans risque de vol est essentiel. Il est un facteur important aussi pour les commerçants, pour avoir des clients, ce serait bien peut être qu'ils participent.
        Répondre

    DomiB 8 juin 2021

    Ola ! projet très sympa. j'espère qu'il y aura de plus en plus de circuits sécurisés ainsi. Il y a sur Lyon et ailleurs effectivement de larges trottoirs, qui bien aménagés permettraient d'étendre le réseaux. Pour autant, ainsi que j'ai pu lire et comprendre dans certains commentaires, il va falloir régenter un peu, voire beaucoup, la circulation et le partage de voies entre les 2 roues et les piétons. Il me semble que ce n'est pas encore dans notre culture et usage de ce type d'espaces. Les piétons n'ont pas encore intégrés qu'il y a des pistes cyclables qui croisent leur chemin, et c'est très dangereux pour eux. Les deux roues envahissent parfois en toute "liberté" les trottoirs...
    J'en profite pour faire une remarque et une suggestion. Concenrnant le coeur de Lyon, plus particluièrement les rues piètonnes , rue de la République, et rue Victor Hugo, il serait judicieux de formaliser des espaces vélos et piétons !! C'est l'anarchie et c'est dangereux ! D'ailleurs je me suis même interrogée de savoir si ces voies étaient autorisées au 2 roues. Merci de vos retours. Cordialement,
    Répondre

    Baud Bernard 7 juin 2021

    Il est nécessaire de séparer les vélos, trottinettes et tous les modes de déplacement au delà de 10 km/h des piétons pour la sécurité de tous.
    Répondre

    Malfettani 7 juin 2021

    Pourquoi une piste de vélo prêt d’une déjà existant (les quais du Rhône) ? Il ne serait pas mieux sécuriser autres parcours ?
    Répondre
    1. La rédaction 7 juin 2021

      Bonjour,
      les pistes des quais du Rhône vont être intégrées à ce tracé. Les autres parcours seront présentées à la rentrée.
      Bonne journée
      Répondre

    Xavier 6 juin 2021

    Bonjour, quand réalisera t-on le tronçon de via Rhôna au sud de Lyon, fera t-il parti du rev ?
    Répondre
    1. La rédaction 11 juin 2021

      Bonjour,
      Il faudrait contacter directement la région Auvergne Rhône Alpes qui aménage la ViaRhôna : https://www.viarhona.com/qui-sommes-nous Quant à sa connexion avec le REV nous ne pouvons pas encore vous répondre.
      Bonne journée
      Répondre

    Clément 5 juin 2021

    Merci pour cet éclairage très intéressant !
    Quelques petites questions et remarques sur le premier tronçon :

    - les places de parking le long du quai seront-elles supprimées au profit de la circulation vélo ? Il me paraît inconcevable, sur ces quais, là où l'espace est très contraint, les cyclistes, les piétons et les voitures très nombreux en circulation, que les voitures puissent se stationner. Il faut absolument supprimer ces places de stationnement pour donner plus d'espace à la circulation.

    - la vitesse de circulation des voitures va-t-elle être réduite sur ces quais ? Vu la forte concentration de personnes et l'importance de ces quais pour les habitants, il faudrait selon moi passer la circulation automobile sur cet axe à 30km/h, au moins entre la Tête d'Or & Guillotière. Ensuite, à partir de l'université, les quais sont moins exploités, la circulation peut être ramenée à 50km/h.

    - il serait judicieux d'installer des radars de vitesse & de bruit pour sanctionner les motos/scooters/voitures qui ne sont pas aux normes en termes de bruit, et de vitesse sur ces axes. Une moto avec un pot d'échappement pas aux normes qui circule sur cet axe s'entend à 5 km !

    - Dès à présent, il serait judicieux selon moi de signifier aux cyclistes qui prennent la piste des berges le long du Rhône, qu'ils doivent partager la route avec les piétons et cyclistes. Sur cet axe, les cyclistes ont tendance à croire que c'est une autoroute à vélo, la signalisation n'est pas suffisamment claire ! A la suite de ces travaux, il faudra bien préciser cela : ok pour circuler vite sur les quais, pas sur les berges !
    Répondre
    1. La rédaction 7 juin 2021

      Bonjour,
      merci de l'intérêt que vous portez à ce projet. Pour le moment nous n'avons pas encore suffisamment de détail pour répondre à vos questions.
      Bonne journée
      Répondre
      1. Clément 8 juin 2021

        Merci de votre réponse. Y'a-t-il un endroit où je pourrais faire remonter mes remarques afin qu'elles puissent être prises en considération par le service concerné ?
        Répondre

    SAUZON 5 juin 2021

    Bravo !
    Répondre

    Vignat 4 juin 2021

    Je suis principalement un piéton et également une automobiliste. Et je considère que les vélos et les trottinettes sont des bisous plaies: non respect des feux, roulements sur les trottoirs ou sur les quais. Ils se croient les rois du terrain. Les trottinettes électriques sont garées n’importe où et les utilisateurs roulent à des vitesses plus qu’excessives. On est verbalisé pour un dépassement de 10 minutes de stationnement. Verbalisez-vous les contrevenants en trottinettes ?
    Répondre
    1. La rédaction 7 juin 2021

      Bonjour,
      La Métropole ne verbalise pas elle-même puisqu'elle n'en a pas la compétence, au contraire des mairies qui disposent d'un pouvoir de police. Néanmoins, des opérations de contrôle, de sensibilisation et de verbalisation sont effectuées à l'encontre des cyclistes ou des conducteurs de trottinettes à Lyon.
      Bonne journée
      Répondre

    C. P. 4 juin 2021

    Et lorsque l'on ne peut plus ou pas faire du vélo ... Il n'y a pas que les 15 - 40 ans ... Les handicapés et les vieux seront ravis avec la priorité absolue donnée à cette catégorie d'âge !
    Répondre
    1. Dom 11 juin 2021

      On peut souvent faire du vélo à tout âge, c'est un mythe, regardez en Asie... moi j'en fais à 55 ans .
      Je suis d'accord pour dire que tout le monde ne peut pas en faire,mais l'âge n'est pas forcément un frein 😉🙂
      Répondre
    1. La rédaction 7 juin 2021

      Bonjour,
      Lorsque l'on ne peut plus faire du vélo, on peut se déplacer en transport en commun, un mode de déplacement dans lequel le Sytral investit très fortement, on peut se déplacer à pied, en voiture.
      Bonne journée
      Répondre
      1. Jean-Louis PY 9 juin 2021

        Réponse au message qui recommande aux vieux de prendre les transports en commun : je co-voiture chaque dimanche un couple de nonagénaires qui ont déjà du mal à monter dans ma voiture. Croyez-vous qu'ils puissent prendre un transport en commun ? Le tram passe à 5 minutes de chez eux (mais il leur faut 15 minutes à eux pour y arriver) et les dépose de la même manière à 5 minutes de leur lieu de culte (soit 15 minutes pour eux). Si vous ajoutez une fréquence du tram d'un passage toutes les 10 minutes le dimanche, il leur faut pas moins de 40 minutes de voyage à l'aller et autant au retour (dont 30 minutes à pied). Vous trouvez cela acceptable ? Heureusement que je peux me garer à proximité du lieu de culte, le plus souvent quai Augagneur, dont vous semblez vouloir supprimer la ligne de stationnement le long de la piste cyclable. Pourquoi ne pas faire passer la piste cyclable sur les quais en contrebas ? Pour ne pas faire de tort aux bars des péniches ?
        Répondre
        1. La rédaction 10 juin 2021

          Bonjour,
          le principe du réseau express vélo est d'avoir un aménagement réservé aux vélos pour ne pas créer de conflit avec les piétons notamment. C'est pourquoi l'itinéraire ne passe pas sur les berges du Rhône.
          Bonne journée
          Répondre
    1. Crounchy 4 juin 2021

      Il est parfaitement possible de faire du vélo en situation de handicap, et plus largement après 40 ans (Robert Marchand s'y est mis à la retraite)... Pour vous en convaincre allez faire un tour ici https://mairie8.lyon.fr/actualite/culture-loisirs/des-velos-pour-tous-les-usages-et-les-ages
      Répondre
      1. jlpy 9 juin 2021

        Possble de faire du vélo avec un handicap. Peut être mais pas tout le monde ! Et tout comme "tout le monde y peut pas être lyonnais, il en faut bien d'ailleurs" (maxime lyonnaise approximative), tout le monde ne s'appelle pas Marchand !
        Répondre

    Emilien 4 juin 2021

    Projet intéressant. Du côté de Bron / Saint Priest il y aurait un joli potentiel pour aller jusqu'au Parc de Miribel Jonage . En effet, en partant du Parc de Parilly, il est possible d'arriver jusqu'à la porte des Alpes en suivants pistes cyclables et petits chemins. Mais impossible d'aller rejoindre la piste cyclable du Boulevard des droits de l'homme sur Chassieu qui mène jusqu'au canal de Jonage. Actuellement rien n'existe du côté de Saint Priest pour franchir l'A43 en vélo ou a pied. Des km de pistes cyclables inexploitées à cause de quelques mètres infranchissables...
    Répondre
    1. La rédaction 7 juin 2021

      Bonjour,
      le reste du plan du réseau des voies express vélo sera présenté en septembre.
      Merci de votre commentaire,
      bonne journée
      Répondre

    Marc 4 juin 2021

    Bonjour pour la partie Quai du Rhône Vaulx il est prévu de passer le long du bouelvard du 11 noveambre mais la voirie n'est pas très large et il y beaucoup de croisement, il serait plus simple de poser un revêtement de l'autre côté entre le bd Laurent Bonnevay et la Doua (il y a beaucoup de nid de poules) car la route en terre est large et avec peu d'intersection. il faudrait aussi ne pas éteindre les lampadaires sur cette portion du boulevard Bonnevay le long de la Doua car on y voit pas grand chose la nuit.
    Répondre

    Reymondon 4 juin 2021

    Je souhaiterai etre informee. Le sujet m interesse et me sensibilise
    Répondre

    JOUFFROY 4 juin 2021

    C’est un magnifique projet. Mais je retrouve regrettable que les cyclistes ne respectent pas les feux tricolores de ces voies cyclables. L’obligation du code pour conduire un vélo est il prévu ? Des sanctions par des radars et caméras pour non respect du code de la route sont elles projetées avec une immatriculation de chaque vélo ?

    Je vous remercie pour votre réponse, ces questions émanent de mes élèves de 5e venant de passer l’ASSR 1.
    Répondre
    1. Mikaël 4 juin 2021

      L'avantage de ce tracé majoritairement en long de fleuve est le très faible nombre de feux dû au faible nombre d'intersections. Et les panonceaux M12 (comme il en existe déjà beaucoup) permettront au cyclistes de passer au feu rouge en toute légalité et sans danger, en cédant le passage aux usagers prioritaires.
      Répondre
      1. JOUFFROY 4 juin 2021

        Mes élèves vous remercient pour votre réponse qui ne les satisfait que partiellement.

        Ils évoquent les cyclistes qui ne respectent pas les feux tricolores pour que les piétons puissent circuler sans problème. Nous étudions actuellement l’égalité une valeur en construction en France et certains de mes élèves affirment que les cyclistes qui ne respectent pas les feux tricolores mettent en danger les personnes aveugles, les personnes âgées surtout dans les rues où les voies cyclables sont à contre sens.

        Quelle réponse concrète sur le non respect du code de la route par les cyclistes la métropole peut elle apporter à mes élèves ayant valides leur ASSR 1 et se rendant compte des dangerosités d’un nombre grandissant de cyclistes dans notre « bonne ville de Lyon »?

        Mes élèves de 5e en rep zone prévention violence et moi même vous remercions par avance pour votre réponse
        Répondre
        1. Fabien 4 juin 2021

          Bonjour,
          Vous pouvez également contrebalancer les remarques, 64% des piétons tués se font fauchés sur un passage piéton ou à plus de 50m de celui-ci par un véhicule motorisé. Par un cycliste, on est proche du...0%. Le cédez le passage aux piétons n'est pas respecté par beaucoup d'automobilistes non plus... Ceci n'explique pas les manquements au code de la route des uns et des autres. Les exemples sont nombreux, incriminer un type de déplacement plutôt qu'un autre ne me semble pas judicieux, encore plus quand on regarde de façon objective le nombre de personnes tués et par quels véhicules.
          Maintenant, deux petites questions à poser à vos élèves : Combien d'entre eux jouent ou ont pu jouer dans la rue? Est-ce que cela serait plus agréable et moins dangereux si les rues étaient réservées aux piétons et vélos plutôt que deux voies voitures?
          Répondre
          1. JOUFFROY 5 juin 2021

            Bonsoir,

            Je ne crois pas incriminer. Je fais suivre une partie de la pensée de nos futurs citoyens. Je communiquerai vos chiffres dès le prochain cours.
            J’ai effectué mon mémoire sur le métro de Lyon il y a presque dix ans. Je me heurte au symbole de la voiture encore synonyme de réussite pour certains de mes élèves. Ces derniers m’ont surpris en disant « la ville ce n’est plus pour nous ». Cela rejoint la question de Charlotte Ruggeri dans son dernier ouvrage d’octobre 2020, la ville pour qui, par qui ?

            Lyon a toujours été une ville qui a eu une avance dans la mobilité avec le premier métro automatique par exemple mais aussi dans le domaine du véhicule autonome ou dans le domaine de la voiture. La ville de Lyon a rendu les plaque d’immatriculation des voitures obligatoires suite à des voitures ne respectant pas les règles au parc de la tête d’or avant la Grande Guerre. En disant ceci, mes élèves ont donc posé la question sur les vélos qui a leur yeux ne respectent pas les règles notamment celles de la route. Ce n’est pas incriminer, c’est une observation liée à l’égalité de la part de mes élèves.

            Bien respectueusement.
            Répondre
            1. Fabien 6 juin 2021

              Bonjour,
              Je dis peut être des bêtises mais j'avais en tête que les plaques d'immatriculations avaient été mise en place suite à plusieurs accidents mortels qui se répétaient. C'est ce point là qui me paraît important, les incivilités venant de tous les usagers, les cyclistes n'en faisant pas plus que les autres. Il n'est pas rare de voir des personnes se faire tuer un motorisé, encore ce vendredi un enfant de 3 ans a été renversé rue Grenette dans une zone 30 alors qu'un automobiliste roulait à 50km/h, il a été transporté en urgence absolue. Ces accidents sont régulièrement dans nos journaux mais implique beaucoup moins souvent un cycliste, même si on ramène le tout en part modale. Cette notion de tués est bien plus importante.
              Pour ce qui est des infractions, demandez aux enfants combien de parents ne roulent pas en excès de vitesse, s'arrêtent aux stops, aux feux (à l'orange et non au rouge fraîchement arrivé) aux passages piétons, ne mettent pas les autres en danger en se gardant sur une piste cyclable, roulant sur les trottoirs pour se garer ou tout simplement ne regardent pas leur portable. Toutes ces observations peuvent se faire à pieds très facilement également.

              Bien cordialement, Fabien
              Répondre

    Tollot Maurice 4 juin 2021

    Une telle ligne est-elle prévue entre Sainte-Foy les Lyon et le centre de Lyon ?
    Merci pour votre réponse.
    Répondre
    1. La rédaction 4 juin 2021

      Bonjour,
      le reste des itinéraires sera annoncé à la rentrée,
      bonne journée
      Répondre

    Moodboard By Rose 4 juin 2021

    La sécurité passe déjà par des routes "lisses". Lyon est un vrai chantier avec des routes cabossées, extrêmement dangereuses pour les vélos et trottinettes. Donc, multiplier les allées cyclables, c'est bien mais commençons déjà par un support convenable !
    Répondre
    1. La rédaction 4 juin 2021

      Bonjour,
      un revêtement très confortables sera posé sur les pistes du réseau express vélo
      bonne journée
      Répondre
      1. Rachel 5 juin 2021

        Ce n'est pas seulement la qualité de la surface qui est dangereux pour les vélos. Des graviers et déchets ont tendance à s'accumuler au bord de la route, précisément où les vélos roulent. Pire, sur de nombreuses pistes cyclables, des morceaux de verre provoquent des crevaisons. J'en ai été victime. La Metropole ne semble pas se rendre compte de l'importance du nettoyage de ces zones.
        Répondre