actu

Pour une ville plus calme, moins bruyante, votre avis compte !

Ma ville au quotidien

Publié le 15 juillet 2021 par Kenza Merabti

La Métropole de Lyon renouvelle son plan de prévention du bruit dans l'environnement. Un document technique qui prévoit des actions concrètes dans notre quotidien pour lutter contre les nuisances sonores. Une consultation publique est organisée du 16 juillet au 30 septembre. Les habitantes et les habitants de la Métropole peuvent prendre connaissance de ce document et donner leurs avis sur ce sujet de santé publique

La Métropole de Lyon agit pour protéger les habitants et habitantes des nuisances sonores excessives, faire en sorte que le développement du territoire prenne en compte l’environnement sonore et pour préserver des zones de calme. Le plan de prévention du bruit dans l’environnement est un document réglementaire qui prévoit des moyens d’actions pour réduire la gêne liée au bruit. Le plan de prévention du bruit est en cours de renouvellement pour la période 2021 – 2024. Il dresse le bilan des actions menés ces dernières années et listent les actions à engager dans le futur.

Quelles sont les actions prévues ?

La Métropole de Lyon a élaboré 5 pistes d’actions :

  1. réduire le bruit à sa source en travaillant sur l’une des principales sources de bruit : le trafic routier. La Métropole veut favoriser les déplacements en transports en commun et les véhicules moins bruyants,
  2. aménager la ville de manière à réduire le bruit avec par exemple des aménagements qui font obstacles à la propagation du bruit,
  3. résorber les situations critiques en accompagnant la réhabilitation des bâtiments, 
  4. favoriser l’accès de chacun à une zone de calme et préserver ces secteurs, 
  5. connaître, informer et sensibiliser le public.

Donnez votre avis !

Le plan de prévention du bruit dans l’environnement est soumis à la concertation du public du 16 juillet au 30 septembre. Vous pouvez prendre connaissance du document et donner votre avis sur ce qui est prévu sur ce sujet de santé publique. Pour participer, rendez-vous sur la plateforme :

jeparticipe.grandlyon.com

Après la concertation, le plan de prévention du bruit sera soumis au vote des élu·es de la Métropole de Lyon.

Pourquoi est-ce important ?

L’excès de bruit, un environnement sonore désagréable ont un impact négatif sur notre santé à toutes et tous. L’Organisation Mondiale de la Santé estime que les nuisances sonores peuvent être sources de stress, de troubles du sommeil, de la concentration et de l’apprentissage, et sur le long terme des troubles cardiovasculaires.

Pour mesurer le bruit sur son territoire, la Métropole réalise des cartes du bruit. Elles mettent en évidence les zones les plus exposées : les grands axes de circulation pour le bruit du trafic automobile, la vallée de la Saône et la partie aval du Rhône pour le bruit lié au train, les environs des aérodromes de Corbas et de Bron pour le bruit lié au transport aérien. Heureusement il y a aussi de grands espaces de calme dans le nord et l’ouest de la Métropole, dans le parc de Miribel-Jonage ou bien au sud avec le plateau des grandes terres.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Annuler la réponse

  1. David 26 juillet 2021

    Bonjour ,la principale source de bruit en ville demeure les 2 roues motorisées notamment des motos type Harley qui ont souvent des pots trafiqués et qui avec un seul véhicule engendre de très grand3s nuisances
    Répondre
    1. La rédaction 27 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre

    Tetaz 19 juillet 2021

    Les prises de vitesse exessive contribue également au niveau sonore. J'habite rue de Brest ou les motos et les voitures ont l'habitude d'accélérer et notamment le soir voir la nuit dans un grand mouvement defoulatoir. J'étais à Paris18, il y a 2 jours et j'ai trouvé l'ambiance beaucoup plus calme !! peut-être proposer une réglementation plus dur. Voir mettre en place des rues interdit aux véhicules, hormis habitants. Grenoble estde ce point de vue, un laboratoire assez intéressant à observer !
    Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public .
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci.
      Bonne journée
      Répondre

    Tetaz 19 juillet 2021

    Les prises de vitesse execi
    Répondre

    Marlène 19 juillet 2021

    Il faut absolument contrôler les deux roues tels que motos et scooters, plus les quads et les voitures de sport qui roulent très vite. Le bruit qu'ils génèrent est insupportable. Et faire ralentir les véhicules avec des aménagements adéquats des avenues et boulevards.
    Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre

    Stéphane 19 juillet 2021

    L'un des principaux problèmes en termes de nuisances sonores sont les véhicules motorisés : moto-cross, gros scooters, motos, voitures de sport...
    La capacité de perturbation d'un seul véhicule en soirée ou en pleine nuit est juste incroyable : ce sont des centaines, voire des milliers de personnes qui sont réveillées ou dérangées. Il faut IMPERATIVEMENT multiplier les contrôles et les sanctions, il n'y a que cela qui fonctionne ! Et surtout, faire des contrôles dans tous les arrondissements et pas qu'en presqu'île (la Duchère...).
    Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre

    Patricia 18 juillet 2021

    Les engins de nettoyage qui s'activent le matin dès 5h45-6h alors qu'on vit dans un quartier déjà très bruyant en soirée (Guillotière) donne vraiment la sensation de vivre une double peine. A quand un décalage de ces nuisances vers des horaires plus décents, au moins les jours de week-end? A quand des engins beaucoup moins bruyants?
    Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre

    Stéphane 18 juillet 2021

    Bonjour,
    Les motos de type Harley-Davidson sont un vrai fléau, je ne comprends pas qu'il n'y ait pas une réglementation qui limite leur bruit en ville ! Le soir et la nuit c'est juste insupportable. De même pour les scooters et les voitures avec le pot trafiqué... Il devrait y avoir des contrôles à la volée sur ces véhicules.
    Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre

    Moreau 17 juillet 2021

    Bonjour
    Il faut purement et simplement fermer l’aérodrome De BRON
    Les vols des petits avions se suivent les uns derrière les autres toutes les minutes certains jours. L’ébruitent est continu. Impossible de profiter de notre jardin ou de manger dehors dans le calme c’es nerveusement intenable. Je ne parle pas delà pollution de leurs moteurs
    Stop à une poignée d’individus Qui nous pourrissent la vie à tourner en rond
    Merci
    Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre

    Lacaze 17 juillet 2021

    Concernant les gènes occasionnés pzr les bruits de l'environnement nous signalons que les appareils à souffler les feuilles activées tôt le matin sont désagréables de même que les gens sui se regroupent dans le passage Nove Josserand (devant l'immeuble ) pour discuter, voire chahuter le soir et la nuit. Enfin les fêtes tardives des étudiants s'entendent d'immeuble à immeuble et perturbent trop le calme nocturne nécessaire au sommeil.
    Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre

    Denis 16 juillet 2021

    Bonjour,
    Habitant Décines le bruit des avions de tourisme lié à l’aéroport de Bron est de plus en plus désagréable. Les pilotes passent à des altitudes très basse avec les moteurs à fond. Une pétition est en cours mais cela fait des années sans résultat malgré la mobilisation des riverains des différentes communes autour de l’aéroport de Bron.
    L’intérêt d’une minorité est il supérieur à une majorité de riverain ?
    De plus, qu’en est il des impacts environnementaux.
    Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre

    Betty Dodet 16 juillet 2021

    J'habite près du centre ville sur les quais de Saône. Les voitures sont relativement silencieuses. Les nuisances sonores sont dues essentiellement aux motos et aux deux roues - Leur nombre et niveau de nuisance sonore sont en augmentation.
    Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre

    JerA 16 juillet 2021

    Beaucoup d'engins font un bruit totallement inutiles, meme des modèles récents à 3 roues, sans doute pour le plaisir égoiste de leurs utilisateurs. Vivement le controle technique obligatoires , en espérant que les niveau "de tolérance" [sic] soit drastiquement abaissé.
    Etant cours émile Zola, J'en viens à apprécier les jours de pluies où il y en a bcp moins.
    Et je parle meme pas des motocross et autre quad qui se baladent impunement dans la ville…
    Alors comme actions, il faut faire des controles coup de poing, radar automatique et confiscation de tout engins trafiqué, et interdiction de circulation de 22h à 7h pour les engins trop bruyants !
    Répondre
    1. La rédaction 20 juillet 2021

      Bonjour, pour que votre avis soit pris en compte, merci de participer à la concertation sur https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/ppbe/presentation/presentation-et-dossier-soumis-a-la-participation-du-public.
      Les commentaires laissés uniquement sur le site ne pourront pas être intégrés à la concertation.
      Merci
      Bonne journée
      Répondre

    Boussaha Patrick 16 juillet 2021

    Bonjour,

    Nous habitons la commune de Chassieu depuis 2008 où nous pouvions vivre à-peu-près normalement car l'aviation légère était supportable, hors depuis maintenant plus de 2 ans le trafic est exponentiel.
    Nous vivons un véritable enfer avec l'aéroport de Lyon Bron avec plus de 60 000 mouvements par an, le bruit du moteur des avions est quasi permanent.
    Il y a l'aviation de loisir qui empoissonne notre quotidien du matin au soir avec des rotations au-dessus des habitations et des avions très bruyants, l'aviation d'affaire qui se développe avec des avions de plus en plus gros et encore plus bruyants, des hélicoptères.
    L'aéroport Lyon-Bron est devenu une véritable plaie pour l'est Lyonnais, il génère des nuisances sonores en permanence sur les 5 communes (Chassieu, Décines, Bron, St-Priest et Genas) qui l'entoure. Il dégrade la qualité de vie de millier de personnes et leur environnement.
    Il existe pourtant une charte avec des trajectoires définies pour les tours de piste qui n'est malheureusement pas respectée, les avions passent sans scrupule sur nos habitations.
    Le bruit n’agit pas seulement sur le système auditif, lors de bruit d’intensité élevée associé à une longue durée d’exposition, mais aussi sur le système nerveux. D'un simple désagrément, le bruit peut devenir une réelle source de stress constituant alors un problème de santé publique. Il porte alors atteinte à la qualité de vie des personnes exposées. L’exposition répétée à ces bruits peut aboutir à des conséquences sociales ou sanitaires importantes (anxiété, insomnie, irritabilité, fatigue chronique, dépression et maladies cardio-vasculaires).
    En mai 2020 nous avons lancé une pétition et recueilli à ce jour 240 signatures et 113 commentaires dont voici le lien :
    https://www.mesopinions.com/petition/social/nuisances-sonores-causees-petits-avions-aeroport/92422?source=link&tmstp=1591521630
    et avec l'aide du service environnement de la mairie de Chassieu, nous avons engagé des discutions avec les responsables de l'aéroport de Lyon-Bron et quelques responsables d'écoles de pilotage afin de réduire les nuisances, malheureusement aujourd'hui le constat est sans appel puisque nous constatons une augmentation des nuisances, il faut en déduire que ces responsables sont dans l'incapacité de tenir leurs engagements.
    A notre demande et celle des riverains, M. Jean-Jacques Sellès, maire de la commune de Chassieu, a sollicité l'Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires (ACNUSA) pour mener une enquête et cette dernière a répondu favorablement.
    La société change et évolue, aujourd'hui l'environnement, la santé publique et le bien être des personnes priment sur les intérêts économiques, ce qui nous amène à la question suivante du bien fondé de cet aéroport ?
    Nous avons multiplié les démarches auprès des autorités sans succès, c'est pourquoi nous faisons appel à tout ceux qui pourraient nous soutenir dans cette requête pour un meilleur cadre de vie pour que nous puissions enfin vivre normalement.
    Félicitations pour cette initiative.
    Bien cordialement
    Patrick Boussaha et Patricia Carretta
    Répondre

    Antoine 16 juillet 2021

    Bonjour
    Je suis complètement d’accord avec le commentaire précédent. Les pires nuisances sonores viennent des motos, celles trafiquées ou type Harley, j’habite cours Franklin Roosevelt, on est réveillés systématiquement à 6h00 dès que une certaine grosse moto passe… un radar du bruit serait superbe svp!!!
    Merci
    Répondre

    Varnet 16 juillet 2021

    Les motos trafiquées sont une plaie ! Installée un radar de bruit cours Lafayette svp. Bravo pour les nouveaux bus qui sont beaucoup moins bruyant que les anciens ! Il faudrait tous les changer!
    Répondre

    DDdu7eme 16 juillet 2021

    Oui à la réduction de bruit mais de façon réfléchie.
    On ne peut pas tous se priver de l'usage de notre véhicule (que ce soit voiture, moto...). Les autos et motos font du bruit, mais elles sont très utiles et nécessaires dans certains cas (on parle ici de confort de vie, la suppression des passions l'affectent directement).
    En tant que motard, je ne suis pas d'accord avec les motos dont le bruit est exagéré.
    Une source de bruit qui est extrêmement fatigante sont les fêtes où les jeunes s'époumonent les fenêtres ouvertes contre lesquelles la police ne se déplace même pas si un voisin ne fournit pas un digicode. C'est un bln exemple de nuisance sonore qui affecte directement le bien-être de tout un quartier.
    Merci.
    Répondre

    Biboune 16 juillet 2021

    La lutte contre le bruit commence vers par les nuisances nocturnes qui durent depuis des mois : pétards, mortiers, feux d’artifice…
    Répondre

    Joly 16 juillet 2021

    Bonjour, merci pour cette consultation ! J’aimerais une interdiction des moteurs de petites cylindrées (types mobylettes, scooter 50cm3) qui sont vraiment intolérables à l’oreille.
    C’est souvent le défilé sur ma rue Cours du docteur long pour des livraison de type uber eats.
    C’est devenu insupportable.
    Cordialement
    AJ
    Répondre

    Ker 16 juillet 2021

    Oui bonjour, j'habite à villeurbanne (précisément vers carré de soie) et les nuits on a trop des voitures qui viennent de loin pour écouter leurs musiques trop fortes jusqu'au 2 3 heures du matin. On a besoin de plus de police pour les attraper, merci beaucoup.
    Répondre

    DECHAUME 16 juillet 2021

    Très belle initiative de la métropole.
    Répondre

    mimi tati 16 juillet 2021

    d accord avec vous . la guerre c est mal et le silence est d or
    Répondre

    Gérard BRAY 15 juillet 2021

    Je suis pour une ville sans bruit
    Répondre